Anglet - Reims (Division 1, quart de finale, match 1)

Acte 1 : Renversant

Pour ce match, le coach François Dusseau devait se passer des services de Martin Vesely toujours éloigné du glaçon après un choc au genou survenu lors du dernier match face aux Orques. C'est donc Armand Coustenoble qui assurait l'intérim. En attaque, le jeune Rémi Houque était reconduit aux cotés de Vrielynck et Hordelalay après un match encourageant face à Dunkerque la semaine passée.

Dès l'entame de match, les deux équipes montraient de l'engagement physique et les pénalités animaient ce premier tiers jusqu'à ce que Gauthier Lafrancesca intercepte une passe rémoise et trompe Kubis. Moins d'une minute après ce but, Pierre-Charles Hordelalay parvenait à battre Fehri d'un tir vicieux pour remettre à niveau son équipe. Alors que la fin de cette première période approchait, les locaux allaient se montrer opportunistes par Garbocz et Lafrancesca quelques minutes plus tard.



Menant 3 à 1 à l'entame du deuxième tiers, les Phénix recollaient au score grâce à Rehor avant d'évoluer pendant de longues minutes en supériorité numérique sans toutefois en tirer profit sur le moment. Les Rémois entamaient la dernière période avec un but de retard mais ils se voyaient récompensés de leurs efforts moins de 5 minutes après l'entame par Jan Rehor une nouvelle fois. 30 secondes après ce but Jérémy Sabatier permettait aux siens de prendre les devants dans cette partie, il allait être imité par son frère Florian à peine 1 minute plus tard.

Ce match prenait une tournure folle et en supériorité numérique les hommes de François Dusseau trouvaient une nouvelle fois la faille chez Fehri grâce au doublé de Jérémy Sabatier qui complétait un jeu parfait avec Hordelalay. Sur un nouveau power play, Florian Sabatier régalait l'assistance en effaçant son vis-à-vis avant de tromper Fehri d'un tir précis dans le haut du filet.

A moins de deux minutes de la fin du match, Marechal stoppait l'hémorragie en profitant d'une mauvaise relance rémoise pour battre Kubis à mi-hauteur. Mais les Phénix ne voulaient pas terminer ce match sur une fausse note et ils allaient inscrire un huitième but par l'intermédiaire de Yli Junnila qui était revenu au jeu après avoir été victime d'un coup de crosse au cours de la seconde période.

Au final les Phénix s'imposent 8 à 4 et infligent un cinglant 6-1 aux Orques dans le dernier tiers. Les deux équipes se retrouveront donc la semaine prochaine à Bocquaine avec la volonté pour les Rémois de mettre un terme à cette série et ainsi décrocher une place pour les 1/2 finales. Les Phénix auront besoin du soutien de tous leurs supporters pour remporter un match capital pour la suite de la saison.


Compte-rendu du site officiel des Phénix de Reims

Anglet – Reims 4-8 (3-1, 0-1, 1-6)
Samedi 24 mars 2012 à 20h30 à La Barre. 1 050 spectateurs.
Arbitrage de Marie-Tjana Picavet assisté de Jérémy Métais et Romain Herrault.
Pénalités : Anglet 24' (2', 14', 8'), Reims 12' (4', 6', 2').
Évolution du score :
1-0 à 14'34" : Lafrancesca assisté de Outin et Cantos
1-1 à 15'18" : Hordelalay assisté de Fojtik et Rouillard
2-1 à 18'01" : Garbocz assisté de Koreskovs et Maréchal
3-1 à 18'12" : Lafrancesca assisté de Outin et Cyr
3-2 à 22'45" : Rehor assisté de Dratzen
3-3 à 44'26" : Rehor assisté de Eriksson et Yli Junnila
3-4 à 44'53" : J. Sabatier assisté de Rehor et F. Sabatier
3-5 à 46'26" : F. Sabatier
3-6 à 48'41" : J. Sabatier assisté de Hordelalay et F. Sabatier (sup. num.)
3-7 à 53'54" : F. Sabatier assisté de J. Sabatier (sup. num.)
4-7 à 58'46" : Maréchal assisté de Koreskovs et Garbocz
4-8 à 59'17" : Yli Junnila assisté de Eriksson et Dratzen