Briançon - Angers (Ligue Magnus, quart de finale, match 1)

Premier match du quart de finale entre Briançon, quatrième de la saison régulière, et Angers, cinquième. Les Ducs ont éliminé Caen en trois manches au cours du tour préliminaire. Entre temps, les Diables Rouges ont peaufiné leurs réglages en disputant deux matchs amicaux face à Chamonix et se présentent au complet. Jay Varady compose avec trois absents : Simon Lacroix, Valentin Michel et Thiery Poudrier.

Lors du début de match, les deux équipes se neutralisent, les rouges ne parvenant pas à installer leur premier jeu de puissance. La première occasion de but est à mettre au crédit de Brian Henderson qui se retourne dans l'enclave, Maks Selan parvenant à dégager le rebond laissé d'Ander Alcaine. Sur le contre, Andrej Hočevar s'avance devant Jean-François Caudron à la lutte avec les défenseurs (6'). C'est Éric Fortier qui ouvre le score en reprenant un palet qui traine dans le cercle droit (0-1, 07'32''). Brice Chauvel écope de sa seconde prison, qui profite à son ancienne équipe. Le tir non cadré de Maks Selan est repris par Robin Gaborit (1-1, 11'16''). Alcaine s'oppose alors à la riposte angevine illustrée par les tirs de Damien Raux, Jean-François David et Pavol Mihálik (11'). En fin de période, Chauvel tente de tromper le gardien espagnol d'un tir excentré (19').DUBECmarek111129094

Pendant le deuxième tiers, Hočevar détourne un slap de Marc-André Bernier mais Briançon reste encore brouillon en supériorité numérique (23'). Alcaine ferme bien son angle devant Raux (25'). Les Ducs décident de miser sur leur physique pour bousculer les Hauts-Alpins. Marek Dubec est alors bien secoué par une mise en échec de Julien Albert (26').

Hočevar détourne le slap de Gary Lévèque (27'), celui de Gaborit dans le trafic alors que Peter Bourgaut lui tire dans le casque (30'). Jonathan Bellemare trouve Fortier devant la cage (30'). Dans la même position, Mickaël Pérez ne laisse aucune chance au gardien slovène sur une transversale d'Éric Castonguay (2-1, 31'25''). Briançon poursuit son temps fort par un tir de Bernier.

Les Angevins se reprennent et sollicitent Alcaine par Fortier et Henderson (34'). Lors de leur premier avantage numérique, le revers de Raux, après un premier tir de Marc Bélanger, frôle le montant d'Alcaine. La botte du portier briançonnais refuse un tir de Juho Jokinen (36'). La sirène a retenti lorsque que le Finlandais décide de faire justice aux siens en donnant un coup de crosse à Braden Walls, auteur d'une mise en échec sur Mihálik en fond de glace.

Les Diables Rouges abordent donc le troisième tiers-temps avec une double supériorité numérique, puisque Fortier venait d'être sanctionné pour retenir. Les Ducs résistent sur les tirs de Steven Vanoosten et Castonguay. Hočevar, couché après un tir de Walls, est battu par celui de Bernier (3-1, 41'27''). Bourgaut et Aleksi Holmberg filent en prison ; Angers réduit la marque par Bélanger au deuxième poteau (3-2, 43'55').

En fond de glace, une charge de Dubec met fin au match de Bellemare touché au haut du corps (45'). La tournure des évènements et l'arbitrage commencent à agacer les Ducs qui sont à nouveau sanctionnés. Et le jeu de puissance des rouges retrouve de la couleur. Vanoosten tente de la ligne bleue à plusieurs reprises mais c'est un missile de Bernier qui fracasse le cadre avant de finir au fond (4-2, 48'44'').

Angers ne baisse pas les bras par Mihálik (50') et Fortier (51'). Jokinen au cachot, Castonguay tire du revers puis slappe (54'). Fortier slalome dans la défense (57') mais Briançon a le dernier mot. Les Ducs perdent leurs nerfs et distribuent les mauvais coups par Bélanger (54'57'') et Kévin Igier sur Castonguay (58'21''). Caudron ajoute un cinquième but quand le portier slovène est au sol, le quatrième en supériorité numérique (5-2, 59'21'').

Briançon remporte le premier point après cette victoire 5-2. Bien entré dans la partie, Angers a semblé décontenancé par les décisions du trio arbitral et a perdu ses nerfs au fur et mesure que la rencontre avançait. Les Diables Rouges, plus calmes et disciplinés, sont restés patients et ont su répondre au jeu physique des Ducs à l'image de Dubec qui met Bellemare sur la touche.

 

Briançon – Angers 5-2 (1-1, 1-0, 3-1)
Mardi 6 mars 2012 à 18h30. 1910 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colléoni assisté de Gwilherm Margry et Guillaume Gielly.
Pénalités : Briançon : 6' (0', 2', 0') ; Angers 32' (4', 10', 8'+10').

Évolution du score :
0-1 à 07'32" : Fortier
1-1 à 11'16" : Gaborit assisté de Szirányi et Selan (sup. num.)
2-1 à 31'25" : Pérez assisté de Castonguay et Bernier
3-1 à 41'27" : Bernier assisté de Walls et Castonguay (double sup. num.)
3-2 à 43'55" : Bélanger assisté de David et Bellemare (double sup. num.)
4-2 à 48'44" : Bernier assisté de Caudron et Walls (sup. num.)
5-2 à 59'21" : Caudron assisté de Castonguay et Walls (sup. num.)

 

Briançon

Gardiens : Ander Alcaine Val.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Steven Vanoosten ; Viktor Szélig- Maks Selan ; Aleksi Holmberg - Bence Szirányi ; Florian Chakiachvili [à 59'21''].

Attaquants : Mickaël Pérez - Éric Castonguay - Marc-André Bernier (A) ; Jean-François Caudron - Edo Terglav (C) - Braden Walls ; Robin Gaborit – Marek Dubec - Sébastien Rohat ; Peter Bourgaut - Cédric Di Dio Balsamo - Lucas Bini.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G).

Angers

Gardien : Andrej Hočevar.

Défenseurs : Lauri Lahesalu - Pavol Mihálik ; Daniel Carlsson - Jean-François David ; Kévin Igier ; Charlie Doyle.

Attaquants : Tomáš Balúch (A) - Brian Henderson - Brice Chauvel ; Julien Albert - Damien Raux - Juho Jokinen (A) ; Éric Fortier - Jonathan Bellemare (C) - Marc Bélanger.

Remplaçant : Lucas Normandon (G). Absents : Simon Lacroix (blessé), Valentin Michel (doigt), Thiery Poudrier.