New York Rangers - Washington Capitals (NHL, demi-finale de conférence, match 7)

Lundqvist et les Rangers iront défier Brodeur

Dans cette demi-finale, on retrouve deux formations qui ont eu bien des difficultés à se qualifier. En effet, les New York Rangers et les Washington Capitals ont dû aller jusqu'au septième match pour éliminer respectivement Ottawa et Boston. Si pour les Caps on savait que cela allait être compliqué face au champion en titre, on n'imaginait pas que cela le serait autant pour le champion de l'Est qui a dû cravacher face à de valeureux Senators. Cette série s'annonce comme un duel de gardiens où, du côté des Blue Shirts, « King Henrik » Lundqvist tient la dragée haute en portant à bout de bras son équipe depuis le début de saison. En face le jeune Braden Holtby a réalisé une série remarquable avec les Capitals pour ses premiers play-offs.

La série débute à Manhattan deux jours après que les New-Yorkais se sont qualifiés au dépend d'Ottawa et la fatigue ne se fait aucunement sentir chez les locaux, puisque ils l'emportent de bien belle manière avec deux buts marqués en une minute et trente secondes au cours du dernier tiers (victoire de New-York 3-1). Pour le second match, toujours au Madison Square Garden, ce sont cette fois les Capitals qui s'imposent avec un match plein de leur capitaine Alexander Ovechkin qui marque le but gagnant en toute fin de match (victoire de Washington 2-3).

Le troisième match va être le plus serré et le plus long de ces play-offs 2012, il aura fallu attendre 114 minutes de jeu pour voir Marian Gaborik inscrire le but de la délivrance durant la troisième prolongation (victoire de New-York 1-2). Nous avons encore droit à un match serré et indécis pour la quatrième partie, toujours au Verizon Center, où Marian Gaborik et Alex Ovechkin continuent de marquer à chaque match, c'est un autre joueur longtemps contraint par les blessures cette saison, à savoir Mike Green, qui marque le but décisif durant la dernière période pour voir les Caps égaliser dans cette série (victoire de Washington 3-2).

Au cinquième match, cela devient une habitude se terminer en prolongation; et c'est Marc Staal qui délivre le Madison (victoire de New-York 3-2). Devant son public, Washington devait absolument gagner dans ce sixième match s'ils ne voulaient pas se faire sortir, et ce sera chose faite dans un match très tendu avec deux buts inscrits dans les deux premiers tiers par l'intermédiaire d'Ovechkin et de Jason Chimera. Le but inscrit par Gaborik à la dernière minute n'y changera rien, on aura donc droit à un ultime match dans le célèbre Madison Square Garden.

Après l'élimination des Knicks en NBA par le Heat de Miami, les yeux des New-yorkais sont désormais tous rivés sur le hockey et sur ce septième match, dans les tribunes plusieurs célébrités sont venus voir le match comme l'ancien tennisman John McEnroe ou bien encore l'ex-mannequin Linda Evangelista, preuve de l'engouement que suscite l'équipe des Rangers.

Les Rangers frappent d'entrée. Michael Del Zotto dégage le palet en fond de zone, Carl Hagelin cravache pour le récupérer, il fait le tour de la cage pour le donner à Brad Richards qui décoche en one-timer un solide tir frappé qui finit au fond du filet de Holtby (1-0 à 01'32''). Ce but sonne quelque peu les visiteurs qui vont avoir du mal à construire la moindre action dangereuse, et il faudra attendre les dernières secondes de ce premier tiers pour voir Ovechkin décocher le premier tir dangereux que Henrik Lundqvist bloque bien dans sa mitaine.

Les Capitals vont enfin se réveiller en début de deuxième période avec de nombreux tirs sur la cage des Rangers et une grosse occasion d'Alexander Semin suite à une rapide contre-attaque sera arrêté du bout de la jambière en grand écart par le portier suédois préservant l'avance des siens. Lundqvist est héroïque dans ce tiers nettement à l'avantage des Capitals sur les actions dangereuses, même si New-York continue son pressing sur la cage adverse.

Les premières minutes du troisième tiers ne donnent pas grand chose en terme d'occasions, jusqu'à une contre-attaque pourtant anodine menée par Gaborik où Del Zotto saute sur un palet bloqué par Brooks Laich et marque en plein lucarne gauche (2-0 à 50'05''). Les Capitals ne vont cependant pas abdiquer, et moins de quarante secondes plus tard, après une belle manœuvre de Chimera et Laich en entrée de zone, ce dernier redonne le palet à Roman Hamrlik qui l'envoie pour la première fois dans ce match dans les filets de Lundqvist (2-1 à 50'43''). Washington a l'occasion de recoller grâce à une supériorité mais ne parviendra jamais à s'installer. Ce sont même les Rangers qui ont l'action la plus dangereuse, et Washington se fait même pénaliser par l'intermédiaire de Bäckström durant ces deux minutes. Dans cette fin de match les visiteurs ne parviennent pas à créer le moindre danger en zone offensive, le chrono file puis retentit, laissant les Rangers de New-York et Henrik Lundqvist (nommé homme du match) exultés et pleinement savourer cette qualification en finale de conférence.

Meilleure équipe de la conférence en saison régulière, les Rangers se qualifient donc pour la finale de conférence où ils retrouveront leur voisin : les New-Jersey Devils pour un duel de l'Hudson River qui promet où on attend particulièrement le duel Brodeur-Lundqvist où ce dernier est le véritable faiseur de la réussite de New-York et où Marian Gaborik semble retrouver le chemin des filets. Désormais toute une ville attend impatiemment une possible finale New-York – Los Angeles mais avant de rêver il faudra vaincre les redoutables Devils.

Pour les Washington Capitals c'est de nouveau une élimination en demi-finale, notons cependant le bon redressement d'une équipe qui n'allait nulle part au début de saison et qui grâce à l'excellent travail de Dale Hunter a permis aux Caps de parvenir à ce niveau et d'éliminer le champion en titre au tour précédent. Il faudra désormais pour Washington régler le cas du gardien numéro 1 (Holtby ou Neuvirth, alors que Vokoun semble définitivement out pour la prochaine saison) et régler aussi le cas Semin qui va devenir joueur autonome après une saison bien moyenne.

 

New York Rangers- Washington Capitals (match 7) 2-1 (1-0, 0-0, 1-1)
Samedi 12 mai 2012 au Madison Square Garden à 19h30. 18200 spectateurs.
Pénalités : New-York 2' (0', 0', 2'), Washington 4' (2', 0', 2').
New York remporte la série 4-3.

Évolution du score :

1-0 à 01'32'' : Richards assisté de Hagelin et Del Zotto
2-0 à 50'05'' : Del Zotto assisté de Gaborik et Hagelin
2-1 à 50'43'' : Hamrlik assisté de Laich et Chimera
 

New York Rangers

Gardien : Henrik Lundqvist.

Défenseurs : Ryan McDonagh - Dan Girardi ; Marc Staal (A) - Anton Strålman ; Michael Del Zotto - Stu Bickel.

Attaquants : Carl Hagelin - Brad Richards (A) - Marian Gaborik ; Chris Kreider - Derek Stepan - Ryan Callahan ; Artem Anisimov - Brian Boyle - Brandon Prust ; Ruslan Fedotenko - John Mitchell - Mike Rupp.

Remplaçant : Martin Biron (G). Blessés : B. Dubinsky (A), S. Eminger (D), M. Sauer (D), M. Zuccarello (A). En réserve : J. Woywitka (D), C. Kolarik (A), J. Scott (A).

Washington Capitals

Gardien : Braden Holtby.

Défenseurs : Karl Alzner - John Carlson ; Roman Hamrlik - Mike Green ; Jeff Schultz - Dennis Wideman.

Attaquants : Aleksandr Ovechkin (C) - Brooks Laich - Marcus Johansson ; Jason Chimera - Nicklas Bäckström (A) - Aleksandr Semin ; Joel Ward - Matt Hendricks - Troy Brouwer ; Keith Aucoin - Jeff Halpern - Mike Knuble (A).

Remplaçant : Michal Neuvirth (G). Blessés : T. Vokoun (G), T.Poti (D), J. Beagle (A). En réserve : D. Orlov (D).