Bélarus - Suède (Euro Hockey Challenge, match 4)

KITAROV Alexander-110429-269Vaincu seulement aux tirs au but la veille, le Bélarus n'a plus peur de cette équipe suédoise. Autour du vétéran Kostyuchenok qui encadre les gamins (il est le "tuteur" de Nogachev, le sélectionneur Kari Heikkilä qui n'hésite pas à aligner des jeunes arrières comme Nogachev, Kaznadeï, Graborenko ou encore Misyul qui connaît sa première sélection.

Cette défense est peu en danger. Il faut dire que le Bélarus bénéficie de plusieurs avantages numériques en première période. À 5 contre 3, il contrôle très bien le palet en zone offensive, mais ne prend pas de lancers.

Il faut donc attendre le deuxième tiers-temps pour que le match se déride. Un tir de Fredrik Pettersson côté gauche bat dans la lucarne opposée Andrei Mezin, qui était masqué par son défenseur Roman Graborenko. C'est une fois menés au score que les Biélorusses réagissent. Koltsov et Kovyrshin partent à 3 contre 1, mais Pavlovich n'arrive pas à lever le palet au-dessus du gardien Nihlstorp couché. L'égalisation vient finalement d'Aleksandr Kitarov, qui réussit un "petit pont" sur le défenseur Henrik Tömmernes lors de cette action individuelle.

Mezin se démène dans tous les sens pour préserver la parité jusqu'à la sirène. On en revient aux tirs au but : le scénario est plus favorable aux gardiens cette fois, mais le vainqueur est le même. C'est la Suède qui s'impose, sur un tir de Niklas Olausson au ras du poteau gauche.

La Suède garde donc les commandes de l'Euro Hockey Challenge, sans avoir encore dévoilé ses cartes. Avant les rencontres suivantes contre la Suisse, ce sont carrément deux lignes complètes qui seront modifiées !

Désignés joueurs du match : Aleksandr Kitarov pour le Bélarus et Joel Lundqvist pour la Suède.

Commentaires d'après-match

Pär Mårts (entraîneur de la Suède) : "Nous avons définitivement mieux joué qu'hier. La défense a encore du travail à faire : les Biélorusses ont réussi à se créer trop d'occasions dangereuses sur notre cage. Mais nous nous sommes améliorés, avec plus de rythme, plus de tirs. Et nous avons gagné deux fois. C'est ce dont nous avons besoin au championnat du monde."

Kari Heikkilä (entraîneur du Bélarus) : "Nous avons aussi mieux joué au second match. C'est bien que les jeunes s'acquittent de leur tâche comme des joueurs matures. Graborenko a paru fatigué, il traverse probablement la période la plus difficile pour le décalage horaire [il joue au Canada en junior majeur], ce qui affecte sa concentration. Franchement, nous n'avons mal joué que le deuxième match en Autriche. Ici, nous avons fait deux très bonnes sorties, il y a du progrès, on assimile le système. Et il n'y a rien de plus important à ce stade."

 

Bélarus - Suède 1-1 (0-0, 1-1, 0-0, 0-0) / 0-1 aux tirs au but
Mercredi 11 avril 2012 à 19h00 à l'Arena Minsk. 7470 spectateurs.
Arbitrage de Vladimir Nalivaiko et Peter Amosov (BLR) assistés d'Ivan Dedyulya et Andrei Shrubok (BLR).
Pénalités : Bélarus 10' (4', 0', 6', 0'), Suède 18' (8', 2', 8', 0').
Tirs : Bélarus 16 (5, 3, 5, 3), Suède 23 (7, 9, 5, 2).

Évolution du score :
0-1 à 24'33" : Pettersson assisté de Harju et Lundqvist
1-1 à 34'47" : Kitarov assisté de Kulakov

Tirs au but :
Bélaurs : Meleshko (manqué), Kovyrshin (manqué), Kulakov (manqué).
Suède : Harju (manqué), Pettersson (manqué), Olausson (réussi).


Bélarus (2' pour surnombre)

Gardien : Andrei Mezin.

Défenseurs : Nikolai Stasenko (2') - Pavel Chernook (+1) ; Oleg Misyul – Roman Graborenko (-1) ; Oleg Goroshko (-1) - Evgeni Nogachyov ; Ilya Kaznadeï (+1) - Viktor Kostyuchenok.

Attaquants : Aleksandr Kulakov (+1) - Aleksandr Kitarov (+1) - Andrei Mikhalev (+1) ; Evgeni Kovyrshin (4') - Sergei Kolosov - Konstantin Koltsov ; Sergei Drozd (-1, 2') – Pavel Musienko - Dmitri Meleshko (-1) ; Aleksandr Pavlovich - Sergei Dudko - Andrei Stas (-1).

Remplaçant : Vitali Koval (G). En réserve : Igor Shvedov.

Suède

Gardien : Christopher Nihlstorp [remplacé par Anton Forsberg de 13'40" à 17'22"].

Défenseurs : Staffan Kronwall (C, +1, 2') - Klas Dahlbeck (+1, 2') ; Daniel Gunnarsson (2') - Daniel Fernholm ; Mattias Bäckman (2') - Mattias Karlsson (-1, 2') ; Jonas Ahnelöv (2') - Henrik Tömmernes (-1).

Attaquants : Nicklas Danielsson - Niklas Persson - Dick Axelsson ; Johan Harju (+1) - Joel Lundqvist (+1, 2') - Fredrik Pettersson (+1) ; Niklas Olausson (2') - Dennis Rasmussen (-1) - Jesper Fasth ; Robin Figren (-1, 2') - Sebastian Enterfeldt (-1) - Simon Hjalmarsson.

En réserve : Niclas Bergfors.