1e journée D1 : Anglet démarre en trombes

C'était la première journée de Division 1 hier soir avec cinq matches au programme. En effet, dès le week-end inaugural deux rencontres étaient repoussées. Toulouse et Mont-Blanc ainsi que Lyon et Montpellier s'affronteront ultérieurement et débuteront leur saison - paradoxe à la française - à la ... deuxième journée. Réputée pour être la division la plus dense du hockey français, la journée d'hier soir a confirmé que le championnat promet d'être très disputé : quatre des cinq rencontres se sont soldées par le plus petit des écarts.

Commençons par le nouveau leader, Anglet, qui est la seule équipe à avoir gagné par plus d'un but d'écart. Ils ont même corrigé une équipe de Neuilly, à la préparation famélique, qui n'a partiellement existé que grâce au talent individuel de certains joueurs (7-3). Gauthier Lafrancesca a été le principal artisan de ce succès avec trois buts et une passe alors qu'il faut noter le retour au jeu de Xavier Daramy auteur d'un but. Finaliste la saison passée, Nice a débuté cette saison comme la précédente par une victoire. Les hommes de Stan Sutor ont été la chercher en prolongations à Bordeaux (3-4) grâce à deux doublés de jeunes « JFL » : Aurélien Maçon et Alan Dana, un jeune franco-canadien fraîchement revenu de la Belle Province.

Brest et Reims, principaux favoris du championnat n'ont pas failli lors de leurs délicats déplacements à Dunkerque et à Courbevoie. La solution est venue de l'expérimenté Daniel Carlsson en powerplay pour Brest (3-4). Côté rémois c'est Valère Vrielynck qui a offert la victoire aux siens à trois minutes de la sirène (2-3). Enfin, dans le duel des promus qui se jouait à Annecy, Amnéville l'a emporté sur un tir au but victorieux de Stefan Klimek. On peut noter la performance du jeune Loïc Chabert, passé cet été de Dijon à Annecy, auteur d'un but et deux mentions d'aide.