Dijon seul invaincu en play-offs

HENDERSONbrian110920071Les Dijonnais, qui impressionnent tellement qu'ils sont actuellement désignés favoris du championnat à notre sondage, sont la seule équipe à compter deux victoires en quart de finale de la Ligue Magnus. Le deuxième match contre Grenoble fut plus difficile que le premier (3-2), mais on note de nouveau l'inhabituelle diversité de la production offensive : chacune des trois lignes bourguignonnes a marqué (les buteurs sont Kevorkian, Gascon et Ritz).

Briançon en revanche n'a pas réussi à enchaîner. On aurait pu penser les Angevins déboussolés par la perte sur blessure de Jonathan Bellemare hier soir, mais ils se sont montrés décidés à venger leur capitaine. C'est la ligne française Chauvel-Henderson-Albert qui a tué le match en marquant deux buts à ses deux premières présences ! Damien Raux a réagi à la réduction du score briançonnaise, et Brian Henderson a conclu en cage vide (1-4).

Chamonix s'est bien repris de sa défaite initiale. L'ouverture du score gapençaise de Jelen a vite été effacée par Clément Masson. Peu après, Carl Lauzon a transformé le premier avantage numérique. L'écart s'est progressivement agrandi, jusqu'à ce que le gardien Mike Zacharias soit préservé et sorti de ses cages à dix minutes de la fin après avoir encaissé six buts (6-2).

Rouen a bien cru revivre une soirée de cauchemar en étant mené 1-3 par Amiens avec deux buts Luka Basic. Mais les Dragons réussi à revenir et Jean-Philippe Paré a inscrit le but vainqueur à une minute de la fin, avant la conclusion de Desrosiers en cage vide (5-3). Après de telles promesses, le Coliséum va bouillir ce week-end, de même que le Haras et que Pôle Sud. Quant au Palais de la Glace marseillais, s'il pouvait au moins tiédir...