Angers - Caen (Coupe de la ligue, groupe A, 3e journée)

Angers reste leader

2012-09-26-Angers-Caen3Les Ducs d'Angers abordent cette troisième journée de coupe de la Ligue invaincus. Toujours privés de Brian Henderson, les protégés du Président Juret accueillent les Drakkars de Caen devant une affluence bien faible (700 spectateurs).

Un début de match poussif pour les locaux qui se retrouvent doublement pénalisés au bout de 45 secondes de jeu. Une aubaine pour les Drakkars qui ne loupent pas l'occasion d'ouvrir leur compteur. Nicolas Deshaies tire de la bleue mais le palet est hors cadre ; il revient devant le but de Florian Hardy et Charles Geslain est le plus prompt à pousser la rondelle au fond (0-1, 01'05").

S'ensuit alors une domination angevine constante mais les Normands repoussent l'échéance. Ainsi, Lucas Normandon n'arrive pas à contrôler de la mitaine une lourde frappe de Jeff May... le palet finissant tranquillement sur la base du poteau gauche de l'ancien back-up des Ducs (4'). Ni Tomas Baluch (6'), ni Julien Albert (8') n'arrivent à égaliser. Ce qui devait arriver arriva  et Cody Campbell dévie superbement un slap de la bleue de Jeff May (1-1, 09'26"). Une juste récompense pour les Ducs qui sont clairement dans le rythme de la rencontre et qui ne laissent que des miettes à leurs adversaires. Lucas Normandon est toujours mis à contribution et effectue de nombreux arrêts – parfois chanceux – mais il garde toujours ses coéquipiers dans la rencontre.

2012-09-26-Angers-Caen2Le deuxième tiers reprend sur les mêmes bases et les Normands, souvent dépassés, commencent à commettre des fautes. Mais les Angevins ne trouvent toujours pas la faille durant cette première supériorité. La défense des Drakkars tient bon et Maks Selan s'improvise même gardien lorsqu'il dévie à mi-hauteur un palet qui prenait la direction de la lucarne  d'un Normandon archi battu (26').

À la mi-match, les prisons pleuvent des deux côtés et c'est justement à cet instant que les Ducs assènent un sérieux coup de bambou à leurs adversaire. Ils vont marquer pas moins de quatre buts en sept minutes. Tomas Baluch vient conclure en lucarne une superbe offrande d'Éric Fortier (2-1, 30'45"). Puis Juho Jokinen, en feintant avec une facilité déconcertante le dernier rempart normand, vient porter l'estocade à trois buts (3-1, 32'10"). Ensuite, Robin Gaborit part en break et oblige Lucas Normandon à un arrêt de grande classe ; Valentin Michel prend le rebond en vain mais Julien Albert est en embuscade et peut conclure victorieusement l'action (4-1, 35'12"). Enfin, après un service magistral de Cody Campbell, Pavol Mihalik trouve la lunette gauche de l'infortuné cerbère visiteur (5-1, 37'53").

2012-09-26-Angers-Caen1Les Drakkars souffrent physiquement contre des Ducs très virils, à l'image de Jonathan Harty qui envoie le long de la balustrade Kévin Da Costa après une charge régulière. Malheureusement pour le numéro 42 de Caen, il finira aux urgences du CHU en raison d'une suspicion de fracture (heureusement, il s'agira simplement d'une luxation de l'épaule droite).

Les Ducs n'ont plus qu'à gérer leur avantage lors du dernier tiers. Ce qu'ils vont faire avec une certaine facilité. Néanmoins les Caennais se retrouvent par deux fois en supériorité à l'entame de cette troisième période et mettent à contribution Florian Hardy. Ce dernier effectue deux beaux arrêts devant Thiery Poudrier (arrêt réflexe de la mitaine, 42') et Jonathan Gauthier (arrêt de l'épaule, 47'). Mais après ce bref sursaut, Caen va énormément souffrir et encaisser deux nouveaux buts. Cody Campbell prend le rebond consécutif à une frappe de la bleue de Jeff May (6-1, 52'38") puis Julien Albert trompe de près Lucas Normandon suite à un bon travail de Robin Gaborit (7-1, 53'45").

Plus rien ne sera marqué – malgré un poteau de Nicolas Hébert sur un service de Juho Jokinen (55') – et les Ducs remportent logiquement cette rencontre. L'occasion de prouver une nouvelle fois que Jeff May est le maillon fort de la défense angevine (présent sur toutes les phases du jeu). Doué techniquement et physiquement, il dispose également d'un slap ravageur.

Étoiles du match : *** Jeff May (Angers), ** Cody Campbell (Angers), * Julien Albert (Angers).

 

Angers - Caen 7-1 (1-1, 4-0, 2-0)
Mardi 26 septembre à 20h30 à la patinoire du Haras. 700 spectateurs.
Arbitrage de Jérémy Rauline assisté de Charlotte Girard et Pierre Dehaen.
Pénalités : Angers 20' (6', 6', 8') ; Caen 20' (0', 10', 10').

Évolution du score :
0-1 à 01'05" : Geslain assisté de Deshaies (double sup. num.)
1-1 à 09'26" : Campbell assisté de May et Walls
2-1 à 30'45" : Baluch assisté de Fortier et Mihalik
3-1 à 32'10" : Jokinen assisté de Bellemare et May
4-1 à 35'12" : Albert assisté de Michel et Gaborit
5-1 à 37'53" : Mihalik assisté de Campbell et May (sup. num.)
6-1 à 52'38" : Campbell assisté de May et Bélanger (double sup. num.)
7-1 à 53'45" : Albert assisté de Gaborit (sup. num)


Angers

Gardien : Florian Hardy.

Défenseurs : Pavol Mihalik – Jeff May ; Gary Lévêque – [Harty ou May] ; Jonathan Harty – Charlie Doyle ou Étienne Chiappino.

Attaquants : Jonathan Bellemare (C) – Braden Walls – Marc Bélanger ; Éric Fortier – Cody Campbell – Tomas Baluch (A) ; Robin Gaborit – Valentin Michel – Julien Albert (A) ; Juho Jokinen.

Remplaçant : Alexis Neau (G). Absents : Brian Henderson (blessé), Michael Busto (blessé).