Briançon - Angers (Ligue Magnus, 1re journée)

Mi-mars, Angers avait mis fin à la saison de Briançon en quart de finale de la Ligue Magnus. Les deux équipes se retrouvent à René Froger où les Ducs avaient remporté le premier de leurs trois succès consécutifs.

Braden Walls et Robin Gaborit ont changé d'uniforme, rejoignant la formation de Michaël Juret. Gary Lévèque a pris le même chemin, et il faut bien reconnaître que c'est plutôt déconcertant pour le public briançonnais de voir le Saint-Pierrais sous de nouvelles couleurs après dix ans sous la tunique rouge. Mais il est plutôt bien retombé, tant le recrutement de l'équipe fait forte impression sur le papier. Sur la glace aussi, après une première victoire en Coupe de la Ligue face aux Dragons de Rouen. Une impression qui va vite se vérifier sur le glaçon alpin.

LEVEQUEgary110924039

Après avoir soutenu la comparaison durant les premières minutes, les Briançonnais, volontaires mais en surrégime, sont les premiers à baisser d'intensité. Au point d'être littéralement assaillis par les Ducs sans parvenir à sortir de leur zone défensive. Incapables de relancer proprement, les rouges finissent par craquer. L'arrière Michael Busto s'extirpe du marquage d'Olli Jokinen pour battre Ronan Quemener d'un tir du revers (05'28, 0-1). L'ancien gardien grenoblois s'oppose dans la foulée à un break d'Éric Fortier (6'). Il repousse un lancer de Tomáš Balúch puis bloque la reprise de Fortier (6').

Le gardien local détourne le tir de Braden Walls qui avait échappé à Teemu Linkomaa (8'). Le Finlandais, attaquant mais remplaçant du défenseur Jakob Milovanovič, connaît un début de rencontre difficile. Le Canado-Britannique, lui, se rappelle au bon souvenir de son ancienne équipe, en laissant le palet à Jeff May qui vient fusiller Quemener plein axe (12'45, 2-0). Brian Henderson slappe avant que Julien Albert présent au rebond ne puisse se retourner pour lancer à son tour (16'). La première et modeste offensive briançonnaise est un tir de Loïc Lampérier capté par Florian Hardy (18'). Les hommes de Jay Varady mènent 2-0 à la fin du premier tiers temps après avoir littéralement étouffé les Diables rouges.

Le rythme de la partie retombe lors du deuxième tiers temps, permettant aux locaux de ressortir la tête de l'eau. C'est à quatre contre quatre que les Diables rouges se créent leur première vraie occasion de but par un tir de Viktor Szélig, bien suivi par Lampérier (22'). Les amabilités échangées par Teddy Trabichet et Toby Lafrance envers Braden Walls et Julien Albert ne changent pas la donne. La charge contre la bande Florian Chakiachvili sur Robin Gaborit non plus (33'). Même si le défenseur briançonnais est renvoyé aux vestiaires. Durant les cinq minutes de supériorité numérique, les Angevins ne s'installent pas pour autant. Le jeu est équilibré et Briançon limite bien la casse. Les possibilités de marquer se font rares pour les deux équipes.

Une constatation qui se poursuit en troisième période, où les défenses sont bien en place. Hormis sur l'action de Fortier, démarqué au deuxième poteau et qui bute sur Quemener (49'). Marc-André Bernier tire sur le montant avant que Wysopal ne loupe la cage ouverte (55'). Angers n'aura pas plus de frayeurs et tient une victoire méritée.

Les Ducs justifient leur statut en venant l'emporter 2-0 dans les Hautes-Alpes. Après avoir engrangé une avance confortable lors du premier quart d'heure, les joueurs de Jay Varady ont ensuite desseré leur étreinte pour contenir les vélléités de leurs hôtes.  Les joueurs de la ville haute, en dépit d'une volonté certaine, n'ont pas pour autant réussi à déstabiliser la robuste défense adverse. Cette première marche était un peu haute pour la jeune équipe de Luciano Basile, qui n'a malgré tout pas à rougir de cette défaite.


Briançon – Angers 0-2 (0-2, 0-0, 0-0)
Samedi 15 septembre à 20h30 à la patinoire René Froger. 1016 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté de Guillaume Gielly et Frédéric Peurière.
Pénalités : Briançon 39' (6', 11'+20', 2') ; Angers 18' (4', 10', 4')

Évolution du score :
0-1 à 05'28" : Busto assisté de Bellemare et Hébert
0-2 à 12'45'' : May assisté de Walls et Bellemare


Briançon

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Viktor Szélig (A) - Brett Wysopal ; Michal Korenko – Teddy Trabichet (A) ; Florian Chakiachvili – Teemu Linkomaa.

Attaquants : Loïc Lampérier – Toby Lafrance - Marc-André Bernier (C) ; Boštjan Goličič – David Labrecque - Mitja Šivic ; Olli Jokinen - Sébastien Rohat - Peter Bourgaut ; Pierre Crinon - Cédric Di Dio Balsamo – Matthieu Frecon.

Remplaçants : Aurélien Bertrand (G), Thomas Lapointe, Guillaume Michelon. Absents : Jakob Milovanovič (genou), Thybaud Rouillard (repos).

Angers

Gardien : Florian Hardy.

Défenseurs : Jeff May – Pavol Mihálik ; Gary Lévèque – Charlie Doyle ; Jonathan Harty – Michael Busto.

Attaquants : Tomáš Balúch – Éric Fortier – Cody Campbell ; Robin Gaborit – Brian Henderson – Julien Albert ; Marc Bélanger (A) – Braden Walls – Jonathan Bellemare (C) ; Nicolas Hébert - Juho Jokinen (A) – Valentin Michel.

Remplaçants : Alexis Neau (G), Léonard Nalliod-Izacard. Absent : Étienne Chiappino (blessé).