Autriche - Bélarus (Euro Hockey Challenge, match 2)

ALTMANN Mario-110430-144Cela faisait dix que l'Autriche n'avait plus battu le Bélarus... et elle y est enfin arrivée. Elle a toutefois dû attendre la deuxième confrontation pour vaincre le signe indien.

La patinoire de Villach sonne toujours aussi creux pour ce deuxième volet. Mais il y a une sacré différence par rapport à la veille. Si les équipes sont identiques, l'entame, elle sourie cette fois aux Autrichiens. Une déviation d'Altmann sur un premier slap de Raffl trompant la vigilance de Koval, préféré à Mezin (1-0 à 13'06").

Les hommes d'Emmanuel "Manny" Viveiros sont bien rentrés dans la partie et se procurent les meilleures occasions. Lancé de très loin par une relance ultra-précise d'Unterluggauer, Patrick Harand prend l'intervalle entre ses deux défenseurs pour s'en aller défier Koval. Sans réussite, le portier biélorusse ne mordant pas dans la feinte. Vitali Koval sauve plus d'une fois la mise à ses coéquipiers dans ce match, à l'image de ce palet bêtement perdu par Pavel Chernok, sous la pression de Daniel Nageler à la ligne bleue défensive. Une erreur qui manque de profiter à Mario Fischer, mais Koval ferme bien l'angle.

Si Sergei Drozd rate, à bout portant, une cage vide après avoir pris son propre rebond, Michael Schiechl, sur le contre qui a suivi, est bien placé au second poteau pour marquer sans opposition (2-0 à 37'16"). Daniel Welser, monté côté gauche, prenant un tir excentré repoussé de l'épaule par Vitali Koval... sur le patin du jeune attaquant de Salzbourg.

Kovyrshin réduit bien le score (2-1 à 44'07"), à l'issue d'une action marquée par la gêne (involontaire) d'un arbitre à l'encontre de Matthias Trattnig mais l'Autriche ne lâchera rien. Un tir flottant de Patrick Harand, dévié dans le slot par Andreas Kristler, accroît l'avance des locaux (3-1 à 52'20"). Une mésentente Trattnig-Schiechl, à proximité du but défendu par Weinhandl, profite néanmoins à Drozd (3-2 à 56'30") mais le mot de la fin est Autrichien. Koval est sorti pour ces dernier instants, la cage est vide et Raffl trouve Latusa en profondeur, qui se voit accroché au moment de tirer. C'est but automatique (4-2 à 59'56").

La formation autrichienne bat l'une des plus fameuses bête-noires. Et dire que son prochain adversaire est la Suisse, invaincue face à sa voisine de l'est depuis... 15 ans !

 

Autriche - Bélarus 4-2 (1-0, 1-0, 2-2)
Samedi 7 avril 2012 à 18h30 à Villach. 1500 spectateurs.
Arbitrage d'Igor Dremelj (SLO) assisté de Manuel Hollenstein et Andreas Hütter (AUT).
Pénalités : Autriche 51' (8', 14'+5'+20', 4'), Bélarus 49' (4', 12'+5'+20', 8').
Tirs : Autriche 24 (6, 12, 6), Bélarus 26 (6, 13, 7).

Évolution du score :
1-0 à 13'06" : Altmann assisté de T. Raffl et Wiedergut
2-0 à 37'16" : Schiechl assisté de Welser et Altmann
2-1 à 44'07" : Kovyrshin assisté de Kolosov
3-1 à 52'20" : Kristler assisté de P. Harand
3-2 à 56'30" : Drozd assisté de Meleshko
4-2 à 59'56" : Latusa assisté de T. Raffl (sup. num., cage vide)


Autriche

Gardien : Fabian Weinhandl.

Défenseurs : Markus Schlacher (-1) - Matthias Trattnig (-2) ; Stefan Ulmer - Gerhard Unterluggauer ; Alexander Pallestrang - Martin Oraze ; Anders Wiedergut (+1, 4'+10'+5'+20') - Mario Altmann (+2).

Attaquants : Thomas Raffl (2') - Manuel Latusa (+1, 2') - Patrick Obrist (+2) ; Patrick Harand (+1, 4') - Michael Schiechl - Daniel Welser ; Daniel Nageler (+1) - Dominique Heinrich - Mario Fischer ; Martin Ulmer - Andreas Kristler (+1, 4') - Manuel Ganahl.

Remplaçant : Bernhard Starkbaum (G).

Bélarus

Gardien : Vitali Koval (2') [sorti à 59'30"].

Défenseurs : Pavel Chernook - Nikolai Stasenko ; Viktor Kostyuchenok (-1) - Oleg Goroshko (-2) ; Dmitri Korobov (-1, 10') - Evgeni Nogachyov ; Aleksandr Kachan.

Attaquants : Aleksandr Kulakov (+1) - Aleksandr Kitarov (2') - Andrei Mikhalev ; Sergei Drozd - Andrei Stas (2'+5'+20') - Dmitri Meleshko (-1, 4') ; Aleksandr Pavlovich (+1) - Evgeni Kovyrshin - Konstantin Koltsov (-3, 2') ; Pavel Musienko - Sergei Kolosov (+1, 2') - Sergei Dudko.