2e journée D1 : une hiérarchie déjà précaire

La deuxième journée de division 1 se terminait ce midi avec Courbevoie-Bordeaux, la revanche de ce qui avait été le match décisif pour les play-offs l'an passé. Cette fois les Boxers se sont imposés (7-5) en exploitant parfaitement les pénalités locales. Courbevoie est la seule équipe à avoir joué deux fois en ne marquant aucun point, ce qui est préoccupant dans une D1 où chaque point compte.

Avec un favori à terre (Reims blanchi à Neuilly 3-0) et un autre favori presque miraculé (Brest, 8-7 face à Annecy), chacun est prévenu que cette saison sera aussi disputée que la précédente. Nice est co-leader en gagnant à chaque fois d'un but (4-3 contre Lyon), et Anglet en ayant recours aux tirs au but pour s'imposer à Montpellier après une égalisation en fin de match de Xavier Daramy.

Toulouse-Blagnac a remporté son premier match, important pour le maintien, sur la glace d'Amnéville, sur un but en prolongation de Karl Fournier (4-3). En revanche, le Mont-Blanc a ouvert sa saison par une défaite face à un concurrent direct, Dunkerque (1-3).