Amiens - Rouen (U22 Elite)

2012-03-14-amiens-rouen-u22Après deux matchs à l’extérieur, les U22 amiénois retrouvent le Coliséum pour une confrontation face aux Dragons de Rouen. Pour essayer de garder leur quatrième place, les Gothiques doivent donc batailler et arracher la victoire à leurs adversaires s’ils ne veulent pas voir l’entente Mont-Blanc / Chamonix - comptant encore trois matchs de retard - leur passer devant dès maintenant et casser leurs espoirs de participer aux play-offs du championnat.

Suite à l’élimination de l’équipe élite amiénoise au bout du suspense dans le cinquième match des quarts de finale face à Rouen (encore) la veille,  le coach de l’équipe junior, Olivier Duclos, récupère donc quelques joueurs jusqu’alors préservés pour l’équipe pro en les personnes de Valentin Claireaux, Marius Serer et Aziz Baazzi.

La rencontre démarre plutôt bien puisque les locaux ouvrent rapidement le score par l’intermédiaire de Fabien Kazarine (1-0 ; 1’13’’). Disciplinés, les rouges et noirs tiennent le score pendant près de quinze minutes, jusqu’à ce qu’une double infériorité numérique leur soit fatale et remette Rouen dans le bain (1-1 ; 15’18’’).

Rentrés au vestiaire sur ce score de parité, les Gothiques remontent sur le glaçon pour le tiers médian et vont vite être en mesure d’installer leur powerplay après une obstruction normande. Les Amiénois font tourner le puck dans leur zone d’attaque et Nicolas Leclerc est tout près de donner l’avantage aux Picards lorsqu’il reprend un long rebond sur la balustrade et cherche à le remettre au fond des filets, mais est contré par Xavier Boissel Dombreval.

Les minutes passent et aucune équipe n’est en mesure de s’imposer durablement dans sa zone offensive afin d’inquiéter les portiers respectifs des deux formations dont les arrières font également preuve d’une bonne défense en faisant reculer les attaquants.

Maxime Joly, pour Rouen, tente une accélération et lance du revers sur Léo Bertein. Amiens laisse échapper un palet dans sa zone défensive mais l’action rouennaise sera sans conséquence quand, reparti en attaque, Fabien Kazarine se débat dans le slot et parvient à tirer mais, gêné par plusieurs crosses, ne peut ajuster. Finalement, les Dragons passent devant au tableau d’affichage lorsque Valentin Dumélie trompe Léo Bertein (1-2 ; 31’06’’).

2012-03-14-amiens-rouen-u22-3Les Amiénois essaient de réagir rapidement avec un tir de Leyland Plaire Coudrier détourné du gant par Sébastian Ylonen, puis par l’intermédiaire de Valentin Claireaux mais le gardien rouennais protège correctement son angle, ce qui permet à Nicolas Lehericey de récupérer le puck et de servir Quentin Berthon, excentré et oublié, qui trouve encore l’espace entre les bottes du portier local (1-3 ; 34’03’’).

Toutefois, la réaction Gothique porte cette fois ses fruits avant la seconde pause : en supériorité, les Amiénois organisent leur jeu de puissance et Valentin Claireaux slape de la bleue. Sébastian Ylonen, masqué par un certain trafic devant la cage, ne peut revenir à temps pour sauver un palet qui finit par être poussé par on ne sait quelle crosse derrière la ligne de but rouennaise (2-3 ; 36’10’’).

L’entame des vingt dernières minutes et parfaite pour les locaux qui profitent d’un avantage numérique pour revenir à égalité grâce à un tir plein axe d’Aziz Baazzi (3-3 ; 41’19’’).

Privés d’un joueur de champ, les Amiénois emmènent deux contres vers la cage normande et gènent les Dragons qui n’ont pu prendre qu’un lancer en angle fermé au tout début de la pénalité. Voulant reprendre l’avantage, Mathieu Chevalier teste la mitaine de Léo Bertein, puis Peter Valier trouve le plastron du portier rouge et noir.

Valentin Claireaux prend alors de vitesse la défense rouennaise et déporte Sébastian Ylonen mais le contrôle du palet lui échappe avant d’avoir pu le pousser au fond. L’occasion était belle et Rouen a eu chaud. Victor Houeix vient mettre en échec Maurin Bouvet derrière la cage locale et veut remettre le puck en angle fermé mais Léo Bertein oppose sa crosse.

Une nouvelle supériorité verra les Amiénois manquer de réalisme devant les filets des Dragons quand un palet longe la ligne de but et que le capitaine Gothique posté sur le côté, lance trop haut. Quentin Berthon se procure même un contre, correctement stoppé par le gardien amiénois.

2012-03-14-amiens-rouen-u22-2Il reste à peine quatre minutes dans la rencontre quand Aziz Baazzi est envoyé au cachot. Cette dernière pénalité amiénoise ne leur sera pas bénéfique puisque Peter Valier, seul au deuxième poteau, peut facilement dévier le slap de Nicolas Lehericey au-dessus de la botte de Léo Bertein (3-4 ; 56’32’’). Trente secondes plus tard, Victor Houeix reprend un cafouillage devant la cage du gardien rouge et noir pour creuser un écart non négligeable au vu du temps restant (3-5 ; 57’06’’).

Malgré le temps mort demandé par le coach et la sortie de Léo Bertein à une minute trente de la fin du match, les Gothiques ne pourront revenir quand, en plus, Quentin Berthon est empêché par Valentin Claireaux de crucifier Amiens en cage vide, apparemment non régulièrement pour l’arbitre.

Le gardien des noirs fait donc son retour devant ses filets et Aina Rambelo essaie de remettre un rebond à mi-hauteur dans la cage normande avant que Peter Valier ne s’octroie la dernière action du match en voulant tromper Léo Bertein.

Les Espoirs amiénois s’inclinent donc 3 à 5 sur leur glace (un score qui rappelle amèrement celui de la veille qui plus est) face aux Dragons de Rouen qui affirment ainsi un peu plus leur première place au classement. Cette nouvelle défaite, conjuguée à celle ramenée de Mont-Blanc/Chamonix la semaine passée, condamne déjà quasiment les locaux à rester cinquièmes au classement et à disputer les phases de play-down fin avril.

Pour clôturer leur championnat, il reste aux amiénois une rencontre à domicile face à Angers le 15 avril prochain.

Emilie Enault / Photos : Pascal Enault

 

Amiens – Rouen 3-5 (1-1 ; 1-2 ; 1-2)
Mercredi 14 mars 2012 au Coliséum d’Amiens
Arbitrage de Stéphane Peronnin
Pénalités : Amiens 10’ (4’, 0’, 6’), Rouen 10’ (2’, 4’, 4’)

Evolution du score :
1-0 à 01’13’’ : Kazarine assisté de Leclerc
1-1 à 15’18’’ : Joly assisté de Lorcher (double sup. num.)
1-2 à 31’26’’ : Dumélie assisté de Guezou et P. Valier
1-3 à 34’03’’ : Berthon assisté de Lehericey et Goncalves
2-3 à 36’10’’ : Claireaux (sup. num.)
3-3 à 41’19’’ : Baazzi assisté de Rambelo et Claireaux (sup. num.)
3-4 à 56’32’’ : P. Valier assisté de Lehericey (sup. num.)
3-5 à 57’06’’ : Houeix assisté de B. Valier