Granlund fiévreux, la Finlande anémique

Ce Suisse-Finlande est le premier match de l'Euro Hockey Challenge en version 2012, et il inaugure la préparation aux championnats du monde. Mais en regardant la composition de l'équipe de Finlande, on se dit qu'il vient sans doute un peu trop tôt. Les play-offs de SM-liiga étant encore à leurs balbutiements, une seule place a été laissée à un quart de finaliste. Il devait initialement s'agir du plus fameux de tous, le petit prodige Mikael Granlund, mais le héros philatélique a attrapé une mauvaise fièvre. Le médecin de l'équipe nationale lui a prescrit du repos puis une reprise progressive pour être dans sa meilleure forme aux Mondiaux. La Finlande s'est déplacée sans lui et l'a remplacé par Savinainen (Ässät).

BIEBER Matthias-110429-080La Finlande présente donc une équipe très inexpérimentée, avec sept complets débutants et à peine une ligne d'internationaux confirmés. En Suisse au contraire, les demi-finales sont finies depuis longtemps et la Nati a déjà des contours un peu plus formés, même après seulement deux jours d'entraînement. La motivation d'évoluer devant 4589 supporters à Rapperswil fait le reste.

La Finlande domine le début du match mais se heurte à un très bon Reto Berra dans les cages helvétiques. À la quinzième minute de jeu, Simon Moser joue de façon très directe à la cage et provoque un rebond, exploité par Kevin Romy d'un revers en lucarne. Ce premier but est le déclic qui donne définitivement, si cela était nécessaire, la confiance à la Suisse.

En deuxième période, Matthias Bieber intercepte une mauvaise relance finlandaise et sert Michael Liniger pour le 2-0. Les hommes de Jukka Jalonen essaient bien de réagir, mais la Suisse profite de sa qualité de patinage pour se montrer sans cesse plus dangereuse en contre-attaque.

Deux joueurs sortent particulièrement vainqueurs de ce match. Premièrement, Reto Berra aborde avec un blanchissage la concurrence que l'on sait très forte dans les cages suisses. Deuxièmement, Damian Brunner s'est imposé une fois de plus comme le leader offensif, et ce n'est pas un hasard s'il a inscrit le troisième but.

Une victoire 3-0 sur les champions du monde fait toujours plaisir, car même très loin de son équipe-type, la Finlande a maintenant un statut à défendre où qu'elle aille. À elle de s'en souvenir pour la revanche demain.

Commentaires d'après-match

Sean Simpson (entraîneur de la Suisse) : "Nous avons montré une performance solide. Nous avons bien tenu derrière et nous nous sommes créé des occasions dangereuses decant. Le système n'est pas compliqué et tous les joueurs ont été présents au moins une fois cette saison, c'est pour ça que nous avons vite trouvé notre jeu."

 

Suisse - Finlande 3-0 (1-0, 1-0, 1-0)
Mardi 4 avril 2012 à 19h45 à la Dinersclub Arena de Rapperswil. 4589 spectateurs.
Arbitrage de Nadir Mandioni et Andreas Koch (SUI) assistés d'Andreas Kohler et Daniel Zosso (SUI).
Pénalités : Suisse 6' (0', 2', 4'), Finlande 6' (2', 0', 4').
Tirs : Suisse 27, Finlande 24.

Évolution du score :
1-0 à 13'29" : Romy assisté de Moser et Vauclair
2-0 à 26'33" : Liniger assisté de Bieber et Von Gunten
3-0 à 51'47" : Brunner assisté de Romy et Bezina


Suisse

Gardien : Reto Berra.

Défenseurs : Goran Bezina (+1) - Félicien Du Bois (+1) ; Patrick von Gunten (+1) - Robin Grossmann ; Julien Vauclair (+1) - Romain Loeffel (+2) ; Dean Kukan - Alessandro Chiesa.

Attaquants : Simon Moser (+2) - Kevin Romy (C, +2) - Damien Brunner (+2) ; Juraj Simek (2') - Morris Trachsler - Grégory Sciaroni (2') ; Roman Wick (+1) - Michael Liniger (+1) - Denis Hollenstein ; Reto Suri - Matthias Bieber (+1, 2') - Daniel Rubin.

Remplaçant : Martin Gerber (G). Absents : Leonardo Genoni (G), Julien Sprunger (en réserve), Benjamin Plüss (en réserve), Andrej Bykov (blessé).

Finlande

Gardien : Joni Ortio.

Défenseurs : Pasi Puistola (C, -1, 4') - Juuso Hietanen (-1) ; Kalle Kaijomaa - Ville Lajunen ; Topi Jaakola (-2) - Harri Tikkanen (-2) ; Aleksi Laakso - Otto Honkaheimo.

Attaquants : Veli-Matti Savinainen - Mika Pyörälä - Jesse Joensuu (2') ; Antti Pihlström (-1) - Jarkko Kauvosaari (-1) - Marko Anttila (-1) ; Jesse Saarinen (-2) - Jarno Koskiranta (-2) - Jesse Mankinen (-2) ; Jukka Peltola - Juhani Jasu - Jerry Ahtola.

Remplaçant : Jere Myllyniemi (G).