Angers - Caen (Ligue Magnus, play-offs, 1er tour, match 2)

2012-02-25-Angers-CaenC'est dans une patinoire du Haras un peu plus garnie que la veille que les Ducs d'Angers et les Drakkars de Caen se retrouvent pour la seconde manche de ce tour préliminaire des play-offs. Notons l'absence de Valentin Michel : victime d'une blessure à la main lors du premier match, le jeune Angevin sera indisponible jusqu'à la fin de saison.

Il suffira de quelques secondes pour que l'arbitre siffle la première pénalité pour une charge d'Udo Marie sur Thiery Poudrier. Le jeu de puissance des Ducs se met en place avec un changement par rapport aux fois précédentes puisque Poudrier remplace Lahesalu ; force est de constater que le coach a vu juste puisque c'est lui qui ouvre le score servi par une belle passe de Marc Belanger (1-0, 0'44''). Malgré les multiples fautes sifflées par l'arbitre, le jeu est largement dominé par les Angevins qui vont se détacher à la fin de pénalité de Mihalik. Le défenseur slovaque change rapidement pour Belanger qui réceptionne la passe du portier slovène Hocevar et fonce tout droit vers la zone offensive pour servir Bellemare, qui déjoue avec facilité le pauvre Fouquerel déjà exténué par les assauts incessants des attaquants d'Angers (2-0, 7'50'').

BESSONnuma111004106Les Caennais ont ensuite du mal à placer leur jeu de puissance suite à une faute d'Igier et se prennent une nouvelle pénalité quelques minutes plus tard par l'intermédiaire de Cunningham. Les Ducs accentueront l'écart sur cette supériorité numérique avec un magnifique lancer balayé de Belanger, servi de main de maître par Bellemare qui se trouvait à l'opposé (3-0, 12'24''). La suite du tiers sera marquée par l'incapacité des visiteurs à placer un power-play efficace pour inquiéter le portier angevin, les deux équipes rentrent au vestiaire avec déjà un score lourd au tableau d'affichage mais ô combien mérité au vu de la domination des Ducs.

Le second tiers va ressembler étrangement à celui du premier match : Angers domine au nombre de tirs, mais ils sont tous stoppés par l'excellent Fouquerel, notamment face aux raids solitaires de Bellemare à la 26e minute puis à la 36e minute. Dans ce dernier cas, il a été accroché par Numa Besson, et l'arbitre quelque peu influencé par Belanger décide d'un tir de pénalité. Bellemare s'élance donc face au portier des Drakkars qui se livre un peu trop rapidement face au Canadien en tentant le poke-check. Bellemare n'a alors plus qu'à placer le palet entre les jambes du gardien pour inscrire le premier but sur penalty de la saison au Haras (4-0, 36'35''). La suite sera marquée par des fautes un peu stupides de Belanger et Fortier, heureusement sans gravité pour les Angevins puisque aucun but ne sera inscrit par Caen qui aura mieux réussi ses jeux de puissance lors du second tiers. Mais les cages sont ce soir parfaitement défendues par Hocevar qui multiplie les arrêts.

SAVOYElucas111004162Le premier joueur à rentrer sur la glace un peu avant tout le monde est le jeune Lucas Savoye, qui remplace Clément Fouquerel dans les cages caennaises pour ce dernier tiers. Malheureusement pour lui, il sera déjoué lors de la première action angevine par Bellemare qui le prend de vitesse et fait le tour de la cage pour déposer le palet derrière la ligne de but (5-0, 42'16''). Rien de particulier ne se passe pendant les sept prochaines minutes, jusqu'à ce qu'Udo Marie s'énerve contre Tomas Baluch suite à une mise en échec lourde mais régulière de la part du puissant Slovaque. La frustration s'empare du Français qui va voir Baluch pour lui dire sa façon de penser, ce qui lui vaudra un 2'+2' pour dureté. Une nouvelle supériorité s'amorce pour Angers, là encore conclue grâce à un puissant slap de Jean-François David à la ligne bleue, encore une fois parfaitement servi par Belanger (6-0, 49'58'').

L'indiscipline angevine est une nouvelle fois présente en cette fin de tiers et c'est lors de leur dix-huitième tentative que les Drakkars vont enfin ouvrir leur compteur avec Jean-François Gauthier qui prend le rebond d'un tir de Cunningham pour marquer l'unique but caennais (6-1,51'46''). La fin du match est un peu plus houleuse puisqu'une altercation éclate à deux minutes du terme de la partie. Plusieurs joueurs iront au banc de la prison, notamment Igier et Buicko qui se sont les plus montrés lors de cette bagarre.

Deuxième victoire en autant de soirs pour les Ducs d'Angers qui se rapprochent à grand pas d'un quart de finale contre Briançon. Les Angevins ont rassuré sur leurs supériorités numériques. Par ailleurs le premier bloc s'est également repris par rapport à la veille avec Jonathan Bellemare qui inscrit un triplé et Marc Belanger qui totalise cinq points sur ce match et qui rassure sur son jeu malgré de nombreuses pertes de palets. On notera de plus la belle prestation de Hocevar dans les filets. On voit mal les Caennais revenir sur leurs adversaires tant l'écart est important entre les deux équipes ; avec une attaque et une supériorité inefficaces, les Drakkars n'auront pas réussi à inverser la vapeur. Dusan Brincko et Clément Fouquerel sont les arbres qui cachent la forêt, d'ailleurs un point d'interrogation se pose pour Fouquerel puisqu'on l'a vu avoir du mal à patiner lors de la remise des récompenses de fin de match, une douleur aux cuisses semblant être la raison de sa sortie en cours de partie.

Étoiles du match : *** Jonathan Bellemare (Angers), ** Marc Belanger (Angers), * Andrej Hocevar (Angers).

 

Angers – Caen 6-1 (3-0, 1-0, 2-1)
Samedi 25 février 2012 à 18h30 à la patinoire du Haras. 827 spectateurs.
Arbitrage de Marc Mendlowitcz assisté de Anne-Sophie Bonniface et Mathieu Loos.
Pénalités : Angers 54' (10', 10'+10', 14'+10') ; Caen 42' (8'+10', 6', 8'+10').

Évolution du score :
1-0 à 00'44" : Poudrier assisté de Belanger (sup. num.)
2-0 à 07'50" : Bellemare assisté de Belanger et Hocevar
3-0 à 12'24" : Belanger assisté de Bellemare et David (sup. num.)
4-0 à 36'35" : Bellemare (tir de pénalité)
5-0 à 42'16" : Bellemare assisté de Belanger et Raux
6-0 à 49'58" : David assisté de Belanger et Raux (sup. num.)
6-1 à 51'46" : Gauthier assisté de Cunningham et Brincko (sup. num.)