Rouen - Caen (Coupe de la ligue, groupe A, 2e journée)

Un demi (bon) match pour s’endormir !

2012-09-18-Rouen-CaenLa venue de Caen (sans Rahkola) en coupe de la ligue était pour Rouen, malgré les absences de Desrosiers et Salmivirta, le moyen de lancer (enfin) sa saison après deux défaites, dont une en championnat, face à Épinal, sur l’île Lacroix. Un bon test pour les Dragons car les Drakkars sont en forme comme l’atteste leur victoire à Strasbourg, avec un blanchissage de Normandon, s’il vous plait, lors de la première journée de ligue Magnus.

Le RHE 76 a fourni une belle prestation et s’est facilité le travail en ouvrant le score sur la première prison du HCC. Thinel a d’abord dévié un lancer hors du cadre de Lahesalu, mais le capitaine a repris son propre rebond sur la bande pour enfiler (1-0 à 02’11).

Normandon tient ses coéquipiers dans le match. Le néo-gardien Caennais stoppe Stefanka de la mitaine (3’58), Thillet du plastron (4’38) et détourne un tir rouennais de la botte (5’49) pendant que Gauthier cire le banc de la cellule pour une faute commise sur Castonguay. Pendant cette supériorité des Hauts-Normands, Rech manque une cage ouverte (6’18).

Pendant ce temps, les Bas-Normands, qui jouent à quatre lignes, ont eu trois occasions. Le duo Poudrier-Romand a été frustré par Tavzelj bien replié, puis par le poke-check d’Ylönen (2’28). Le Franco-finlandais, préféré à Lhenry devant la cage des noirs et jaunes, a aussi écarté des envois de Da Costa et de Romand pendant la panne du chronomètre des tableaux d’affichage.

2012-09-18-Rouen-Caen3En cette fin de tiers, les hommes de Rodolphe Garnier prennent définitivement le dessus sur les joueurs de Luc Chauvel. Gutierrez perce dans l’axe, sert Rech à droite qui d’un tir balayé du cercle rouge, trouve la lucarne de Normandon (2-0 à 14’38).

Moins de deux minutes plus tard, en jeu de puissance, l’ailier, superbement servi par Guénette, double son compteur de but dans une cage ouverte, sur une tactique en surcharge (3-0 à 16’36).

Au retour sur la glace, les locaux jouent dans le même état d’esprit. Castonguay fait virevolter haut sa palette en cassant sa crosse sur une tentative de tir frappé (20’30). Finalement Rech fait le tour du chapeau en marquant un troisième but consécutif. Le natif de Sallanches s’est saisit d’un rebond de près dans le trafic (4-0 à 23’33). Guénette sera le dernier buteur de la soirée, bien avant la mi-match. Le joueur de centre trouve la lucarne du cercle droit, lui aussi d’un tir balayé (5-0 à 25’13).

2012-09-18-Rouen-Caen2La seconde partie de la rencontre sera beaucoup moins intéressante. Les visiteurs se montrent improductifs en power-play. Sur leurs quatre infériorités, les joueurs des bords de Seine joueront à trois défenseurs pendant 43 secondes. Le trio Thinel-Tavzelj-Guénette préservera Ylönen de presque tout lancer. Sur quasiment le seul de ses adversaires des rives de l’Orne (Gauthier), il aura une jambière salvatrice (39’21).

On s’est presque ennuyé au cours du dernier tiers. Les Seino-Marins ont baissé d’un ton depuis le cinquième but et Caen reprend du poil de la bête, mais à part un tir de loin de Selan, il n’y a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent… sauf pour le malchanceux M. Fabre qui a reçu un palet, de Castonguay, dans le visage. L’arbitre courageux a repris la partie après quelques minutes de soins.

Le RHE 76 aura joué une bonne première moitié de match, à partir de là la quatrième ligne composée de deux arrières est entrée en jeu, avant de s’endormir le devoir accompli. Ylönen a blanchi l’attaque du HCC avec quelques parades bien senties. Les Drakkars n’ont pas coulé et sont restés solidaires après la gifle rouennaise des trente premières minutes. Une sorte de petit camouflet au leader de la ligue Magnus. Amiens est prévenu.

 

 

Rouen - Caen 5-0 (3-0, 2-0, 0-0)
Mardi 18 septembre à 20h00 au centre sportif Guy Boissière. 2040 spectateurs.
Arbitrage de Savice Fabre assisté de Yann Furet et Gilles Durand.
Pénalités : Rouen 14’ (0’, 10’, 4’) ; Caen 16’ (8’, 2’, 6’)

 

Évolution du score :
1-0 à 02'11" : Thinel assisté de Lahesalu et Stefanka (sup. num.)
2-0 à 14'38" : Rech assisté de Gutierrez
3-0 à 16'36" : Rech assisté de Guénette et Lahesalu (sup. num.)
4-0 à 23'33" : Rech assisté de Gutierrez et Janil
5-0 à 25'13" : Guénette

 


Rouen

Gardien : Sebastian Ylönen.

Défenseurs : Andrej Tavzelj – Lauri Lahesalu ; Miroslav Durak – Johan Åkerman (A) ; Raphaël Faure – Jonathan Janil ; puis Léo Guillemain-Paillie (à 40’00).

Attaquants : David Fredriksson – Éric Castonguay – Juraj Stefanka ; Dimitri Thillet – François-Pierre Guénette (A) – Marc-André Thinel (C) ; Anthony Rech – Loup Benoit – Romain Gutierrez ; puis Florent Aubé – Maxime Joly – Mathieu Chevallier (à 35’13).

Remplaçant : Fabrice Lhenry (G). Absents : Ilpo Salmivirta (béquille) et Julien Desrosiers (cheville).

Caen

Gardien : Lucas Normandon.

Défenseurs : Blake Cosgrove – Maks Selan ; Alexandre Palis – Alexis Birolini ; Nicolas Deshaies – Alexis Gomane (A) ; Martin Ropert.

Attaquants : Jérémie Romand – Thiery Poudrier (A) – Jean-Christophe Gauthier ; Brice Chauvel – Timothée Franck – Charles Geslain ; Thibault Geffroy (C) – Kevin Da Costa – Pierre Bennett ; Yoann Robert – Damien Grendka – Hugo Damy.

Remplaçant : Lucas Savoye (G). Absent : Miro Rahkola (blessure pectorale).