D2 : Orléans et Metz relégués

Orléans jouait son match de la dernière chance ce soir contre Compiègne et, en encaissant trois buts en cinq minutes, les Renards auraient pu baisser les bras. Ils se sont au contraire accrochés jusqu'à faire sortir le gardien adverse Richard Caladi, remplacé provisoirement puis définitivement (sur le score de 7-5) par sa doublure Thibault Varin. Mais les visiteurs avaient eux aussi une carte dans leur manche. Michal Plichta a en effet inscrit quatre buts dans le dernier tiers et a eu à son tour la peau du gardien local Arthur Noale, substitué par Chand Smith. Le score final de 8-11 assure le maintien en D2 à Compîègne. Orléans est relégué en D3, de même que Metz, défait 2-4 par Chambéry.

Toulon, écrasé lors du quart de finale aller (11-1), a battu Annecy pour l'honneur (7-4), mais les Chevaliers du Lac peuvent déjà penser à leur affrontement pour une place en D2 face à des Français Volants auxquels ils avaient tenu tête en saison régulière. Des Volants qui ont grandement souffert pour venir à bout d'une équipe de Meudon valeureuse et décidée à vendre chèrement sa peau (2-3 puis 3-1).

L'autre leader de poule de D2, Tours, assume plus aisément son statut de favori. Il s'est encore baladé face à Vanoise (10-2) et prend date face à son futur adversaire Amnéville, qui impressionne certes moins offensivement mais qui a l'avantage d'avoir appris à gérer un vrai duel de play-offs. Les Lorrains se sont en effet qualifiés en battant Nantes sur un but décisif de Michal Smalik à quatre minutes de la fin de la double confrontation (2-2 et 3-2).

Les demi-finales de D2 (les vainqueurs seront promus en D1) :
Tours 65% - Amnéville 35%
FV Paris 55% - Annecy 45%