Färjestads BK - Brynäs IF (Elitserien, demi-finale, match 2)

FrogrenJonasLundi, le Färjestads BK a décroché un succès précieux sur la glace du Brynäs IF, s'imposant 3-2 après la deuxième prolongation lors du match n°1 de cette demi-finale du championnat suédois. Mais le club de Karlstad a perdu dans la bataille son gardien Cristopher Nihlstorp. Déjà touché au cou en quart de finale, Nihlstorp a joué de malchance car il est de nouveau absent en raison d'une autre mésaventure, bien rare d'ailleurs : la palette de l'attaquant Sebastian Wännström, à terre, a traversé la grille de son casque, tapant son œil gauche.

Un accident qui aurait pu être très grave pour Nihlstorp qui a passé une bien mauvaise nuit dans les heures qui ont suivi. Au repos ainsi que son œil, lui donnant des allures de pirate, il cède sa place à Fredrik Pettersson-Wentzel qui joue son quatrième match des playoffs. Johan "Honken" Holmqvist est toujours absent, Niklas Svedberg est titulaire du côté de Brynäs.

À l'image de son quart de finale et de la rencontre précédente, Färjestad donne le ton dans cette première période et bouscule la jeune troupe de Tommy Jonsson. Anders Bastiansen, Martin Sevc et Jonas Frögren sont parmi les plus virulents dans leurs gestes. Le BIF a très peu d'espaces pour s'exprimer et doit encore faire face aux intimidations. Cela devient frustrant pour les spectateurs qui ne verront les actions réellement dangereuses intervenir que tardivement. À la 17e minute, Johan Larsson place un tir devant l'enclave alors que de l'autre côté, le capitaine du FBK Rickard Wallin crée le danger avec une passe dans le dos derrière la cage puis un lancer inquiétant. On en reste cependant à 0-0 après vingt minutes, ce qui est logique au vu du rythme proposé.

Dès les premières secondes du deuxième tiers-temps, Wallin est une nouvelle fois dangereux. Svedberg passe derrière son but laissant le soin à sa défense de relancer. Celle-ci se loupe et Rickard Wallin, aux premières loges, est proche d'ouvrir le score, mais Simon Bertilsson dégage le palet flottant dans l'air comme un tennisman. L'incorrigible Frögren est ensuite sanctionné pour un faire trébucher, offrant ainsi le premier avantage numérique de la partie au BIF. Avec un homme en plus par rapport à ses adversaires, Brynäs retrouve rapidement ses automatismes. La combinaison Mads Hansen, Johan Larsson et Calle Järnkrok est fluide, comme à l'entraînement, c'est Järnkrok qui ouvre finalement le score (0-1, 24'30"). Les locaux tentent de répliquer rapidement, Christian Berglund joue les toréadors à droite et transmet à Patrik Lundh qui s'ouvre le chemin du but, en vain.

La pénalité de Sevc n'aura aucune conséquence mais Brynäs va toutefois parvenir à doubler la mise. Mats Lavander rentre en zone offensive et envoie dans l'axe à Mads Hansen qui échoue. Seulement le palet est toujours vivant, d'une charge monstrueuse, Jörgen Sundqvist élimine Lundh qui s'apprêtait à le récupérer. Le disque sous son nez, Lavander tente sa chance, avec raison (0-2, 32'57"). A deux minutes de la fin de la période, à la ligne bleue, le club de Karlstad s'emmêle les pinceaux, celui de Gävle s'offre alors un 3 contre 2. Daniel Widing, sur son aile droite, est le plus rapide et déborde, Pettersson-Wentzel se couche finalement et gèle le puck. Le score reflète finalement la physionomie de cette seconde période, largement à l'avantage du Brynäs IF.

Ne se posant plus de questions, le FBK veut revenir dans le match pour préserver ses chances de victoire. En fait, il ne suffira que de 20 secondes à Wallin, complètement oublié, pour réduire la marque (1-2, 40'20"). Le jeu va à la fois s'équilibrer et s'emballer dans ce dernier tiers. Quatre minutes après ce but, Jakob Silfverberg élimine tout opposant mais Jonas Brodin joue les pick-pockets, de justesse. En face, suite à un débordement de Bastiansen, Marcus Paulsson se jette dans la mêlée et tente un petit lob astucieux, Svedberg reste vigilant. Brynäs parviendra à creuser l'écart : Jonas Nordquist effectue une belle phase autour de la cage du FBK, il échoue mais le rebond sera profitable à Jonathan Granström (1-3, 46'32"). Cinq minutes après, Färjestad s'installe en attaque, Martin Sevc s'appuie sur Christian Berglund qui trompe Svedberg d'un lancer balayé (2-3, 51'07").

À la 58e minute, Jesper Ollas reçoit une passe en or de Larsson mais Pettersson-Wentzel s'interpose brillamment. L'entraîneur Leif Carlsson demandera un temps-mort pour Färjestad mais Silfverberg clôture l'addition dans la cage vide (2-4, 58'30"). Le Färjestads BK est allé bien au-delà des limites imposées par son entraîneur, qui a critiqué l'excès de zèle de Sevc et Frögren après cette rencontre, et surtout au-delà des limites du jeu. Les pénalités se sont d'ailleurs multipliées dans les derniers instants, comme l'explosion d'une bombe programmée depuis le début. Cette explosion est venu du Finlandais Hannes Hyvönen après un vilain geste sur Bertilsson. Hyvönen est tristement crédité de 52 minutes de prison et d'une double pénalité de match ! Brynäs, fidèle à son jeu et la tête froide, égalise dans cette série à 1-1.

 

Färjestads BK - Brynäs IF 2-4 (0-0, 0-2, 2-2).
Mercredi 28 mars 2012 à 19h00 à la Löfbergs Lila Arena de Karlstad. 7238 spectateurs.
Arbitrage de Christer Lärking et Ulf Rönnmark (SUE) assistés de Henrik Pihlblad et Tobias Haster (SUE).
Pénalités : Färjestad 62' (2', 6', 54'), Brynäs 20' (2',4',14').
Tirs : Färjestad 31 (9, 8, 14), Brynäs 36 (8, 15, 13).

Évolution du score :
0-1 à 24'30" : Järnkrok assisté de Larsson et Hansen (sup. num.)
0-2 à 32'57" : Lavander
1-2 à 40'20" : Wallin assisté de Lundh et K. Berglund
1-3 à 46'32" : Granström assisté de Nordquist
2-3 à 51'07" : C. Berglund assisté de Lundh et K. Berglund
2-4 à 58'30" : Silfverberg assisté de Bertilsson et Järnkrok


Färjestads BK

Gardien : Fredrik Pettersson-Wentzel.

Défenseurs : Martin Sevc (+2, 4') - Kristofer Berglund (+1) ; Jonas Frögren (2') - Jonas Brodin (-1) ; Sanny Lindström (A, -1) - Oscar Klefbom (-1) ; Robin Sterner - Magnus Nygren (-1).

Attaquants : Christian Berglund (+1) - Rickard Wallin (C, 2') - Patrik Lundh (+1, 2') ; Mikael Johansson (-1) - Mattias Sjögren (-1) - Hannes Hyvönen (-1, 52') ; Marcus Paulsson (-1) - Anders Bastiansen (A, -2) - Marius Holtet ; Stefan Meyer - Joakim Hilding - Erik Thorell.

Remplaçant : Luca Boltshauser (G).

Brynäs IF

Gardien : Niklas Svedberg.

Défenseurs : Simon Bertilsson - Ryan Gunderson (-1, 2') ; Niclas Andersén - Mattias Ekholm ; Jörgen Sundqvist (A, +2, 4') - Lars Jonsson (+1) ; Emil Molin - Simon Löf.

Attaquants : Martin Johansson (-1) - Johan Larsson (-2) - Jesper Ollas (-2) ; Jakob Silfverberg (C, +1) - Calle Järnkrok (+1, 10') - Sebastian Wännström ; Jonathan Granström (+1, 2') - Jonas Nordquist (+1) - Daniel Widing (+1) ; Mats Lavander - Mads Hansen (A, +2, 2') - Joachim Rohdin.

Remplaçant : Oscar Dansk (G).