DEL (1/2 finales) : Les favoris sont en finale

DEL217 Barry Brust FrontLaurent Meunier et les Tigers de Straubing s’offraient un duel de prestige pour la première demi-finale de l’histoire du club en DEL. Ils ont fait face à la meilleure équipe de la dernière décennie : les Eisbären Berlin. Après une série au meilleur des sept rencontres en quarts, la formule est ramenée au meilleur des cinq pour le reste des play-offs. Les deux premières parties se sont clôturées sur la même marque (4-1) à la faveur de l’équipe de la capitale fédérale.

Straubing abordait donc le match 3 dos au mur. Ils sont allés chercher à Berlin le droit d’espérer et de disputer un quatrième match en Bavière (1-3). Ils ont su prendre à la gorge l’ogre berlinois et le capitaine de l’équipe de France a scellé la marque en cage vide. Les Eisbären se sont vengés deux jours plus tard en allant inscrire quatre nouveaux buts à Barry Brust (2-4). Ainsi se termine donc une saison de rêve pour l’équipe de Niederbayern, Laurent Meunier a une nouvelle fois été un fer de lance de l’équipe lors de ces séries avec trois buts et trois assists (2è pointeur).

Berlin disputera donc à partir de dimanche sa huitième finale depuis la saison 2003/2004, la neuvième depuis leur changement de nom en 1992. Sur huit finales disputées, six ont été remportées. Restait donc à connaître le nom de leur adversaire, entre Ingolstadt et Mannheim respectivement deuxième et troisième de la saison régulière.

Mannheim était prévenu, Thomas Greilinger est l’homme à surveiller dans ces play-offs côté bavarois. L’international allemand est en pleine bourre après de solides performances face à Düsseldorf. Pour le premier match à Ingolstadt, la troupe d’Harold Kreis a parfaitement réussi à mettre l’attaquant de la nationalmannschaft hors d’état de nuire. La série ne pouvait mieux débuter pour l’Adler (1-4). Ingolstadt a bien trouvé comment pallier à la baisse de niveau de son attaquant vedette lors du deuxième match mais Mannheim parvenait à marquer un but de plus tout de même (4-3).

DEL172 Ken Magowan FrontLes Panthers ont retrouvé la lumière à domicile lors du match 3 en Bavière, blanchissant l’attaque adverse (3-0). Comme par hasard, Thomas Greilinger a trouvé deux fois le fond du filet ce soir-là… Il en est resté là finalement, puisque Mannheim a conclu la série à domicile mercredi soir avec un festival offensif (6-2). Marcus Kink et Ken Magowan ont signé chacun un doublé, Greilinger étant une troisième fois blanchi dans la confrontation. Ceci terni à peine sa fiche qui compte dix buts et sept assists en neuf rencontres.

La finale tant attendue entre Berlin et Mannheim s’offre donc à la DEL. Les deux rivaux ne se sont rencontrés que deux fois en finale. À chaque fois, le club de la capitale disposait de l’avantage de la glace, ce qui sera également le cas cette année. Lors de la saison 2004/2005 Berlin l’emportait à domicile, tandis que lors de la saison 1997/1998 c’est Mannheim qui était sacré sur sa glace. Lors de cette saison 1997/1998, Berlin avait terminé premier, Mannheim quatrième… comme c’est le cas cette saison. Un signe de la providence pour le club de Bade-Wurtemberg, à la recherche d’un titre depuis 2007 ?