Canada - Slovaquie (Mondial 2012, à Helsinki)

120504-245Le Canada est parmi les favoris du tournoi et son équipe compte beaucoup de grands noms qui ont déjà prouvé leur valeur à la fois en NHL et au niveau international, une habituelle ligne d'attaquants défensifs, un bon gardien, ainsi que quelques jeunes attaquants prometteurs.
La tâche s'annonce donc difficile pour la Slovaquie, mais à y regarder de plus près, l'équipe slovaque est également composée d'un bon mix de joueurs qui jouent les premiers rôles dans leurs équipes de NHL, de KHL et des championnats « maison » (Slovaquie et République Tchèque). Mais en l'absence de Jaroslav Halak retenu avec les Blues de St Louis, ils n'ont pas de gardien titulaire indiscutable.

C'est Peter Hamerlik qui a les faveurs du sélectionneur Vladimir Vujtek pour débuter entre les poteaux. Il est relativement épargné par les Canadiens, qui contrôlent bien le palet mais ne se procurent pas d'occasions saillantes. Les deux équipes ne prennent aucun risque au début du premier tiers-temps et la défense slovaque est bien en place. Le jeu collectif slovaque en revanche semble troubler un peu la défense canadienne mais sans réussir à créer de grand danger malgré des grandes passes qui traversent la zone offensive.

Ryan Getzlaf ou John Tavares parviennent quelques belles entrées de zone plein axe, mais les Slovaques sortent bien le palet à chaque fois. De leur côté, Tomas Tatar et Michel Miklik, très véloces, prennent de vitesse le Canada et inquiètent Cam Ward, puis les défenseurs Michal Sersen et Kristian Kudroc prennent le relais et avec des slaps de la bleue. Duncan Keith leur répond en décochant quelques flèches de sa ligne bleue.

120504-349

Tatar et Miklik prennent à nouveau de vitesse leurs opposants, cette fois accompagnés de leur centre Juraj Mikus. C'est pourtant le Canada qui manque d'ouvrir la marque par John Tavares qui bat le gardien entre les jambes sur un 3 contre 2, mais un défenseur slovaque renvoie le palet sur la ligne.

L'offensive canadienne reprend avec un bon tir de Ryan Murray puis sur une belle combinaison initiée par Duncan Keith et conclue par un beau dribble de Jamie Benn sur le gardien Peter Hamerlik. 1-0 à 14'21.

La Slovaquie tente de réagir par Libor Hudacek qui tourne autour de la cage puis d'un puissant missile plein axe de Michal Sersen. Mais Cam Ward est impeccable. Las attaquants slovaques semblent plus à l'aise devant que pour les tâches défensives et presser l'adversaire dans leur zone. Pour autant, le premier tiers se solde par 9 tirs à 5 en faveur des Canadiens.

Le deuxième tiers-temps commence par une légère domination canadienne mais la première grosse occasion est slovaque et va au fond. Gros tir pleine lucarne de Tomas Tatar du rond gauche sur une passe en retrait de Juraj Mikus. 1-1 à 21'58.

120504-317On est à la mi-match, Miroslav Satan se fait pénaliser pour retenir et inaugure ainsi le banc de la prison dans cette rencontre de gentlemen, où il y a eu peu d'accrochages et même peu de charges jusqu'ici. Le power-play nord-américain est aussitôt en place et Hamerik gratifie le public d'une belle deviation de l’épaule. Jeff Skinner et Ryan Getzlaf se créent une grosse occasion pendant l'avantage numérique et la Slovaquie doit son salut à son poteau.

Peu après, le jeu devient plus rude, Alexandre Burrows prend un mauvais coup dans le cours du jeu et ne reapparaîtra plus sur la glace. John Tavares se prend lui aussi une grosse charge du colosse Kristian Kudroc, mais Jordan Eberle lui rend aussitôt justice en battant le gardien dans un angle fermé après une passe de derrière la cage de Evander Kane. 2-1 à 32'30.

Ce même Kudroc est fautif d'une relance trop lente, interceptée par Teddy Purcell qui transmet à Ryan O'Reilly puis à Andrew Ladd, qui fait le break avec une jolie reprise au-dessus de la jambière de Peter Hamerlik. 3-1 à 35'21. Ladd n'est pas loin dans la dernière minute d’aggraver le score, mais Rene Vydareny le retient irrégulièrement et rejoint la prison juste avant la deuxième pause.

La supériorité numérique oblige les Slovaques à entamer le troisième tiers-temps dans la tempête canadienne. Ryan Getzlaf et Jeff Skinner se montrent les plus dangereux mais la forteresse tient. À égalité numérique, c'est au tour de la Slovaquie de mettre le feu à la cage canadienne, par l'intermédiaire de Tomas Starosta de loin ou de Mario Bliznak de près. La troisième occasion est la bonne : un jeu en triangle de Marcel Hascak et Mario Bliznac que termine Milan Bartovic d'un puissant tir. 3-2 à 42'59.120504-252

Les attaquants slovaques sont galvanisés par ce but et Cam Ward doit faire quelques beaux arrêts du bouclier et du plastron pour garder le score. La Canada n'est pas en reste et le jeu va d'un bout à l'autre de la patinoire.

Corey Perry fait trébucher Marcel Hossa et rejoint le cachot pour 2 minutes. Pour le plus grand bonheur des nombreux supporters slovaques qui ont fait le déplacement. Avec 6400 spectateurs, la patinoire est à moitié remplie. Le chiffre paraît plus vraisemblable que les 8400 personnes officiellement présentes pour voir la rencontre précédente entre les États-Unis et la France... Sur le power-play, les Slovaques cherchent à tout prix le slap d'un certain Zdeno Chara.  Il parvient à en placer un, mais Cam Ward le dévie du plastron. La Slovaquie va pousser et dans la dernière minute faire sortir son gardien. Las, le score en reste là mais le Canada a eu chaud.

Finalement, les deux équipes nord-américaines, qui arrivent souvent aux championnats du Monde presque sans préparation, s'en sortent bien. La Slovaquie fait un bon match et peut maintenant partir confiante contre des adversaires qui seront normalement moins forts que le Canada.

Désignés joueurs du match : Duncan Keith pour le Canada et Peter Hamerlik pour la Slovaquie.

Commentaires d'après-match :

Miroslav Satan : « Dans notre jeu il y avait plusieurs choses prometteuses pour le reste du tournoi. Les Canadiens jouaient surtout au centre, c'est le long des bandes que nous avons réussi à pénétrer et à exploiter l'espace. »

Vladimir Vujtek : « Nous esperions pouvoir surprendre le Canada pour le premier match, et nous l'avons fait jusqu'à la moitié de la rencontre. Mais ensuite, nous avons trop ouvert notre jeu. »

(700)-359

 

Canada - Slovaquie 3-2 (1-0, 2-1, 0-1)
Vendredi 4 mai 2012 à 16h15 à la Hartwall Areena de Helsinki. 6400 spectateurs.
Arbitrage de Lars Brueggemann et Georgij Jablukov (ALL) assistés de Jimmy Dahmen (SWE) et Sergei Shelyanin (RUS).
Pénalités : Canada 2' (0', 0', 2'), Slovaquie 4' (0', 4', 0'), .
Tirs : Canada 30 (9, 10, 11), Slovaquie 22 (5, 5, 11), .

Évolution du score :
1-0 à 14'21" : Benn assisté de Getzlaf et Keith
1-1 à 21'58" : Tatar assisté de Mikus
2-1 à 32'30" : Eberle assisté de Kane
3-1 à 35'21" : Ladd assisté de O'Reilly et Purcell
3-2 à 42'59" : Bartovic assisté de Bliznak et Hascak


Canada

Gardien : Cam Ward.

Défenseurs : Jay Bouwmeester (-1) - Luke Schenn ; Dion Phaneuf (A) - Marc-Édouard Vlasic ; (+2, 2') ; Duncan Keith (+2) - Ryan Murray (+1).

Attaquants : Jeff Skinner (-2) - John Tavares (-1) - Patrick Sharp (A, -2) ; Alexandre Burrows - Ryan Nugent-Hopkins - Jordan Eberle (+1) ; Jamie Benn (+1) - Ryan Getzlaf (C, +1) - Corey Perry (+1, 2') ; Andrew Ladd (+1) - Ryan O'Reilly (+1) - Evander Kane (+1) ; Teddy Purcell (+1).

Remplaçant : Devan Dubnyk (G).

Slovaquie

Gardien : Peter Hamerlík.

Défenseurs : Ivan Baranka - Andrej Sekera ; Zdeno Chara - Dominik Granak ; Tomáš Starosta - René Vydarený (2') ; Michal Sersen (-1) - Kristián Kudroc (-1).

Attaquants : Marcel Hossa - Tomas Kopecky - Branko Radivojevic ; Libor Hudacek - Tomáš Surový - Miroslav Satan (2') ; Tomas Tatar - Juraj Mikúš - Michel Miklik ; Marcel Hascak (-1) - Milan Bartovic (-1) - Mário Bližnák (-1).

Remplaçant : Jan Laco (G).

(700)-279