Finlande - République Tchèque (Mondial 2012, 3e place)

IMG 5258Les vaincus de la veille se retrouvent pour le match pour la médaille de bronze. C'est souvent l'équipe qui a le mieux digéré sa défaite et retrouvé de la motivation qui l'emporte alors.

À ce jeu, les Finlandais ont l'avantage de jouer à domicile et d'avoir encore la pression de ramener au moins une médaille devant leur public, d'autant qu'ils récupèrent le défenseur Anssi Salmela qui a purgé sa suspension.

Les Tchèques en revanche doivent se passer de deux avants de la première ligne, Martin Erat et Milan Michalek, touchés la veille lors de la défaite contre la Slovaquie.

La première grosse occasion est à mettre à l'actif des Tchèques, Michael Frolik centrant pour Petr Tenkrat un peu court pour reprendre dans une cage ouverte. Peut-être par dépit, ce même Tenkrat charge durement Mikko Koivu et va inaugurer la prison. Le jeu de puissance finlandais s'installe bien avec d'abord un bon tir de Juuso Hietanen, que Jakub Stepanek dévie bien du bouclier, puis avec deux passes transversales de suite pour essayer de le mettre hors de position. Mikael Granlund est à la finition mais le gardien du SKA Saint-Pétersbourg a bien anticipé. La relance permet même à Petr Tenkrat de partir en échappée mais l'ancien joueur de SM-Liiga perd son duel face à Petri Vehanen.

IMG 5334-But Finlande(1)Tuomas Kiiskinen rate ensuite une relance et Tomas Plekanec bien à l'affût récupère le palet à la ligne médiane et part au but. Janne Niskala est obligé de faire faute pour l'empêcher de se présenter face au gardien.

Le jeu de puissance tchèque n'a besoin que de vingt secondes pour marquer grâce à Lukas Krajicek. L'arrière du Dynamo de Minsk le long de la bande frappe de la bleue et son tir est dévié par le centre de Saint Petersbourg Petr Prucha. 0-1 à 12'17

Le coach Jukka Jalonen, comme souvent après les buts adverses, lance sa première ligne pour tenter de répliquer immédiatement. Mikko Koivu se procure deux bons tirs. Mais la réponse finlandaise vient par Mika Pyörälä, lancé par une belle relance de Jonas Järvinen. Lorsque l'avant de Frolunda reçoit la passe, il dribble ce même Lukas Krajicek en entrée de zone et tire entre les jambières du gardien sur une belle relance de Järvinen 1-1 à 16'53

Le speaker annonce à peine le but que les Tchèques gâchent la joie du public. Sur une tentative de Lukas Kaspar, le rebond part derrière le but et Jiri Novotny revient battre le gardien de derrière, d'autant que le cerbère de Kazan s'emmêle un peu les pinceaux. 1-2 à 17'22

IMG 5483Mikko Koivu réagit dans la dernière minute mais sur une contre-attaque à trois contre deux, David Krejci et Ales Hemsky s'échangent le palet plusieurs fois pour mettre Petri Vehanen hors de position et permettre au joueur de Boston de marquer dans le but ouvert. 1-3 à 19'07

La Finlande aborde la seconde période avec déjà deux buts de retard et son gardien est loin d'être innocent à ce retard. Mikko Koivu entame la période avec une magnifique déviation devant le gardien en plaçant sa crosse entre ses jambes. Mais Jakub Stepanek est bien placé et couvre bien sa cage.

Petri Vehanen essaye de se hisser au niveau de son vis-à-vis et fait un double arrêt sur deux tirs consécutifs de Michal Vondrka et Petr Nedved, partis en contre-attaque.

Le jeu perd un peu en qualité dans cette période. Les Tchèques attendent et défendent très bien les Finlandais tentent d'attaquer mais ne se créent pas vraiment d'occasions saillantes.

Les Tchèques paraissent même attendre les contres, comme les Slovaques la veille mais avec beaucoup moins de réussite sur leurs échappées à l'image de ce deux contre un où David Krejci ne peut contrôler le palet, laissant le temps à la défense de se replacer. Les Finlandais pour leur part tournent bien autour du but mais ne trouvent pas de déviations et les rebonds sont bien écartés par la défense slave.

IMG 5588Les deux numéros 36 de chaque équipe sont ensuite pénalisés. L'un (Jokinen) pour un cinglage sur l'autre (Caslava), à qui l'arbitre reproche d'en avoir trop fait pour faire appeler la pénalité. Le quatre contre quatre donne lieu à quelques bons mouvements offensif des deux côtés mais le score en reste là et les Tchèques regagnent le vestiaire avec la même avance que lors de la pause précédente.

Les choses se compliquent même pour les locaux quand Jesse Joensuu se prend 2 minutes pour avoir balancé une crosse adverse. Le jeu de puissance tchèque est rapidement installé mais contrairement à la première période, la défense laisse moins de liberté aux attaquants tchèques devant le but.

Une petite bagarre éclate entre Jakub Nakladal et Petri Kontiola : Antti Pihlström, toujours très mobile, a perdu son face-à-face avec le gardien, mais Kontiola est ensuite venu vérifier à coup de crosse que le palet est bien gelé. Les deux partent en prison et Stepanek se montre ensuite tout aussi convaincant sur un tir de Topi Jaakola à quatre contre quatre.

Nakladal a bien aimé son séjour en prison alors il y retourne juste après pour avoir poussé dans le dos à coup de crosse Tuomas Kiiskinen, l'attaquant de poche de KalPa Kuopio.

IMG 5500-But Finlande(2)Jussi Jokinen va le venger sur la supériorité, sans même attendre le jeu de puissance, l'arrière de Khabarovsk Mikko Mäenpää trouve sur une relance l'ailier de la Caroline au centre à la bleue qui peut ainsi partir en duel face au gardien nettoyer la lucarne droite. 2-3 à 49'01. (photo ci-contre)

De quoi réveiller le public pour les dix dernières minutes de jeu. D'autant que les Finlandais profitent d'un cinglage de Petr Nedved pour jouer en supériorité numérique. Quelques bons tirs de Juuso Hietanen et Mikko Mäenpää, une déviation de Jussi Jokinen menacent le maigre but d'avance qu'il reste aux Tchèques. Mais elle ne donne finalement rien malgré les encouragements du public qui se remet à y croire.

La cage de Stepanek devient un véritable siège quand Valtteri Filppula arrive à installer le jeu grâce à sa technique et ses feintes. Jukka Jalonen change ses lignes. Après avoir fait jouer Granlund en première ligne dans le second tiers-temps, il l'essaye avec les rapides Kontiola et Pihlström.

Les Tchèques sont relativement épargnés par l'arbitre sur une ou deux actions litigieuses, mais il finit par envoyer encore Jakub Nakladal en prison. Le multi-récidiviste d'Ufa va permettre encore profusion de tirs finlandais. Mais Stepanek est impeccable et quand il est en danger, le local de l'étape Tomas Mojzis, du TPS Turku, arrête un lancer de la jambière sur un rebond. Un dernier tir d'Anssi Salmela, pour son retour après ses trois matches de suspension ? En vain.

IMG 5610La République Tchèque tient bon et tue la pénalité, à défaut d'attaquer (elle ne tirera qu'une seule fois au but pendant la troisième période).

Petri Vehanen sort pour jouer à six joueurs de champ mais Jesse Joensuu commet un hors-jeu bien malvenu, le portier doit réintègrer sa cage.

Symbole de cette rencontre, Valtteri Filppula fige la défense adverse encore une fois, une dernière fois et délivre une passe que Juuso Hietanen rate. Les Tchèques gagnent la médaille de bronze. Petr Nedved, le doyen de la compétition, court sur la glace et saute de joie comme un petit garçon.

La République Tchèque a bien capitalisé sur ces occasions du début de match et a ensuite parfaitement géré les vagues blanches sans paniquer et avec un gardien des grands jours. La Finlande a dominé stérilement et a souffert d'une défense qui a, comme la veille face aux Russes, commis des erreurs fatales que son gardien, bien quelconque, n'a pas récupérées. Les Lions dépossédés de leur couronne ne parviennent pas à ramener ne serait-ce qu'une médaille à leur public.

Désignés joueurs du match : Jakub Stepanek pour la République Tchèque et Jussi Jokinen pour la Finlande.

Commentaires d'après-match :

Leo Komarov : "Les gars sont très déçus, mais c'est le hockey. On s'efforce de marquer mais parfois ça rentre pas, ça arrive. C'est pas grave. C'est dommage, c'est tout."

Mikko Koivu : "On change toujours un peu les lignes et tout le monde y est habitué à ce niveau, mais ça n'a pas bien marché ce soir."

Petr Nedved : "Après le match d'hier, les gars n'arrivaient pas à s'endormir. Alors ce bronze, c'est un peu de l'or pour nous."

Valtteri Filppula : "On a bien mis la pression dans leur zone, on s'est créé des occasions mais ils ont bien défendu. Ils méritent le bronze".

Alois Hadamczik : "L'équipe était très déçue hier car on pensait vraiment qu'on irait en finale. Je suis fier de mes joueurs, qui ont bien joué."

Jukka Jalonen : "On a bien commencé mais on ne pouvait pas mettre le palet au fond des filets. On a ensuite manqué de discipline."


IMG 5458-(700)

 

Finlande - République Tchèque 2-3 (1-3, 0-0, 1-0)
Dimanche 20 mai 2012 à 16h00 à la Hartwall Areena de Helsinki. 12879 spectateurs.
Arbitrage de Vyacheslav Bulanov (RUS) et Danny Kurmann (SUI) assistés de Miroslav Valach (SVK) et Sergei Shelyanin (RUS).
Pénalités : Finlande 8' (2', 2', 4') ; République Tchèque  12' (2', 2', 8')
Tirs : Finlande 36 (12, 10, 14) ; République Tchèque 28 (15, 12, 1)

Évolution du score :
0-1 à 12'17" : Pucha assisté de Krajicek et Hemsky (sup. num.)
1-1 à 16'53" : Pyörälä assisté de Immonen et Järvinen
1-2 à 17'22" : Novotny assisté de Kaspar
1-3 à 19'07" : Krejci assisté de Hemsky
2-3 à 49'03" : Jokinen assisté de Mäenpää et Koivu (sup. num.)

Finlande
 
Gardien : Petri Vehanen.

Défenseurs : Mikko Mäenpää - Juuso Hietanen (-1) ; Topi Jaakola (-1) - Lasse Kukkonen (A) ; Janne Niskala (2') - Anssi Salmela ; Joonas Järvinen - Ossi Väänänen.

Attaquants : Valtteri Filppula (-1) - Mikko Koivu (C, -1) - Jussi Jokinen (A, -1, 2') ; Antti Pihlström (-1) - Petri Kontiola (-1, 2') –  Jesse Joensuu (-1, 2') ; Leo Komarov - Niko Kapanen - Tuomas Kiiskinen ; Mika Pyörälä  (+1) - Jarkko Immonen (+1) - Mikael Granlund (+1).

Remplaçant : Karri Rämö (G). Absents : Kari Lehtonen(G), Jani Tuppurainen,  Janne Pesonen.

République Tchèque

Gardien : Jakub Štepánek.

Défenseurs : Ondrej Nemec (+1) - Jakub Nakládal (+2, 6') ; Petr Cáslava (A, 2') - Jakub Krejcík; Lukáš Krajícek (-1) - Tomáš Mojžíš ; Miroslav Blaták.

Attaquants : Petr Tenkrát (2') - Tomáš Plekanec (C) - Michael Frolík ; Petr Prucha (+1) - David Krejcí (+1) - Aleš Hemský (+1) ; Petr Koukal (-1) - Petr Nedved (A, -1, 2') - Michal Vondrka (-1) ; Lukáš Kašpar (+1) - Jirí Novotný (A, +1) - Jakub Petružálek (+1).

Remplaçant : Jakub Kovár (G). Absents : Petr Mrázek (G), Zdenek Kutlák (cervicales), Martin Erat, Milan Michálek.

IMG 5670-(700)