L'affaire Marcos et la sanction des Volants

Un favori de la division 2, les Français Volants, voit son ambition contrariée par une réclamation de son adversaire du premier tour.

Wasquehal a en effet argué que Julian Marcos, l'ancien défenseur d'Amiens, ne pouvait pas être qualifié pour les play-offs. Le club nordiste s'est appuyé sur l'annexe AS-10 du règlement sportif, relatif à l'organisation de la division 2, qui mentionne que "pour pouvoir participer aux phases finales un joueur senior sans surclassement doit avoir participé au minimum à 6 rencontres pendant la saison régulière. Cette disposition ne concerne pas le joueur ayant été reconnu inapte physiquement, par le médecin fédéral ou son remplaçant, au cours de la saison régulière, pour une durée minimum de 90 jours."

Dans les statistiques officielles, Marcos a bien joué 6 rencontres. Mais Wasquehal a avancé qu'il avait été inscrit sur la feuille de match lors de trois déplacements où il n'était pas effectivement présent. Le Bureau Directeur, à l'examen des faits, a confirmé l'infraction pour le match à Annecy. Du coup, le club des Français Volants et son président sont renvoyés devant la commission de discipline fédérale pour examiner d'éventuelles sanctions pour manquement à l'éthique du sport.

Et surtout, le match aller, gagné 7-3 par les Volants sur la glace, est perdu 5-0 sur tapis vert. Le retour s'annonce donc plein d'étincelles demain car Wasquehal risque de ne pas être accueilli à bras ouverts à Bercy après cette procédure...