Caen, vainqueur du trophée fédéral loisirs

VandecandelaereL'étape d'après...

En survolant la Finale du trophée fédéral Loisirs 2012, les joueurs de Caen A ramènent la coupe en Basse-Normandie.

Profitons-en pour faire un focus sur la D4 du HC Caen et les enjeux de ce championnat très disparate avec ses entraineurs.


Bien que l'équipe fanion évolue en Ligue Magnus, les Drakkars n'ont pas d'autre représentant avant la D4. Mais ils se rattrapent en alignant trois équipes Loisirs, du vétéran au grand débutant. Si l'équipe C ne participe pas au championnat officiel, les deux premières se sont illustrées par leurs résultats lors des matchs de la poule Normandie, se qualifiant  à la 1ère place pour Caen A et la troisième pour Caen B.


Caen B participe donc à la demi-finale à Amiens et affronte les Français volant, champions de France 2011, Belfort et Viry. Malgré trois défaites, les Caennais B signent leur plus belle performance et quittent le tournoi la tête haute, manquant de peu de l'emporter face à Belfort (7-6).

MeudonAu même moment se déroule la demi-finale de Strasbourg, où l'équipe A s'impose largement face à Champigny (6-2), Villard de Lans (10-0) puis Albertville (7-3).
Quelle explication à cette efficacité? Le noyau dur de cette équipe sillonne la D4 depuis plusieurs années, après avoir connu quelques épisodes en D2 à l'époque où le club possédait une réserve. Cette saison il a pu compter sur quelques renforts de luxe dont Olivier Vandecandelaere ou Roch Chevalier. Ajoutez-y enfin des gardiens plus nombreux et en constante amélioration et la recette est complète. Le résultat : une finale à Albertville avec trois victoires et 35 buts marqués pour 9 encaissés. Amiens, déjà défait en finale de poule Normandie, finit second. Les Français volants occupent la troisième marche du podium devant Meudon.


Les entraîneurs ont accepté de se livrer à un entretien sur cette saison, le championnat Loisirs et ses enjeux. "Mettons tous de suite les choses au clair," explique Guillaume Gabillard, entraîneur du groupe A, "cette équipe n’a que l’appellation loisir mais sur le jeu et l’effectif n’a rien à voir avec la loisir.  Les entraînements sont structurés, il y a toujours un noyau dur de 12 / 13 personnes mini aux entraînements ce qui permet de mettre en place des tactiques et phases de jeux. " Avec des automatismes et un effectif ayant évolué "en D3 plusieurs saisons et pour certains de la D2 de la D1 voir de la Magnus", l'équipe a de quoi être ambitieuse. "Les objectifs de début de saison étaient clairs. Au minimum le même résultat que l’année précédente ( 3éme ), même si intérieurement beaucoup d’entre nous visaient la première place. Et surtout prendre du plaisir à jouer  tous ensemble dans le même sens. "


Caen ACette équipe Caen A n'est-elle pas disproportionnée pour un championnat Loisirs?  Christophe Desmons, qui prendra la relève de Guillaume Gabillard la saison prochaine, répond. "Disons que toutes les équipes n'ont pas les même motivations et les même buts, cela est propre à ce championnat: il y a clairement une différence entre les 3/4 clubs du "haut" et les autres . Mais je peux le voir au quotidien avec les joueurs de Caen B : il y a une demande perpétuelle pour progresser, et en progressant on a envie de gagner les matchs..."
"L'équipe B c'est une peu la charnière" ajoute Florent Revert, joueur dans l'équipe A et entraîneur équipe B. " On y cherche le plaisir et le résultat, un relais entre les équipes A et C, qui doit faire naître l'esprit d'équipe et de compétition. "
Caen Loisirs est aujourd'hui scindé en 3 catégories pour que chacun puisse profiter. Pour Guillaume Gabillard, "ce n’est pas facile tous les jours de gérer + de 70 inscrits dans cette catégorie, mais on essaye de trouver des solutions qui conviennent à la majorité. La catégorie loisir dans l’organisation de la fédé et des clubs se doit d’accueillir des populations diverses et variées et de composer avec."

Jérémie HourtAlors plutôt que d'essayer de faire cohabiter les vétérans, les joueurs loisirs et les grands débutants, pourquoi ne pas monter une D3?
"Engager une équipe pro ce n'est pas du tout pareil que de monter une équipe Loisir." affirme Florent Revert. "Pour le club, il y a les coûts d'engagement en championnat, bien plus élevé et les créneaux de glace à mettre à disposition de l'équipe, raisons pour lesquelles le club ne peut pas accepter une D3. Ensuite il y a l'investissement personnel pour les joueurs : les déplacements, le suivi des entraînements...  Pourtant, il y aurait quelque chose à faire, en associant les loisirs A et les jeunes de formation caennaise. Ça permettrait aux jeunes de prendre de l'expérience et peut être d'intégrer la Magnus à terme. Actuellement la marche est énorme."
"Cela reflète ce qu’est le hockey français aujourd’hui." confirme Guillaume Gabillard. " Pas de solution de reclassement pour les anciens joueurs qui ont évolué à de bons niveaux, bon nombre d’entre nous ne souhaitent pas arrêter le hockey après leur carrière pro ou semi-pro et la D4 est la seule alternative. " Les frais, liés à l'arbitrage notamment, restent un frein. "Si la fédération trouvait déjà une solution à ce problème financier nous ferions un grand pas en avant..."
"Pour la saison à venir nous allons essayer d’organiser des matchs amicaux contre les équipes de D3 régionales, pour retrouver ces sensation trop longtemps restées au placard et lâcher un peu de jus comme on dit, les gars en ont besoin, le niveau actuel de l’équipe de Caen A correspond à un bon milieu de tableau de D3, avis aux amateurs !!!"

Caen A

Effectif de la saison

Gardiens : G. Blanc, W. Barraud, F. Guillou, G. De Paix De Coeur
Défenseurs : G. Fontaine, D. Vandecandelaere, E. Gougy, P.Y. Legloannec, R. Pillet, L. Querrec, P. Bonnet
Attaquants : R. Chevalier, O. Vandecandelaere, A. Depincé, F. Revert, , G. Gabillard, C. Desmons, A. Baraduc, , V. Lapasset, R. Jasinsky, J. Hourt, P.L. Dannetot

La saison de l’équipe A :

16 matchs / 15 victoires / 1 match nul contre Amiens
179 buts
398 pts
le plus petit écart de score mini enregistré 4 buts ( sauf match nul )
196 min de pénalité au total

Champion de la poule Nord Normandie
Champion de France