Reims - Nice (Division 1, demi-finale, match 1)

La première manche va aux Aigles

Dès le début de la partie, les Rémois imposaient un pressing particulier aux visiteurs qui se voyaient quelque peu bousculés dans leur jeu mais, malgré cette bonne entame de match, les Phénix se voyaient pénalisés à deux reprises sans que le score n'évolue pendant ces unités spéciales.



10 secondes après le retour du cinquième homme rémois sur la glace, les Aigles parvenaient à tromper Kubis pour prendre les devants dans ce match. Quelques instants après ce but, les Rémois se portaient en attaque mais les visiteurs trouvaient un bon moyen pour stopper les ardeurs de leurs adversaires. En effet, l'homme en forme de ces play-offs, Jérémy Sabatier, était victime d'un vilain coup derrière la cage qui l'obligeait à retraiter au vestiaire jusqu'à la fin de la première période. En fin de tiers, les Phénix bénéficiaient d'un premier jeu de puissance et ils passaient tout près d'égaliser par l'intermédiaire d'Eriksson. C'est donc avec une avance d'un but que les Niçois regagnaient le vestiaire.

De retour sur la glace pour le deuxième 20', c'est le trio RSS qui allait se mettre en valeur. Après un bon travail de Rehor dans le coin, le Tchèque adressait une passe à Jérémy Sabatier, qui transmettait à son frère. Florian bien placé face à la cage ajustait le portier suédois pour remettre les deux équipes au même niveau après seulement 38 secondes de jeu. Revenus au score, les Rémois inquiétaient de plus en plus leurs adversaires dans le jeu, cependant après un engagement gagné en zone offensive, les Phénix perdaient le palet à la bleue et c'est Koivu parti en contre qui réussissait un doublé pour permettre aux siens de reprendre les devants dans cette partie.

Quelques instants après la mi-match, c'est le Slovaque Stefan Majernik qui allait accroître l'avance des Aigles après un tir rapide du haut de l'enclave. En cette fin de tiers, les débats s'équilibraient et les Phénix passaient proches de recoller au score mais après une erreur de placement en zone défensive, le Slovaque Stefan Rusnak plantait un nouveau but pour les Aigles à moins de deux minutes de la fin de la seconde période. Cette réalisation arrivait au plus mauvais moment pour les Rémois, qui retournaient au vestiaire avec un retard de 3 buts quelques instants plus tard.

Dés l'entame de la deuxième période, les hommes de François Dusseau se montraient dangereux offensivement et il fallait une obstruction du rare Français alligné coté Niçois, Sylvain Roy, pour empêcher les locaux de tromper Lundberg, battu sur l'action. Le power play parvenait à s'installer en zone offensive mais devait se heurter à la défense des Niçois bien en place. Durant le reste de la période, les Phénix réussissaient à faire jeu égal avec leurs adversaires et en toute fin de rencontre, à 4 contre 5, les locaux réussissaient même à inscrire un deuxième but par l'intermédiaire du capitaine Valère Vrielynck.

Beaucoup plus présents dans le jeu que lors des deux précédentes confrontations face aux Aigles, les Phénix ont montré des choses intéressantes mais se sont rendus également coupables d'erreurs qu'ils ont payé au prix fort face à des Niçois réalistes et toujours aussi rapides. Ils se déplaceront donc ce week-end en terre niçoise pour tenter de renverser la vapeur dans cette série.

Ce match a été également l'occasion pour le club d'honorer la retraite sportive de Damien Morel, pur produit du club qui est un exemple d'investissement et de dévouement pour un club.

Compte-rendu du site officiel des Phénix de Reims


Reims – Nice 2-4 (0-1, 1-3, 1-0)
Mercredi 4 avril 2012 à 20h00 à Bocquaine. 823 spectateurs.
Arbitrage de Damien Velay assisté de Jérémy Métais et Sueva Torribio.
Pénalités : Reims 30' (6’+10’, 2’, 2’+10’), Nice 18' (4'+10’, 2’, 2’).
Évolution du score :
0-1 à 08'17" : Koivu assisté de Majernik
1-1 à 20'38" : F. Sabatier assisté de Rehor
1-2 à 26'26" : Koivu assisté de Babic et Majernik
1-3 à 32'05" : Majernik assisté de Tomaska et Koivu
1-4 à 38'13" : Rusnak assisté de Dian et Slaninak
2-4 à 59'15" : Vrielynck assisté de Rehor (inf. num.)