Ligue Magnus: les pronostics de la rédaction

Les paris sont ouverts!

A quelques semaines de la reprise des championnats, une grande partie de la rédaction d'Hockey Archives s'est livrée à un véritable exercice de style. Les méninges triturées, quelques recherches dans les archives du site ou dans les statistiques, pour enfin livrer son verdict. Vous trouverez dans cet article les prévisions de classement pour la saison régulière de Ligue Magnus, ainsi que les analyses personnelles pour justifier les choix. Nous verrons en Février si les prévisions furent bonnes ou s'il nous faudra revoir notre copie !

 

Les prévisions de Pierre-Andréa Pineau :

Classement :

1- Angers
2- Rouen
3- Briançon
4- Grenoble
5- Dijon
6- Epinal
7- Mulhouse
8- Amiens
9- Strasbourg
10- Morzine
11- Villard
12- Chamonix
13- Gap
14- Caen

Analyse :

« Rouen reste bien sur le favori, mais je pense que ce sera l'année d'Angers avec une grosse défense et le retour au premier plan de Fortier et de Baluch. Derrière Briançon et Grenoble ont sutrouver les bons éléments lors du recrutement avec quand même un léger bémol en défense pour les Bdl. Dijon jouera un rôle d'outsider comme Epinal et Mulhouse, Amiens pourra être dangereux si la mayonnaise prend et si les recrues ont le niveau; enfin pour Caen leur effectif limité avec un gardien moyen semble condamné à la relégation. »

 

Les prévisions de Benoît Gy :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Grenoble
4- Briançon
5- Chamonix
6- Mulhouse
7- Dijon
8- Morzine
9- Gap
10- Strasbourg
11- Epinal
12- Caen
13- Amiens
14- Villard

Analyse :

« En haut du classement, Rouen est la certitude ! Angers possède un bel effectif et Grenoble devrait continuer sur la lancée des derniers Play-offs. En bas du classement, Villard est à la traîne du championnat depuis quelques années. Amiens a choisi de mettre cette saison en parenthèse pour construire l'avenir. Le pari pourrait être difficile, au profit de Caen qui devrait être un peu plus régulier cette saison. »

 

Les prévisions de Sebastien Bernard :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Grenoble
4- Mulhouse
5- Amiens
6- Briançon
7- Chamonix
8- Dijon
9- Morzine
10- Epinal
11- Gap
12- Villard
13- Caen
14- Strasbourg

Analyse :

« Qui pour contrer la suprématie rouennaise? Je pense que les Dragons devraient à nouveau mener la saison régulière, même si des clubs comme Angers ou Grenoble devraient jouer les troubles fêtes. Le promu Mulhousien pourrait bien être la surprise de cette saison en jouant les tout premiers rôles. Je ne vois pas Chamonix ou Dijon réitérer leur excellente saison dernière, toutefois ils devraient être dans la course pour briguer une place en play-offs. Derrière je pense que la tache s'annonce ardue pour Caen mais aussi pour Strasbourg, mais l'Etoile Noire pourrait me faire mentir. »

 

Les prévisions de Sylvain Mareil :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Epinal
4- Mulhouse
5- Morzine
6- Briançon
7- Amiens
8- Grenoble
9- Chamonix
10- Strasbourg
11- Gap
12- Villard
13- Dijon
14- Caen

Analyse :

« Comme beaucoup d'entre vous, je vois Rouen finir premier de la saison régulière. Pour les play-offs, ça sera une autre paire de manches. La perte d'un leader comme Carl Mallette ne se compense pas comme ça. Angers, deuxième au vu du recrutement défensif plutôt prometteur. L'incertitude pèse, comme dans beaucoup d'équipe sur le gardien. Si Florian Hardy réitère ses prestations de l'année dernière, cela devrait être tout bon pour Angers. Je mise également sur Epinal pour compléter le podium avec un recrutement plus qu'intéressant notamment au poste de gardien. Le départ des Slovaques historiques ont été remplacés par des étrangers qui semblent un voire deux crans au-dessus. »

 

Les prévisions de Mathieu Hernaz :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Grenoble
4- Briançon
5- Dijon
6- Amiens
7- Chamonix
8- Morzine
9- Gap
10- Mulhouse
11- Epinal
12- Strasbourg
13- Caen
14- Villard

Analyse :

« Varady ayant eu le temps de préparer au mieux son groupe, Angers est armé pour coller aux basques de Rouen. Grenoble sera dans la course, sur sa lancée d'excellents play-offs, tout comme Briançon, bien installé désormais dans les premières places. J'ai du mal à voir une équipe surprise, donc par défaut je place Dijon et Chamonix un peu derrière, comme Amiens. Pas de souci pour le maintien mulhousien selon moi, je les vois même dominer leurs deux proches voisins. Par contre, mes craintes des dernières années pour Villard risquent de se traduire par une lanterne rouge. J'avoue avoir du mal à situer Gap, surtout avec la réouverture de leur patinoire. »

 

Les prévisions de Philippe Biller :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Grenoble
4- Briançon
5- Dijon
6- Morzine
7- Chamonix
8- Strasbourg
9- Amiens
10- Mulhouse
11- Epinal
12- Gap
13- Villard
14- Caen

Analyse :

« Je ne vois pas Rouen perdre la saison régulière, ils devraient former en tout cas avec Angers un duo de tête solide, étant donné le recrutement défensif impressionnant de ces dernier. Grenoble, sur sa lancée des play-offs, complètera le podium d’après-moi. Derrière, ça s’ouvre déjà un peu plus. Basile a souvent le nez creux sur le recrutement, Tolvanen saura aussi bien relancer Dijon privé de Gascon et Riendeau. Morzine, Chamonix, Strasbourg seront proches ensuite. Je vois ensuite un groupe formé d’Amiens, Mulhouse, Epinal et Gap. Pour moi, les deux dernières places sont promises à Villard et à Caen, ces derniers ayant fit pour moi un recrutement pou s’envoyer en D1, gros pari avec Normandon et une défense avec quasi aucune référence en Magnus. »

 

Les prévisions de Nicolas Leborgne :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Briançon
4- Grenoble
5- Morzine
6- Amiens
7- Dijon
8- Mulhouse
9- Gap
10- Chamonix
11- Strasbourg
12- Epinal
13- Caen
14- Villard

Analyse :

« Difficile de ne pas poser Rouen en favori assumé, compte-tenu de l’expérience globale de l’effectif. Le petit renouvèlement de certains postes constitue la seule interrogation que l’on peut avoir. Angers fait figure de sérieux outsider. Briançon et Grenoble apparaissent comme des valeurs sûres pour jouer les trouble-fêtes. Caen et Villard devraient batailler pour le maintien : Mulhouse, Strasbourg, Epinal, Chamonix et Gap sont presque interchangeables entre qualifiable en playoffs ou en difficulté de maintien. »

 

Les prévisions de Stéphane Rault :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Briançon
4- Chamonix
5- Epinal
6- Grenoble
7- Strasbourg
8- Morzine
9- Dijon
10- Gap
11- Villard
12- Amiens
13- Mulhouse
14- Caen

Analyse

« Rouen et Angers ont l'air d'avoir le mieux ré-armé, avec quoi qu'il se passe Rouen devant en finale car beaucoup de culture play-offs (et donc l'envie.... théorique!). Briançon, je les attends encore en demi mais pas plus loin, car trop de (bons) départs. Je vois bien Cham' confirmer, c'est le moment pour C.Fouquerel de confirmer tout le bien qu'on pense de lui. Ensuite, c'est le ventre mou entre les 5e et 10e places : Stras, Epinal, Grenoble, Dijon, Morzine et Gap. Je ne vois pas Dijon et Grenoble confirmer, au vu de leur effectif. C'est un peu comme Gap et Strasbourg il y a deux ans, c'est à dire qu'ils ont avant tout joué les trouble-fêtes grâce à une dynamique ponctuelle... et difficile à réitérer. Cette saison aussi, j'aimerais bien voir au moins un "inattendu" foutre le bronx dans ce p.... de chiantissime ordre établi, d'où peut être Epinal en 5e, avec possibilité de faire un peu mieux pour eux s'ils commencent bien leur saison.

En fin de classement, je vois bien Caen dernier, malgré toute l'envie de Luc Chauvel. Je vois un peu moins bien qui serait devant même si le trio Villard-Amiens(qui fait un pari jeunesse)-Mulhouse (dont je me méfie de chamboulement d'effectifs avant la fin de l'année, comme à l'époque Eriksson-Lyon) va sûrement ramer pour se maintenir.  Ça, c'est pour la version objective. Subjectivement, j'aimerai bien une saison gamelle de Rouen, histoire de vérifier la théorie d'une chute (plus ou moins contrôlée) après une année de fastes (tant pis pour Castonguay) et une finale Angers-Briançon.»

 

Les prévisions de Jérémie Dubief :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Chamonix
4- Briançon
5- Grenoble
6- Dijon
7- Epinal
8- Morzine
9- Strasbourg
10- Amiens
11- Gap
12- Mulhouse
13- Villard
14- Caen

Analyse :

« Candidats à leur propre succession, les Dragons de Rouen seront encore une fois l’équipe à battre. Mais les prétendants désireux de bousculer cette hiérarchie établie ne manqueront pas. D’Angers à Grenoble en passant par Chamonix ou Briançon. Voire Dijon, qui a peut-être beaucoup perdu cet été (Gascon, Guttig, Riendeau, Sopko)… mais conservé l’essentiel. Son coach Jarmo Tolvanen, qui n’a pas son pareil pour tirer le meilleur de chaque joueur. Si la mayonnaise prend (et si Girard est le grand gardien espéré), Épinal pourrait avoir un bon coup à jouer et ambitionner un top-5 également convoité par Amiens et Strasbourg. Promu prometteur, Mulhouse a les moyens de bien figurer. Contrairement, peut-être, à Villard-de-Lans et Caen, qui devraient plus regarder derrière… que devant ! »

 

Les prévisions de Thierry Frechon :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Chamonix
4- Epinal
5- Mulhouse
6- Grenoble
7- Strasbourg
8- Villard
9- Briançon
10- Dijon
11- Amiens
12- Morzine
13- Gap
14- Caen

Analyse :

« Comment ne pas mettre le tenant des coupes Magnus et Continentale en tête dans un pronostic, car à moins d’un scénario catastrophe, blessure de Lhenry, départ d’Åkerman, nouveau système non assimilé, la présence du fantôme de Mallette sur l’île Lacroix… Je vois mal une autre équipe rivaliser avec les armes que nous pouvons observer à deux semaines de la première journée. Pour la place de dauphin, il n’y a pas photo non plus. Je vois Angers, l’équipe semble homogène, mais Hardy doit confirmer devant la cage. Après, il y a un gros peloton où l’effectif de Chamonix a le moins changé. C’est pourquoi je les classe sur la dernière place du podium en pariant que Pacha et Latulippe soient de bonnes pioches. Je prends un risque avec misant sur une quatrième place d’Epinal, même si son nombre de Français formés en France et « titularisables » semble très faible. Mais j’apprécie son offensive qui à mon avis est, avec les renforts, plus forte. Derrière, cela semble tenir la route. Pas mal d’inconnu sur le gardien par contre. Cinquième, Mulhouse qui doit avoir plus de talent que Grenoble (6ème) trop faible derrière. À Strasbourg cela semble sérieux et le milieu de tableau semble jouable. Villard a recruté plus costaud que d’habitude en conservant ses forces sans compter qu’un Sage-Vallier peut encore intégrer l’affectif des Ours, que je classe 8e. Briançon a moins de moyens et fait beaucoup de paris sur des joueurs aux rendements incertains, ce sera tout ou rien (9e). Je ne vois pas Dijon aussi beau que la saison dernière. D’abord l’effet de surprise ne leur bénéficiera plus. Leur première ligne est partie, les recrues qui la remplaceront, plus bling bling, n’ont rien à prouver et seront moins accrocheuses. Amiens à force réduire la voilure n’a plus beaucoup d’argument à faire valoir (11e). Morzine semble bien faible et luttera avec Gap pour éviter l’avant-dernière place. Je ne vois pas comment Caen peut éviter d’être dernier. »

 

Les prévisions de Christophe Laparra :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Briançon
4- Grenoble
5- Morzine
6- Chamonix
7- Mulhouse
8- Epinal
9- Dijon
10- Strasbourg
11- Gap
12- Amiens
13- Villard
14- Caen

Analyse :

« Rouen sera encore favori à sa propre succession. De la qualité (avec Åkerman comme dernière star) et de la quantité, bref ce sera encore difficile d’aller chercher les Dragons. Angers sera comme souvent l’outsider n°1 grâce à un effectif plus homogène que ses concurrents. Mais il faudra cette fois confirmer en play-offs où Hardy sera attendu au tournant. Briançon a joué la carte nostalgie et la sécurité en faisant revenir d’anciens joueurs du club. Basile sera en terrain connu et cela devrait bien fonctionner même si Quemener devra rebondir après sa saison délicate à Grenoble.

Dans la course au top 4, Grenoble et Morzine ont plus misé sur l’attaque que sur la défense… Un pari risqué qui ne devrait pas empêcher les 2 équipes de jouer la première partie de tableau en saison régulière avec des recrues offensives intéressantes comme McGrane et Vaskivuo d’un côté, Reeder et Cheverie de l’autre. Chamonix devrait disputer la 4e place à ses voisins alpins avec un effectif assez stable même si confirmer une saison exceptionnelle n’est jamais facile.

Le trio de l’est devient quatuor avec l’arrivée de Mulhouse comme promu aux dents longues qui a toutes les armes pour finir dans le top 8 ce qui serait déjà une belle performance pour une première saison à ce niveau. Epinal a recruté du lourd dans les cages avec Girard, le retour d’Hagelberg fera du bien en défense et l’attaque disposera de 2 belles lignes. Dijon a dû chambouler son effectif "contre son gré" avec la perte de sa première ligne et de son gardien ce qui obligera Tolvanen à retrouver une cohésion. Strasbourg sera encore une équipe solide et difficile à bouger avec une forte coloration suédoise cette année.

Dans la lutte pour le maintien, Gap retrouve sa patinoire et devrait passer une saison plus tranquille avec l’arrivée de recrues intéressantes comme Circelli ou Perez. Amiens sort d’une saison difficile et a encore dégraissé pendant cette intersaison malgré l'arrivée de Gascon. Avec un effectif très jeune, les Gothiques sont partis pour une saison de transition. Ils seront à la lutte avec Villard qui s’est sauvé de justesse l’an dernier et a décidé de tout remettre à plat durant l’intersaison avec Roehl et le gardien Lerg comme recrues phares. Suffisant pour distancer Caen où le retour de Poudrier masque à peine un ensemble bien faible, et le pari fou de ne pas partir avec un gardien plus expérimenté dans les cages devrait condamner les Drakkars à la relégation. »

 

Les prévisions de Marc Branchu :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Grenoble
4- Strasbourg
5- Morzine
6- Amiens
7- Briançon
8- Chamonix
9- Epinal
10- Dijon
11- Gap
12- Mulhouse
13- Villard
14- Caen

Analyse :

« Rouen est la seule équipe de Magnus à avoir recruté des noms connus à l'international (Åkerman et Stefanka), et même s'il s'agit de vétérans, je ne crois pas qu'ils soient déjà cuits. Angers sera le principal rival si l'intégration des quatre nouveaux défenseurs se passe bien. Derrière, c'est très ouvert, je vais faire le pari des équipes stables - Grenoble et Strasbourg. Sûr qu'il y aura une équipe-surprise dans le top-4 : mettons une pièce sur la bande à Bourdages. Morzine-Avoriaz devra passer par un temps d'intégration mais a un potentiel supérieur à ces deux-là. Je n'enterrerai pas Amiens à cause de sources de recrutement dignes d'une D1 (junior A et NCAA D3)... parce que les équipes de D1 n'ont ni un gardien de ce niveau, ni un tel réservoir de juniors : allez, les Gothiques sixièmes, histoire de prendre un autre contrepied de l'air du temps ! À propos d'air, il doit être pur à Briançon pour qu'ils soient si nombreux à revenir (Sivic, Milovanovic, Korenko, Lampérier...), mais il n'est pas sûr que l'équipe soit meilleure qu'à leur départ.

Chamonix a un fond de jeu avéré mais Patry sera dur à remplacer, et la première ligne de Dijon encore plus. Je place donc les Bourguignons derrière le "voisin" Épinal. Gap a un effectif serré qui n'autorise pas les blessures, mais au complet, les Rapaces peuvent voler plus haut que je ne l'indique. Je classe Mulhouse exactement comme je classais Neuilly l'an dernier (douzième), sans vouloir porter malheur. Vigilance s'impose à tout promu, rappelons-le. Même si, évidemment, deux candidats à la descente attendent le glas : Villard-de-Lans est devenu trop dépendant de ses étrangers, et Caen... ne l'est toujours pas assez ! »

 

Les prévisions de Josselin Giret :

Classement :

1- Rouen
2- Angers
3- Grenoble
4- Briançon
5- Chamonix
6- Strasbourg
7- Epinal
8- Morzine
9- Dijon
10- Gap
11- Amiens
12- Mulhouse
13- Villard
14- Caen

Analyse :

« Rouen sera peut-être un peu moins percutant en attaque, mais surtout plus solide en défense. Et les Dragons, sur leur seule expérience, ont largement les moyens de dominer la Ligue Magnus. Attention, tout de même, car Angers et Grenoble seront tout proches, en embuscade, avec des effectifs intelligemment renforcés pendant la trêve. Une petite incertitude subsiste chez les Ducs et les Brûleurs de Loups quant au poste de gardien. Hardy confirmera-t-il sa bonne saison chamoniarde dans un club plus huppé ? Sébastien Raibon aura-t-il les épaules assez solides pour tenir toute la saison en numéro 1 dans l'Isère ?

Derrière, Chamonix, Strasbourg, Epinal et Morzine seront au coude à coude dans le ventre mou. Ce sera un peu plus compliqué pour Dijon, qui va devoir digérer le départ de sa première ligne. Débarrassé de ses soucis de patinoire, Gap passera une année plus tranquille et pourrait vite assurer son maintien. Amiens devrait vivre une saison de transition et Mulhouse va devoir retrouver un rythme de Magnus. Villard-de-Lans risque d'être trop dépendant de ses renforts étrangers. Caen, faible autant en quantité qu'en qualité, aura du mal à éviter la dernière place. »

 

Dans quelques jours, vous retrouverez un nouvel article. Dans celui-ci, nous nous pencherons sur l'exercice de la Division 1.