Le championnat italien 2012/13 commence ce soir

À peine le temps d'enregistrer les nombreux arrivées/départs et, à partir de ce 20 settembre, c'est déjà l'heure du championnat. Voilà la formule de la Série A 2012/13 : 10 équipes inscrites (Alleghe, Asiago, Bolzano, Cortina, Fassa, Milan, Pontebba, Renon, Valpellice, Val Pusteria), trois phases, saison régulière de 36 journées (double aller-retour) qui se terminera le 10 janvier, Master Round entre les cinq premiers et Relegation Round entre les cinq autres, tous en aller retour. Les deux derniers disputent les play out contre la relégation en A2, les autres déterminent leur classement pour les play offs qui commenceront le 19 février (I contre VIII, II contre VII et ainsi de suite). Toutes les rencontres de play-offs sont au meilleur des quatre victoires sur sept parties.

Les quatre premiers du classement à l'issue du premier aller-retour joueront la Coupe d'Italie en deux jours (demi-finales I contre IV et II contre III, finale entre les vainqueurs).

Le champion sortant est Bolzano, auteur d'une grande fin de saison ; Milan, après quatre ans de A2, revient dans le championnat majeur à la place de Vipiteno, les autres nouveautés sont la réduction à six étrangers et le départ de la plupart des principaux protagonistes de la saison passée. Les six "transfer cards" admises sont compensées par le choix de considérer comme italiens les joueurs à double passeport, les "oriundi", dès lors qu'ils ont passé deux saisons dans nos championnats. Personne en revanche ne compense ceux qui ont émigré dans des championnats plus riches (je pourrais donner des noms, mais je pense qu'il suffit de dire que sont partis 75% des 16 meilleurs marqueurs, plus les gardiens Zaba, Regan et Petizian et des défenseurs comme Kelly ou Delmore). Résultat : une baisse de niveau qui ne pourra être compensée que par le développement des jeunes jusqu'ici trop sacrifiés (à quand un accord qui fasse aussi un peu confiance à nos gardiens ?).

Le scudetto 2013 ? Il a de bonnes possibilités de rester dans le Haut-Adige (Bolzano, Renon, Val Pusteria). La rupture du triangle des favoris pourrait venir d’Alleghe, plus que d'Asiago et Cortina, plus que des outsiders Milano et Valpellice. L'équilibre entre ceux-là semble remarquable. Restent Fassa et Pontebba, moins forts sur le papier, mais attention : ce même Pontebba, donné sûr candidat à la relégation l'an dernier, avait rassemblé une super équipe et mérité sa quatrième place finale ! Voilà en tout cas, équipe par équipe, les plus intéressantes nouveautés de la saison 2012/13.

ALLEGHE - Tom Pokel arrive de Pontebba sur le banc et ce pourrait être le meilleur atout des "Civette". Adam Dennis confirmé dans les cages (aujourd'hui italien comme Vince Rocco), Nicola Fontanive conservé malgré les séductions milanaises, Alleghe présente un mix entre joueurs expérimentés et jeunes espoirs. Beaucoup de mouvements parmi les étrangers (et on ne saura que dans quelques mois ce qu'ils valent), mais si Pokel réussit à donner de la continuité au rendement des joueurs locaux, ils en embêteront beaucoup.

ASIAGO - John Parco (qui avait remplacé Tucker comme entraîneur en cours de saison) compte beaucoup sur le nouveau gardien John Tordjman, ex-Salzbourg, sur l'habileté en attaque du trio Borrelli, Ulmer, Bentivoglio et sur les jeunes Miglioranzi, Presti, Tessari. Il a perdu deux pointes respectables comme Michael Heinrich et Vigilante, mais il s'est aussi défait d'une pléthore d'étrangers chauffeurs de banc. Le retour de Luca Rigoni et les nouvelles recrues sont sont à évaluer, l'impression est que pour les Vicentini ce sera une année de transition.

EggerSupercoupeBOLZANO - Brian McCutcheon a pris la place d'Adolf Insam à la tête des champions d'Italie. Certainement, les nombreux départs se feront sentir (Zaba, Giliati et Knackstedt surtout) et la défense est plutôt courte pour le moment, mais l'insertion des jeunes comme Markus Gander, l'expérience déjà acquise d'Anton Bernard et Marco Insam, la fiabilité de la troisième ligne et des étrangers confirmés donnent bon espoir aux tifosi. Tout dépendra du gardien et de la façon dont seront dépensées les deux places d'étrangers restantes.

CORTINA - Stefan Mair, qui avait très bien travaillé, est parti après une seule saison. L'équipe est maintenant confiée à Clayton Beddoes, nouveau dans le championnat italien. Le gardien Jean-Philippe Levasseur est pleinement confirmé, malheureusement le fabuleux Hennigar et d'autres talents comme Oberg, Freser, Johansson, Isherwood s'en sont allés ; en plus, l'inoxydable Giorgio De Bettin aura 40 ans et ce ne sera pas facile pour lui comme pour les "écureuils" de répéter les réussites (Coppa Italia) de la saison précédente.

FASSA - Miroslav Frycer devra rebattre les cartes à sa disposition une énième fois : il comptera encore sur les jeunes, mais le départ d'un porte-drapeau comme Diego Iori (à Milan) a compliqué le travail du coach. L'arrivée de deux nouveaux défenseurs étrangers en plus de Turon, devant l'excellent Doyle, cimente les Trentinois en phase défensive, mais il sera difficile à Chelodi et Margoni de trouver assez souvent la voie du but pour faire fructifir les bonnes références es recrues Kalus et Sindel.

MILANO - Massimo Da Rin, le coach, avait déjà étoffé l'effectif de Milan en convaincant deux internationaux comme Luca Ansoldi et Andreas Lutz de descendre en A2 l'an dernier, maintenant l'opération de ramener le chef-lieu lombard aux sommets se poursuit avec des joueurs importants comme Diego Iori, le revenant (de Suède) Matt De Marchi et le grand gardien Andrew Raycroft (ex-NHL). Il n'y a pas de doute : Milan vise haut, mais c'est peut-être encore trop tôt pour cette année.

PONTEBBA - Pokel perdu, l'équipe des Aigles du Frioul a été confiée à Murajica Pajic. Le souci est que, outre l'entraîneur, les Frioulans ont vu partir le directeur sportif Armani et presque tous les joueurs qui avaient miraculeusement conclu la saison à la quatrième place. Pajic repart avec des jeunes et quelques "oriundi" désireux de se réhabiliter comme Watson, Urquhart (ex-Valpellice) el'ancien portier d'Asiago Grieco. Puis il pêchera trois étrangers, mais c'est un peu comme miser à la roulette !

RENON - Sur le plateau on tourne encore une fois la page : Rob Wilson est arrivé derrière le banc ; sur la piste, exit tous les joueurs, étrangers ou non, qui avaient perdu la motivation. On repart d'un gardien, Justin Pogge, dont on dit le plus grand bien, et d'athlètes cherchant à se montrer comme Rampazzo ou Frei. Avec Dan Tudin, italien par mariage, et Dominic Perna, italien par ses ancêtres, si Wilson fait un bon mélange et si le club affine le choix des étrangers, cela fera un candidat de plus.

VALPELLICE - La Valpe repart avec un nouvel entraîneur, Mike Flanagan, mais surtout avec Sirianni. L'attaquant a connu une année tourmentée et même aux Mondiaux suédois il n'a pas été à la hauteur de sa réputation ; autour de lui, la légion étrangère a changé et il y a beaucoup de noms nouveaux. Le Sirianni d'il y a deux saisons pourrait amorcer un nouveau tournant, mais il faudra que Silva, Pozzi, Runer et Canale répètent leur dernier championnat, que l'âge des "italo" ne pèse pas sur leurs capacités de récupération, et que Nicolao ne fasse pas regretter le partant Frigo.

VAL PUSTERIA - Un nouvel entraîneur, Paul Adey, et une nouvelle politique de club pour essayer de répondre aux attentes du meilleur public d'Italie. Deux années au sommet ont laissé un poids surtout en termes financiers. Beaucoup d'étoiles sont parties et il reste à Brunico seulement l'ossature de cette équipe qui aurait pu gagner deux titres et qui est cependant rester la bouche sèche. Une bonne défense, il le meilleur marqueur formé en Italie (Oberrauch), un nouveau gardien (Jean-Sébastien Aubin)... suffiront-ils ?


Mardi 18, les vainqueurs du championnat et de la Coupe d'Italie 2012 (Bolzano et Cortina) se sont disputé la Supercoupe. Bolzano a gagné aux tirs au but en ne jouant qu'avec trois joueurs provenant de fédérations étrangères.

Cortina - Bolzano 3-4 (2-2; 0-0; 1-1; 0-0; 0-1) tab

Cortina : Levasseur (Baur); Hay, Albers, Zandonella, Zanatta, Vallazza, Moretti, Edwardson, Gron,  Siddall, De Bettin, Felicetti, Dingle, Adami, Menardi, Moser, Soravia, Baldo, Bravin.

Bolzano : Hell (Commisso); Egger, Fabris, Borgatello, Ambrosi, Casetti, Gorza; McCutcheon, Sharp, Flynn, Bernard, Gander, Insam, Dorigatti, Zisser, Walcher, Wunderer, Gilmozzi, Piva.

Arbitres : Pianezze, Cassol (Biacoli, Zatta)
Buts : 1:0 Siddall (2.59 penalty), 2:0 De Bettin (5.56), 2:1 Bernard (8.37 PP), 2:2 Walcher (18.53 PK), 3:2 Menardi (46.06), 3:3 Flynn (53.51 PP2);
Pénalty décisif : Mc Cutcheon (HC Bolzano)