Suisse - Canada (match de préparation 1)

BEZINA Goran-110429-104Annoncé parmi les favoris du championnat du monde avec un effectif supérieur à la norme, le Team Canada dispute son premier match de préparation en terre helvétique. Il n'est pas encore au complet : il manque le duo de choc Getzlaf-Perry et les ultimes sélectionnés (qui seront les deux seuls Québécois de l'effectif) Vlasic et Burrows.

Mais avec seulement deux jours de regroupement et deux entraînements dans les jambes, les Canadiens livrent déjà un match intense et rythmé, au grand plaisir du public de Fribourg qui a rempli les 6800 places.

La Suisse a l'avantage en début de match, avec quelques belles combinaisons. Kévin Romy, excellent aux mises du jeu pour sa 100e sélection, se crée rapidement la première occasion. La Nati manque cependant toujours d'un vrai buteur. La ligne la plus menaçante est celle de Moser et Romy, mais à leurs côtés, le meilleur marqueur de LNA Damien Brunner n'est pas aussi efficace qu'en championnat. Ils échouent tous sur le gardien canadien Devan Dubnyk.

Reto Berra n'est pas en reste. Le gardien biennois signe plusieurs parades décisives, dont un arrêt spectaculaire à la mi-match face à Jordan Eberle, parti en breakaway pendant une pénalité de Ladd.

L'important, dans un match de préparation, c'est de ne surtout pas se blesser. De ce point de vue, la déveine frappe les deux formations. Le défenseur canadien P.K. Subban ne réapparaît pas après le premier tiers-temps, et lors de la période suivante, c'est Julien Sprunger qui perd le contrôle et tombe tête la première sur la glace. On n'espère que ce n'est pas trop sérieux pour le Fribourgeois, connaissant son dossier médical.

Le but que les Suisses auraient dû marquer depuis longtemps, ils croient l'inscrire dès le début de la troisième période. Non seulement Ivo Rüthemann ne se voit pas accorder le but, mais il prend deux minutes de prison pour obstruction sur le gardien. La formation à croix blanche tue cette pénalité, mais se montre bien moins habile pour convertir ses jeux de puissance. Elle tâtonne encore dans ce domaine.

À deux minutes de la fin, le score est donc toujours de 0-0. Daniel Rubin marque alors le but présumé vainqueur en reprenant dans le slot une belle passe transversale de Trachsler. Mais le Canada n'a pas dit son dernier mot, il sort son gardien et accule les locaux dans leur zone. Une erreur défensive de Bezina permet à Jordan Eberle de dévier victorieusement le palet à... huit dixièmes de seconde de la sirène !

Jordan Eberle récidive lors de la séance de tirs au but et devient donc le héros de la soirée. Les joueurs de la lanterne rouge de NHL Edmonton ont d'ailleurs passé une bonne soirée : le rookie Ryan Nugent-Hopkins a signé une première sélection convaincante, et Devan Dubnyk a été solide dans les cages, même s'il ne devrait être que la doublure de Cam Ward.

Dans le camp suisse, mention à Morris Trachsler, bon centre défensif, à Benny Plüss, qui tient vraiment à vivre son premier Mondial à 33 ans, et au gardien Reto Berra. En revanche, le défenseur de NHL Luca Sbisa a perdu beaucoup de palets et semble connaître plus de difficultés d'adaptation que ses homologues canadiens.

 

Suisse - Canada 1-1 (0-0, 0-0, 1-1, 0-0) / 0-1 aux tirs au but
Dimanche 29 mars 2012 à 13h30 à Fribourg. 6800 spectateurs.
Arbitrage de Danny Kurmann et Brent Reiber (SUI) assistés de Roger Arm et Peter Küng (SUI).
Pénalités : Suisse 6' (4', 0', 2'), Canada 12' (2', 4', 6').
Tirs : Suisse 27, Canada 26.

Évolution du score :
1-0 à 58'07" : Rubin assisté de Trachsler et B. Plüss
1-1 à 59'59" : Eberle assisté de Keith

Tirs au but :
Suisse : Brunner (manqué), Niederreiter (manqué), Romy (manqué).
Canada : Benn (manqué), Eberle (réussi).


Suisse

Gardien : Reto Berra.

Défenseurs : Mark Streit (C) - Luca Sbisa ; Mathias Seger - Patrick Von Gunten ; Goran Bezina (-1) - Félicien Du Bois (-1) ; Severin Blindenbacher (+1) - Philippe Furrer (+1).

Attaquants : Roman Wick - Andres Ambühl (2') - Nino Niederreiter ; Benjamin Plüss (+1) - Morris Trachsler (2') - Daniel Rubin (+1) ; Simon Moser (-1) - Kevin Romy (-1) - Damien Brunner ; Ivo Rüthemann (2') - Thibaut Monnet - Julien Sprunger ; Matthias Bieber.

Remplaçants : Lukas Flüeler (G). En réserve : Tobias Stephan (G), Robin Grossman, Michael Liniger, Denis Hollenstein.

Canada

Gardien : Devan Dubnyk [sorti de 58'37" à 59'59"]

Défenseurs : Dion Phaneuf - Marc Methot ; P.K. Subban - Duncan Keith ; Jay Bouwmeester (2') - Luke Schenn ; Ryan Murray.

Attaquants : Jordan Eberle (+1, 2') - Ryan Nugent-Hopkins (+1, 2') - Jamie Benn (-1) ; Patrick Sharp (C) - John Tavares (+1, 2') - Jeff Skinner (2') ; Evander Kane - Ryan O'Reilly (-1) - Teddy Purcell (+1) ; Adam Mitchell, Andrew Ladd (-1, 2').

Remplaçant : Cam Ward (G).