L'équipe-type de Ligue Magnus de février 2012

PATRYbrentaaron111210038Les Dijonnais représentent encore la moitié de l'équipe, avec Martin Gascon et Yanick Riendeau qui ont dominé la saison de bout en bout. Le style très offensif des Bourguignons ne met pas forcément en valeur un gardien, même si chacun sait que Ramon Sopko joue un rôle important dans les succès des Ducs. Le mois de février lui a permis de figurer sur le devant de la scène puisque le Slovaque a obtenu ses deux premiers blanchissages de la saison.

Si Morzine-Avoriaz a parfaitement terminé la saison régulière, c'est en grande partie grâce aux six buts, dont deux victorieux, de Mickaël Brodin. Toujours un grand meneur d'hommes, il s'est assagi et a arrêté la provocation inutile. Mais la réussite de Brodin cache aussi le faible rendement des renforts étrangers des Pingouins, moins en vue qu'on ne l'espérait.

La sanction est donc tombée au premier tour des play-offs face à Gap. À l'heure d'élire le traditionnel Rapace d'Or récompensant leur meilleur joueur en saison régulière, les Gapençais ont désigné la pierre angulaire de la défense et du jeu de puissance, Milan Tekel. Il a su être décisif en apportant le soutien en attaque qui a fait parfois défaut. Comme pointeur, il a cependant trouvé son maître en Brent Patry, auteur encore de 3 buts et 2 assistances ce mois-ci. Depuis que la Ligue Magnus porte ce nom (2005/06), le Canadien est le premier défenseur à avoir intégré le top-15 des marqueurs !

L'équipe-type de février 2012 : Ramon Sopko (Dijon) ; Brent Patry (Chamonix) - Milan Tekel (Gap) ; Mickaël Brodin (Morzine-Avoriaz) - Martin Gascon (Dijon) - Yanick Riendeau (Dijon).