Suisse - Canada (match de préparation 2)

KANE Evander-20100508-096

Avant de s'affronter à nouveau, Suisses et Canadiens attendaient surtout des nouvelles de leurs blessés. Elles sont rassurantes pour Julien Sprunger. Aucune commotion cérébrale à signaler cette fois. Même s'il est au repos aujourd'hui, il sera prêt pour le premier match du Mondial face au Kazakhstan.

En revanche, c'est la tuile pour le Canada. La blessure au genou de P.K. Subban le contraint à deux semaines d'arrêt, soit la durée du championnat du monde. Il rentre donc à Montréal, et c'est une perte importante pour son équipe. Subban est en effet un bon patineur dont le jeu est adapté depuis longtemps aux grandes glaces : il a fait son junior majeur à Belleville, une des rares patinoires de taille olympique sur le sol canadien.

Le Canada, à qui il ne manque plus que Getzlaf, domine la première période. Très rapidement, Jeff Skinner prend de vitesse Bezina et prend un lancer dont John Tavares exploite le rebond. La Suisse est menée et garde la tête sous l'eau longtemps, avant de montrer le bout de son nez en fin de première période.

Le deuxième tiers-temps est meilleur pour la Nati. Kevin Romy perce dans la défense adverse mais bute sur le gardien Cam Ward. Le buteur attendu Damien Brunner, quant à lui, n'a toujours pas la même réussite en sélection qu'en club, et il lève trop son palet face à la cage. Alors que la Suisse fait meilleure impression, le Canada accentue son avance face à la ligne défensive NHL des Helvètes : il lance une contre-attaque après une mise au jeu dans sa zone, Evander Kane prend de vitesse Mark Streit sur l'aile et centre pour Andrew Ladd que la rudesse Luca Sbisa ne gêne guère (0-2, 30'49").

BEZINA Goran-110429-021La Suisse réagit en profitant à plein de deux pénalités de Tavares et de Perry. Sur le premier jeu de puissance, tout part d'une relance rapide du gardien Tobias Stephan. Le défenseur Goran Bezina, peu à son aise dans la première période consacrée à la défense pure, démontre sa vision de jeu dans cette phase offensive et trouve Andres Ambühl qui temporise intelligemment pour offrir une cage ouverte à Roman Wick et un magnifique but collectif. Le second but en supériorité est une action installée plus classique, conclue d'une belle déviation de Simon Moser (2-2, 34'37").

Là encore, la réaction est immédiate. Il suffit d'une minute au Canada pour repasser devant, grâce à Patrick Sharp (2-3, 35'42"). Pendant tout le dernier tiers-temps, les Suisses font le jeu et essaient de revenir. La ligne Moser-Romy-Brunner, par sa vitesse, assume ses responsabilités offensives et arrive à déstabiliser les Canadiens. Mais il manque toujours l'efficacité à Romy et Brunner quand ils se retrouvent en bonne position. Le Canada repart donc avec une victoire 2-4 en cage vide.

Après le match, la Suisse élimine le défenseur Robin Grossman. Il n'a pas démérité dans cette préparation, mais c'était le plus jeune des arrières (hormis Sbisa qui a l'avantage de jouer en NHL) et il était donc plus naturel de programmer de le revoir dans les prochaines années. Il reste encore un attaquant à enlever d'ici samedi, et si le même raisonnement sur l'expérience prévaut, Denis Hollenstein est le plus en danger.

Dans la situation adverse, le Canada doit ajouter du monde. Il a besoin d'un nouvel arrière pour remplacer Subban. La chance pour Ryan Murray, défenseur junior engagé comme réserviste, d'intégrer l'équipe ? Ou attendra-t-on l'arrivée - qui mettra un peu plus de temps - d'un renfort imprévu de NHL ?

 

Suisse - Canada 2-4 (0-1, 2-2, 0-1)
Mardi 1er mai 2012 à 20h10 à Kloten. 7019 spectateurs.
Arbitrage de Danny Kurmann et Brent Reiber (SUI) assistés de Roger Arm et Peter Küng (SUI).
Pénalités : Suisse 6' (2', 2', 2'), Canada 8' (2', 4', 2').
Tirs : Suisse 29 (8, 9, 12), Canada 23 (13, 5, 5).

Évolution du score :
0-1 à 03'24" : Tavares assisté de Skinner et Sharp
0-2 à 30'49" : Ladd assisté de Kane
1-2 à 32'34" : Wick assisté d'Ambühl et Bezina (sup. num.)
2-2 à 34'37" : Moser assisté de Brunner et Bezina (sup. num.)
2-3 à 35'42" : Sharp assisté de Tavares et Méthot
2-4 à 59'47" : Skinner assisté de Sharp (cage vide)


Suisse

Gardien : Tobias Stephan [sorti de sa cage de 59'17" à 59'47"].

Défenseurs : Goran Bezina - Félicien Du Bois ; Mark Streit (C, -2) - Luca Sbisa (-2) ; Severin Blindenbacher (-1) - Philippe Furrer (-1) ; Robin Grossman - Patrick Von Gunten.

Attaquants : Simon Moser - Kevin Romy (2') - Damien Brunner ; Roman Wick (-2) - Andres Ambühl (-2, 2') - Nino Niederreiter (-2) ; Benjamin Plüss (-1, 2') - Morris Trachsler (-1) - Daniel Rubin (-1) ; Denis Hollenstein - Michael Liniger - Matthias Bieber ; Thibaut Monnet.

Remplaçants : Reto Berra (G). En réserve : Lukas Flüeler (G), Mathias Seger, Ivo Rüthemann, Julien Sprunger.

Canada

Gardien : Cam Ward.

Défenseurs : Dion Phaneuf (C, +1) - Marc Methot (+2, 2') ; Marc-Édouard Vlasic (+2) - Duncan Keith (+1) ; Jay Bouwmeester - Luke Schenn ; Ryan Murray.

Attaquants : Jeff Skinner (+1) - John Tavares (+2, 2') - Patrick Sharp (+2) ; Andrew Ladd (+1, 2') - Ryan O'Reilly (+1) - Evander Kane (+1) ; Alexandre Burrows (+1) - Jamie Benn - Corey Perry (2') ; Teddy Purcell - Ryan Nugent-Hopkins - Jordan Eberle.

Remplaçant : Devan Dubnyk (G).