Angers - Briançon (Ligue Magnus, quart de finale, match 4)

BELLANGERmarc110903088

Les Ducs d'Angers et les Diables Rouges de Briançon se retrouvent de nouveau pour ce quatrième match des quarts de finale dans une patinoire du Haras toujours aussi bien garnie (1060 spectateurs). Si l'effectif reste inchangé pour les Angevins avec les nombreux joueurs présents à l'infirmerie, Briançon devra se passer de son capitaine Edo Terglav, sonné et resté à terre hier pendant de longue minutes.

Le match débute et les Briançonnais commencent déjà à attaquer de toutes parts la cage angevine avec de nombreux tirs, tous bien stoppés par le portier Andrej Hocevar. On observe durant ce premier tiers une certaine fatigue chez les deux équipes, avec bon nombres d'approximations et de passes loupées terminant en dégagement interdit. Cette fatigue se fait sentir quand Marc Belanger arrive sans problème à récupérer un palet en fond de zone sans pression de la part des défenseurs visiteurs pour servir Éric Fortier bien placé au second poteau qui place le puck dans les filets d'Alcaine (1-0, 5'56''). Cette avance ne dure pas bien longtemps puisque Peter Bourgault égalise après un bon travail derrière la cage de Walls et Marc-André Bernier (1-1, 7'11'').

Le match s'équilibre par la suite et devient beaucoup plus physique. Les mises en échec se font des deux côtés, mais à la toute fin du tiers M. Barbez siffle la première faute du match qui envoie Castonguay au cachot. La supériorité angevine se met alors en place, et il faudra un arrêt désespéré du portier espagnol du bout de la crosse, tout en plongeant sur une reprise dans le slot de Damien Raux, pour que les deux équipes puissent regagner les vestiaires sur un score de parité.

Au deuxième tiers, les Angevins se font à leur tour pénalisés par l'intermédiaire de Julien Albert qui envoie le palet dans les tribunes. Si cette pénalité ne donne strictement rien pour les visiteurs, elle semble avoir renforcé la cohésion angevine. Par la suite, une nouvelle pénalité est sifflée coté haut-alpin et c'est cette fois si la deuxième ligne de power-play des Ducs qui s'illustre avec un slap ravageur de Kévin Igier qui file entre les jambière du gardien adverse pour permettre au locaux de reprendre l'avantage (2-1, 30'19'').

ALCAINEander110924011Angers continue à mettre la pression sur la cage des visiteurs, et après avoir débordé sur le côté droit, Marc Belanger trouve une nouvelle fois son compère Fortier au second poteau pour inscrire son deuxième but de la rencontre (3-1, 33'57''). Une double supériorité numérique permet aux Angevins de prendre définitivement le large grâce à un puissant tir frappé de Belanger qu file en lucarne gauche, sur ce coup on notera qu'Alcaine n'était pas tout à fait positionné au centre de sa cage (4-1, 37'00'')

Au dernier tiers, les Diables rouges n'ont plus choix, ils doivent impérativement attaquer pour essayer de revenir dans le match, mais la défense angevine continue son excellent travail d'étouffement mis en place durant toute cette série. Mais un passage à vide de cette même défense permet à Robin Gaborit d'intercepter une passe et de filer seul au but pour redonner espoir aux visiteurs (4-2, 52'02''). Les Briançonnais jouent ensuite le tout pour le tout en sortant leur gardien dans les derniers instants mais Tomas Baluch clôt définitivement les débats en marquant le dernier but en cage vide (5-2, 58'56'') devant un public debout qui peut alors fêter dignement la qualification des Ducs d'Angers en demi-finale.

Les Angevins, bien que diminués, se qualifient donc pour une cinquième fois d'affilée en demi-finale. On a vu au cours de ces deux matchs au Haras une équipe soudée et pleine d'envie, à l'image de Kévin Igier et Pavol Mihalik très impressionnants en défense, ou encore de Damien Raux qui est à son meilleur niveau durant ces play-offs. Les Ducs ont maintenant une semaine de repos avant de débuter ces demi-finales face à un adversaire qu'ils ne connaîtront que mardi soir.

Pour Briançon l'histoire s'arrête une nouvelle fois en quarts de finale ; ils ont eu énormément du mal à trouver la faille face à une défense angevine bien en place, cependant les Diables ont réalisé une bonne saison avec une quatrième place au classement et surtout une victoire en Coupe de la Ligue.

 

Angers – Briançon 5-2 (1-1, 3-0, 1-1)
Samedi 10 mars 2012 à 18h30 au Haras. 1060 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez assisté d'Anne-Sophie Boniface et Matthieu Loos.
Pénalités : Angers 8' (0', 6', 2') ; Briançon 22' (2', 8'+10', 2').

Évolution du score :
1-0 à 05'56" : Fortier assisté de Baluch et Belanger
1-1 à 07'11" : Bourgault assisté de Walls et Bernier
2-1 à 30'19" : Igier assisté de Henderson (sup. num.)
3-1 à 33'57" : Fortier assisté de Belanger et de Lahesalu
4-1 à 37'00" : Belanger assisté de Fortier et Lahesalu (double sup. num.)
4-2 à 52'02" : Gaborit
5-1 à 58'56" : Baluch assisté de Albert (cage vide)

Angers

Gardien : Andrej Hočevar.

Défenseurs : Lauri Lahesalu - Pavol Mihálik ; Daniel Carlsson - Kévin Igier ; Charlie Doyle.

Attaquants : Tomáš Balúch (A) - Éric Fortier - Marc Bélanger (C) ; Brice Chauvel - Brian Henderson - Julien Albert ; Nicolas Hébert - Damien Raux - Juho Jokinen (A).

Remplaçants : Lucas Normandon (G), Christophe Colombel, Paul Bahain, Léo Nalliot-Izacard. Absents : Jonathan Bellemare (épaule), Simon Lacroix (dos), Valentin Michel (doigt), Thierry Poudrier (main), Jean-François David (pied), Norbert Abramov (play-offs avec Cholet).

Briançon

Gardiens : Ander Alcaine.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Steven Vanoosten ; Viktor Szélig (C) - Maks Selan ; Aleksi Holmberg - Bence Szirányi.

Attaquants : Mickaël Pérez - Éric Castonguay - Marc-André Bernier (A) ; Jean-François Caudron - Peter Bourgault - Braden Walls ; Robin Gaborit - Marek Dubec - Sébastien Rohat ; Florian Chakiachvili - Cédric Di Dio Balsamo - Lucas Bini.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absent : Edo Terglav (blessé)