Ligue Magnus (2e journée) : des derbys au menu

Vous aimez les derbys ? Vous allez être servis. La deuxième journée de Ligue Magnus vous en propose trois d'un coup, ce week-end. Rien que ça. Le programme démarre dès ce soir, avec pour se mettre en appétit, un grand classique. Un bon petit Amiens – Rouen.

Et les Normands n'ont déjà (presque) plus le droit à l'erreur, une semaine après leur défaite à domicile face à Épinal (2-4). Certes, les Dragons ont déjà un peu remonté la pente en dominant, mardi soir, leur autre voisin, Caen, en Coupe de la Ligue (5-0). Mais celle-ci, malgré tout son prestige, n'a pas les charmes du championnat... Problème, Rodolphe Garnier ne peut aligner une attaque au complet. Julien Desrosiers est toujours blessé. L'international devrait reprendre la compétition d'ici une semaine. Ilpo Salmivirta est quant à lui incertain.

Amiens, de son côté, a aussi manqué sa reprise en s'inclinant à Villard-de-Lans (4-3). Quoi de mieux, pour se lancer, qu'une victoire contre Rouen devant ses supporteurs, au Coliseum ? Rien, sans doute. Mais la marche risque d'être un peu trop haute pour les Picards, privés de Romain Bault en défense, sans doute remplacé par Grégory Béron.

Un derby alsacien, on n'avait plus vu ça en championnat depuis la saison 2000-2001. À l'époque, Mulhouse et Strasbourg patinaient en Nationale 1. Et à l'aller comme au retour, les Scorpions avaient dominé l'Étoile Noire (6-4 et 6-3). On remet ça en Ligue Magnus ? A priori oui, puisque les Haut-Rhinois avancent plus vite, en ce début de saison, que les Bas-Rhinois. Le promu a attaqué sa saison avec un succès contre Chamonix (4-3). Et a déjà marqué des points, psychologiques surtout, en s'imposant à l'Iceberg, mardi en Coupe de la Ligue (4-3 après prolongation). Surtout, Christer Eriksson pourra compter sur son attaquant canadien Stefan Lachapelle, enfin qualifié. Côté strasbourgeois, il va vite falloir serrer les rangs. Douchée d'entrée samedi dernier par Caen (3-0), l'Étoile Noire de Daniel Bourdages, privée ce soir d'Erwan Agostini, se cherche encore. Et va vite devoir se trouver pour satisfaire ses ambitions.

Caen, surprenant premier leader de la saison, tente de conserver sa bonne dynamique face à Villard-de-Lans. Une équipe qui réussit bien aux Normands. Depuis leur retour en élite, les Drakkars ont battu les Ours à trois reprises (5-4 t.a.b. en janvier dernier, 3-1 en octobre 2011, 3-2 en octobre 2010). Les Isérois pourront aligner Derek Roehl. L'attaquant italo-américain n'est plus suspendu.

Défait à Mulhouse, Chamonix va tenter de se relancer à Épinal, malgré l'absence de Francis Charland, suspendu pour sa charge à la tête contre Mulhouse. Mais les Vosgiens en imposent déjà, cette saison. Et après leur succès à Rouen, les Dauphins veulent confirmer leur changement de statut. Face à Dijon, Grenoble va devoir se débrouiller sans Baptiste Amar. Le défenseur international est encore convalescent. Encore invaincus, en championnat comme en Coupe, Angers attend Morzine avec une confiance à bloc. Même les probables absences de Brian Henderson et Cody Campbell, incertains, ne perturbent pas la bonne humeur des Ducs. Les Haut-Savoyards seront eux au complet, le défenseur slovène Nejc Berlisk intégrant le groupe coaché par Tommie Hartogs.

Cette deuxième journée de Ligue Magnus s'achèvera lundi soir, avec encore un derby. Après Amiens – Rouen et Strasbourg – Mulhouse, on descend dans les Hautes-Alpes pour un bon petit Gap – Briançon. Le premier disputé dans la toute nouvelle Alp'Arena. Pour l'occasion, les Diables Rouges seront presque au complet. Touchés en Coupe contre Grenoble, Florian Chakiachvili et Teemu Linkomaa sont a priori aptes. En fait, seul Jakub Milovanovic devrait manquer l'événement.

La suite de la présentation sera bientôt mise en ligne.

Le programme :

Amiens (9) – Rouen (12), ce soir à 20 heures. La cote : Amiens 30 % / Rouen 70 %.

Épinal (4) – Chamonix (10), demain à 18 heures. La cote : Épinal 70 % / Chamonix 30 %.

Mulhouse (6) – Strasbourg (14), demain à 18 heures. La cote : Mulhouse 70 % / Strasbourg 30 %.

Angers (3) – Morzine (8), demain à 18 h 30. La cote : Angers 70 % / Morzine 30 %.

Grenoble (5) – Dijon (2), demain à 20 heures. La cote : Grenoble 60 % / Dijon 40 %.

Caen (1) – Villard-de-Lans (7), demain à 20 heures. La cote : Caen 60 % / Villard-de-Lans 40 %.

Gap (13) – Briançon (11), lundi à 18 heures. La cote : Gap 30 % / Briançon 70 %.

Prochaine journée (29 septembre) : Strasbourg - Angers, Rouen - Mulhouse, Dijon - Épinal, Chamonix - Villard-de-Lans, Briançon - Caen, Morzine - Amiens, Grenoble - Gap (28 septembre).