Les compteurs sont remis à zéro

 La vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain. Vainqueurs hier, Rouen et Grenoble ont mordu la poussière ce soir et après la première double confrontation les quatre demi-finalistes sont dos à dos. À Rouen, Eric Fortier ouvra la marque à mi-match mais Teemu Elomo fructifia une supériorité numérique quelques minutes plus tard. Sur un autre jeu de puissance, Tomas Baluch a offert la victoire aux Angevins à moins d’une minute de la fin du troisième tiers. La sortie de Fabrice Lhenry ne changea rien (1-2). Au pied du Mont-Blanc, Chamonix a redressé la barre. Florian Hardy n’a concédé que deux buts, inscrits par Francis Desrosiers et Baptiste Amar. Le danger venait de partout côté Chamois ce soir avec cinq buteurs différents : Laurent Gras, Clément Masson, Arnaud Hascoet, Simon Lambert et Francis Guerette-Charland (5-2). Rendez-vous est donné mardi soir pour la troisième manche à Angers et Grenoble.