Slovaquie : l'Extraliga en folie (IX)

MARKOVIC Jaroslav_PA286874La saison régulière du championnat slovaque a touché à son terme dimanche dernier après cinquante-cinq matches disputés par chaque formation. Sans arrêt chamboulé depuis septembre, le classement a encore connu quelques modifications à l’issue de l’ultime journée avec la perte de deux places de Banská Bystrica, finalement huitième, au profit de Žilina et Zvolen. Martin et Nitra, les deux équipes traitées aujourd’hui, terminent respectivement neuvième et dixième et ne participeront donc pas aux play-offs qui commencent dès ce soir.

MHC Martin

Pour la seconde année de suite, Martin termine neuvième du championnat. Mais si cela avait été une déception en 2010/2011, c’est, aux vues des circonstances du moment, un soulagement cette saison tant les « bronzés » d’il y a deux éditions ont connu la vie dure sur et hors patinoire au cours de l’actuel opus. Fin octobre, on ne donnait pas cher de la peau du club des Fatra en Extraliga, aussi bien à cause de l’accumulation de mauvais résultats (huit revers de rang après la 14e journée) que d’une situation financière très critique qui a conduit les dirigeants du Pro-hokej, organisateurs du championnat, à remettre en question la présence des Martinčania dans l’élite slovaque. Pourtant, les joueurs locaux ont forcé le respect de tous lorsque, malgré un retard de salaire de plus de six mois et une dernière place au classement, ils ont affiché une incroyable détermination à l’entraînement et signé au plus fort de la crise une série de sept victoires consécutives (23e journée). Avec le recul, on peut dire que c’est là, alors que le feu s’attaquait au lac, que Martin a échappé à la lanterne rouge finale.

Fort heureusement pour eux, Nitra était plus mal en point et même si deux nouvelles séries de défaites ont accentué l’inquiétude sur les rives du Turiec (onze après la 34e, six à la 47e), l’écart de dix- neuf points enregistré entre les deux cancres à quatorze rencontres de la fin des festivités s’est avéré suffisant pour partir en vacances avant le reste de la meute. Contrairement aux Corgoni, Martin n’est pas rentré dans la spirale des licenciements abusifs et a conservé, peut-être par la force des choses, un effectif jeune mais vaillant. Alors que 80 % des engagés ont viré leur coach cette saison, Martin est le seul club en compagnie de Skalica à ne pas s’être séparé de son entraîneur, en l’occurrence Ladislav Spišiak. De quoi attirer la sympathie pour le MHC Mountfield, dont certains éléments se sont mis en évidence en dépit du brouillard ambiant. Citons en premier lieu le capitaine Jaroslav Markovič, l’un des plus productifs de la ligue (15+27) lorsque ces performances ont attisé l’intérêt des Tchèques de Pardubice, Michal Važan (18+21), meilleur buteur de l’équipe, ou le défenseur Martin Výborný.

Arrivées : Jakub Cíger (A, 20, Bratislava), Jan Fadrný (A, TCH, 32, Königsbrunn, ALL-4), Lukáš Kozák (D, 20, prêté par Bratislava), Martin Leško (D, 22, Žilina), Jiří Mocek (D, TCH, 26, sans équipe), Ján Perniš (D, 20, juniors), Andrej Themár (A, 23, Banská Bystrica).

Départs : Michal Dzubina (G, 29, prêté à Piešťany, SVK-2), Boris Flamík (D, 31, Weiden, ALL-4), Slavomír Hriňa (D, 35, Kapfenberg, AUT-2), Milan Jonák (A, 21, prêté à Prešov, SVK-2), Lukáš Kozák (D, 20, Bratislava, retour de prêt), Jaroslav Markovič (A, 27, prêté à Pardubice, TCH), Martin Obuch (D, 20, prêté à Prešov, SVK-2), Viktor Volentier (G, 20, prêté à Prešov, SVK-2).

VAZAN Michal_PA287160SKODA Vladimir_PA286949

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HK Nitra

KROPAC Radoslav_P1080494Rarement une équipe aura montré un visage aussi pathétique que Nitra cette saison ! Alors que le club s’est rapidement embourbé en fond de classement, les dirigeants, qui n’ont visiblement pas tiré les leçons de l’année précédente, ont poursuivi leur politique de « terreur » qui consiste à poser des ultimatums aux joueurs après chaque défaite et à virer expressément certains d’entre eux pour l’exemple (cf. Lubomír Korhoň, Albín Podstavek). Pas étonnant alors que le gardien autrichien Jürgen Penker, le productif défenseur Milan Hruška ou le meilleur attaquant local Tomáš Chrenko aient préféré quitter dès l’occasion venue cette ambiance délétère de peur de se faire couper la tête à la moindre baisse de régime.

Le groupe a perpétuellement changé de forme en 2011/2012 et l’on arrive à un nombre rocambolesque d’individus passés sous la casaque des Corgoni cette saison : 53 joueurs et quatre entraîneurs, rien que ça ! Pour ne rien arranger à l’affaire, Samir Saliji, solide cadre de la formation, a écopé d’une suspension d’un an pour dopage (réduite à trois mois), privant Nitra d’un énième atout offensif. Si bien que le vieux Miroslav Štefanka, le  plus prolifique de la bande avec 32 points (13+19), n’est qu’au 35e rang des meilleurs marqueurs du championnat à l’issue de la saison régulière. Le grand brassage du groupe empêche de fait le bilan des individualités locales, même si Matej Hamrák, Roman Tománek, Martin Segľa et Radoslav Kropáč, recrutés à la nouvelle année civile, se sont avérés plutôt convaincants en attaque.

La dernière ligne droite a été bien négociée et ce redressement concorde avec le passage éclair de la star locale Jozef Stümpel venue épauler son club maternel pour deux journées seulement. Même si l’impressionnant retard accumulé sur Martin n’a pas été rattrapé, les bleu marine ont offert des signes encourageants avant les play-down que Nitra s’apprête à disputer – ou pas – contre le champion de deuxième division. Il existe en effet une chance pour que la formation évite la corvée des barrages si Bardejov s’impose contre Piešťany en finale de la Prvá Liga ; en tant que réserve officielle du HC Košice, le club du nord-est de la Slovaquie n’aurait pas le droit de postuler à l’Extraliga, et Nitra n’aurait alors même pas besoin de suer pour sauver sa tête. 

Arrivées : Peter Barinka (A, 34, Piešťany, SVK-2), Matej Bene (A, 20, Orange 20), Ladislav Branikovič (E), Ivan Fedor (G, 31, prêté par Poprad), Josef Fojtík (A, TCH, 27, Neumarkt/Egna, ITA-2), Kristián Grman (D, 20, Skalica), Pavol Gurčík (D, 26, Spišská Nová Ves, SVK-2), Matej Hamrák (A, 24 Spišská Nová Ves, SVK-2), Jakub Hrudík (D, 20, juniors), Michal Jasinský (A, 19, juniors), Ján Jaško (E, 52), Libor Káčer (A, 26, Topoľčany, SVK-2), Michal Kluka (A, 19, juniors), Karol Kolečáni (E, 51), Radoslav Kropáč (A, 36, Spišská Nová Ves, SVK-2), Jaroslav Kružík (D, TCH, 21, Litomerice, TCH-2), Peter Ordzovenský (D, 26, Spišská Nová Ves, SVK-2), Edmund Piačka (A, 19, juniors), Matúš Púchovský (D, 19, juniors), Tibor Radulay (A, 24, Trenčín), Martin Segľa (A, 26, Prešov, SVK-2), Juraj Šimboch (G, 20, Orange 20), Petr Slovák (A, TCH, 21, Tatranski Vlci, MHL), Jozef Stümpel (A, 39, Spartak Moskva, KHL), Andrej Sucharda (A, 18, juniors), Roman Tománek (A, 26, Banská Bystrica), Peter Trávniček (D, 19, Topoľčany, SVK-2), Martin Tůma (D, TCH, 26, Jesenice, AUT/SLO), Patrik Valčák (A, TCH, 27, Třínec, TCH), Lubomír Vosátko (D, TCH, 35, Znojmo, AUT/TCH).

Départs : Dávid Árvay (D, 22, Prešov, SVK-2), Peter Barinka (A, 34, Braşov, HON/ROU), Ladislav Branikovič (E), Erik Čaládi (A, 23, Lyon, FRA-2), Tomáš Chrenko (A, 34, Fassa, ITA), Marek Čiliak (G, 22, Znojmo, AUT/TCH), Josef Fojtík (A, TCH, 27, Trenčín), Marek Haščák (A, 26), Milan Hruška (D, 27, Brno, TCH), Ján Jaško (E, 52, viré), Lukáš Klíma (A, 22), Peter König (D, 23, Berkut Kiev, UKR), Lubomír Korhoň (A, TCH, 33, Bâle, SUI-2), Jozef Kováčik (D, 31, prêté à Brno), Jaroslav Kružík (D, TCH, 22), Branislav Okuliar (E, 42, Michalovce, SVK-2), Albín Podstavek (A, TCH, 30, Csíkszereda, HON), Jürgen Penker (G, AUT, 29, Lørenskog, NOR),  Jiří Polák (D, TCH, 34, Halle, ALL-3), Jozef Stümpel (A, 39, Kärpät Oulu, FIN), Martin Uhnák (A, 21, Prešov, SVK-2), Patrik Valčák (A, TCH, 27).

Suspendu pour dopage (trois mois) : Samir Saliji (A, 28).

GURCIK Pavol__HRUSKA_Milan_P1080544SALIJI Garip_P1080352


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Classement de la saison régulière (55 matches)

Classement (55 matches)

 

 

 

 

 

 

 

Meilleurs marqueurs

Marqueurs (55 matches)

 

 

 

 

 

 


Meilleur buteur : Martin Kuľha (Poprad), 31 buts
Meilleur passeur : Žigmund Pálffy (Skalica), 57 assistances
Défenseur le plus productif : Dušan Devečka (Žilina), 34 points (13+21)
Meilleur gardien (pourcentage d’arrêts) : Alexandr Hylák (Košice), 93,38 %
Plus grand nombre de blanchissages : Branislav Konrád (Bratislava), 7
 

 

PROGRAMME DES QUARTS-DE-FINALE

HC Košice (1er) – HC’05 Banská Bystrica (8e)
7 et 8 mars à Košice, 11 et 12 mars à Banská Bystrica. Si besoin : le 15 à Košice, le 17 à Banská Bystrica et le 19 mars à Košice. Košice a remporté cinq des six confrontations de la saison régulière entre les deux équipes.

HK 36 Skalica (2e) – HKm Zvolen (7e)
7 et 8 mars à Skalica, 11 et 12 mars à Zvolen. Si besoin : le 15 à Skalica, le 17 à Zvolen et le 19 mars à Skalica. Skalica a remporté quatre des six confrontations de la saison régulière entre les deux équipes.

HC Slovan Bratislava (3e) – MsHK Žilina (6e)
9 et 10 mars à Bratislava, 13 et 14 à Žilina. Si besoin : le 16 à Bratislava, le 18 à Žilina et le 20 à Bratislava. Bratislava a remporté cinq des six confrontations de la saison régulière entre les deux équipes.

HK Poprad (4e) – Dukla Trenčín (5e)
9 et 10 mars à Poprad, 13 et 14 à Trenčín. Si besoin : le 16 à Poprad, le 18 à Trenčín et le 20 à Poprad. Poprad a remporté cinq des six confrontations de la saison régulière entre les deux équipes.