Grenoble - Gap (Ligue Magnus, 3e journée)

Grenoble un ton au-dessus

2012-09-28-Grenoble-Gap1Grenoble-Gap, c'est un des grands classiques de ce début de saison... Les Brûleurs de Loups et les Rapaces en sont en effet déjà à leur quatrième affrontement depuis la reprise ! La faute à une proximité pas forcément très heureuse entre cette rencontre de Ligue Magnus et les rencontres de coupe de la ligue opposant les deux équipes, toutes deux appartenant à la poule D. Ce sont donc deux équipes qui se connaissent très bien qui se présentent ce soir sur la glace de Pôle Sud. Si Gap avait remporté le premier affrontement en guise de dernier match de préparation à Chambéry, les Brûleurs de Loups ont ensuite pris le dessus en match officiel : d'abord 3-2 à Grenoble pour l'ouverture de la saison puis 5-2 ce mardi dans l'Alp'arena, la toute nouvelle patinoire gapençaise.

Jusqu'à présent, les Brûleurs de Loups ont fait carton plein en Ligue Magnus avec deux succès face à Morzine et Dijon. À l'inverse, les Rapaces ont deux défaites au compteur face à Dijon puis Briançon, en prolongation dimanche dernier. Les hommes d'Ari Salo, lequel a laissé d'excellents souvenirs lors de son passage à Grenoble, vont donc disputer ce soir leur troisième match en six jours. Pour cette rencontre, les Brûleurs de Loups seront au complet, Baptiste Amar ayant déjà fait son retour mardi à Gap. À l'inverse, les Rapaces, qui viennent de retrouver Mickaël Perez, déplorent l'absence de leur buteur phare, Jiri Rambousek, touché mardi à la paroi abdominale, ainsi que celle de Mathieu André.

2012-09-28-Grenoble-Gap2Dès le coup d'envoi, les Brûleurs de Loups investissent la zone gapençaise en tournant autour de la cage de Zacharias mais une faute de Baptiste Amar en zone défensive oblige Grenoble à abandonner l'initiative du jeu à Gap pour deux minutes. Les Rapaces installent bien le power-play mais Niko Mäntylä, en bonne position, enlève un peu trop son tir et le palet passe nettement au-dessus de la cage de Raibon. De retour à cinq contre cinq, le jeu s'équilibre avec une équipe grenobloise qui tente de construire le jeu mais qui se laisse parfois surprendre par des contres gapençais comme sur une tentative de Moore bien détournée par Raibon. Le duo Bedin-McGrane parvient quand même à inquiéter sérieusement Zacharias, mais le lancer du poignet de McGrane est détourné par le poteau.

La pression s'intensifie sur la cage gapençaise mais encore une fois une pénalité vient ralentir l'élan grenoblois. Cette fois, c'est Bedin qui s'y colle et les Rapaces peuvent enfin sortir de leur zone sans pour autant porter vraiment le danger autour de la cage de Raibon. Et à peine Bedin de retour sur la glace, Grenoble repart à l'attaque : Arrossamena rentre en zone offensive, sert McGrane qui lance à la cage, Zacharias repousse le palet sur… McGrane qui reprend victorieusement son propre rebond (1-0, 18'43"). Dans la foulée, Jelen écope de deux minutes de pénalité pour une charge sur Desrosiers contre la bande ce qui permet à Grenoble de terminer la première période à cinq contre quatre.

2012-09-28-Grenoble-Gap5Le power-play grenoblois s'installe dès le début de la seconde période avec Mike Vaskivuo à la ligne bleue qui envoie un tir puissant détourné par Zacharias. Le portier gapençais a beaucoup de travail en ce début de deuxième tiers mais il s'en sort avec brio. De retour à cinq contre cinq, Gap essaie de réagir mais Raibon répond présent à son tour face à Perez. Alors que Moore est sanctionné pour une obstruction suite à un engagement face à Vaskivuo, le jeu s'accélère avec un 2 contre 1 gapençais bien négocié par Syväsalmi et Paradis mais une nouvelle fois Raibon détourne du bout de la jambière. Sur le contre, McGrane se présente seul face à Zacharias mais bute sur le portier américain, une nouvelle fois décisif. Les deux gardiens font le spectacle et gardent leur cage inviolée alors que la supériorité numérique grenobloise est bêtement interrompue par une contestation du banc.

Les Gapençais pressent plus haut que lors du premier tiers et parviennent à gêner les Brûleurs de Loups en zone neutre. Les deux équipes se rendent coup pour coup dans une lutte âpre dans les bandes. Sur un contre grenoblois, Ouimet centre pour Desrosiers mais ce dernier ne parvient pas à redresser le palet en direction de la cage grande ouverte et la défense de Gap finit par dégager le palet en catastrophe. La réussite fuit de nouveau les Grenoblois lorsque Le Blond croit avoir marqué de près mais le palet heurte en fait la barre transversale. Un dernier contre de Bedin et Tardif ne permettra pas de débloquer le score, pas plus que la reprise d'Amar face à la cage ouverte dans les derniers instants alors que le palet est détourné sur sa ligne par Cornaire, préservant ainsi le score nul et vierge dans ce tiers.

2012-09-28-Grenoble-Gap3Frustrés par leur manque de réussite dans le deuxième tiers, les Brûleurs de Loups débutent la troisième période pied au plancher, bien décidés à se mettre à l'abri le plus tôt possible. C'est ce qui se produit lorsque Jason Crossman lance sur la cage, Luc Tardif se saisit du palet au milieu d'une défense gapençaise statique et le glisse entre les jambes de Zacharias (2-0, 40'56"). Et quelques secondes plus tard, sur une contre-attaque rapidement menée par Baptiste Amar, Desrosiers déborde sur l'aile gauche et centre pour Mike Vaskivuo qui trouve instantanément la lucarne opposée de Zacharias (3-0, 41'40"). En moins d'une minute, les Brûleurs de Loups ont fait définitivement le trou dans la rencontre. Et heureusement pour eux, car dans ce début de tiers mouvementé, Syväsalmi et Tartari s'accrochent en zone offensive gapençaise. Le défenseur finlandais de Gap est touché sur la glace, M. Colleoni sanctionne Tartari avec une pénalité majeure assortie d'une méconduite de match pour une charge avec la crosse.

Les Rapaces peuvent évoluer pendant cinq minutes en supériorité numérique, une chance de revenir tout de suite dans le match après ces deux buts encaissés coup sur coup. Mais les hommes d'Ari Salo tombent sur une défense bien organisée qui repousse incessamment les assauts gapençais pendant cinq minutes. Regonflés par cette défense héroïque, les Brûleurs de Loups repartent à l'assaut : Vaskivuo puis Tardif sont tout près de trouver le fond de la cage. Malgré l'écart au score, le jeu reste ouvert et le palet va d'une cage à l'autre : un 3 contre 1 est mal négocié par Grenoble alors que Syväsalmi trouve le poteau sur un tir croisé juste avant que Colin Moore ne vendange un 2 contre 1 gapençais en mettant le palet au-dessus. Malgré une situation mal engagée, Ari Salo demande un temps mort et sort son gardien à plus de trois minutes de la fin. Un pari osé tout près d'être payant lorsque Mäntylä est face à la cage de Raibon mais il ne cadre pas son tir. Sur la contre-attaque, Nicolas Arrossamena pousse le palet dans la cage vide, enterrant définitivement les derniers espoirs gapençais (4-0, 57'25"). Malgré quelques petites frayeurs, Sébastien Raibon parvient à préserver sa cage inviolée jusqu'à la fin du match, signant ainsi son premier blanchissage de la saison.

2012-09-28-Grenoble-Gap4Après deux premier tiers frustrants et beaucoup d’occasions manquées, les Brûleurs de Loups ont finalement réussi à prendre la mesure de leurs adversaires au début de la troisième période avec deux buts inscrits coup sur coup en 44 secondes, confirmant ainsi leurs succès précédents face à Gap. Auteurs d’un match sérieux défensivement à l’image d’un Raibon très propre dans ses interventions et décisif quand son équipe n’avait qu’un but d’avance, les Grenoblois ont  fait la différence en attaque grâce à leurs trois recrues de l’intersaison : McGrane, Tardif et Vaskivuo, auteurs d’un but chacun. Un succès tranquille, donc, qui aurait pu être remis en cause par les cinq minutes d’infériorité au troisième tiers suite à la pénalité majeure de Tartari. Mais là encore, les Brûleurs de Loups ont été impeccables défensivement, affichant une maîtrise en infériorité numérique qu’ils sont loin d’avoir en supériorité… Avec trois succès en autant de rencontres, Grenoble pointe en tête de la Ligue Magnus et peut se préparer sereinement à la réception de Briançon mardi en coupe de la ligue.

Les Rapaces pour leur part se sont accrochés pendant 40 minutes avant de lâcher prise bêtement sur un manque de concentration. Dommage pour Mike Zacharias, encore une fois auteur d’une grosse prestation devant le filet haut-alpin. Offensivement, les Gapençais ont manqué de percussion à l’image de ces cinq minutes de supériorité numérique complètement stériles au troisième tiers. Mais peut-être étaient-ils déjà résignés à ce moment du match. Toujours est-il que l’absence de Rambousek a certainement pesé en attaque alors que Perez n’est pas encore au maximum de ses capacités. De même, Virpiö et Circelli, d’ordinaires très en verve ont été relativement discrets. Avec trois défaites cette semaine, Gap doit désormais se ressaisir en vue d’une semaine importante marquée par les réceptions de Villard mardi en coupe de la ligue et Morzine samedi en ligue Magnus.

Désignés meilleurs joueurs du match : Sébastien Raibon (Grenoble) et Colin Moore (Gap)

(Photos Philippe Crouzet - www.ipernity.com/doc/182273/album)

 

Commentaires d'après-match (d'après Le Dauphiné Libéré et TéléGrenoble) :

Jean-François Dufour (entraîneur de Grenoble) : "Il ne fallait pas tomber dans le piège ce soir d'être un peu trop confiant comme on les avait battus deux fois. On fait un bon match et on est bien content d'être allé chercher les deux points de la victoire. McGrane, Vaskivuo et Tardif, ce sont des joueurs qu'on est allé chercher pour avoir un impact dans notre zone offensive et depuis deux, trois matchs ça fonctionne bien."

Nicolas Arrossamena (attaquant de Grenoble) : "Gap attendait l'erreur. On se devait de rester concentrés. On s'est dit qu'il fallait les surprendre au troisième tiers. On est intense, on frappe fort, à la longue, ça les a tués."

 

Grenoble - Gap 4-0 (1-0, 0-0, 3-0)

Vendredi 28 septembre 2012 à 20h à la patinoire Pôle Sud de Grenoble. 2800 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colleoni assisté de David Courgeon et Frédéric Peurière
Pénalités : Grenoble 31' (4', 2', 5'+20'), Gap 4' (2', 2', 0')
Tirs cadrés : Grenoble 36 (17, 9, 10), Gap 29 (5, 13, 11)

Évolution du score :

1-0 à 18'43" : McGrane assisté de Arrossamena et Vaskivuo
2-0 à 40'56" : Tardif assisté de Crossman et Dusseau
3-0 à 41'40" : Vaskivuo assisté de Desrosiers et Amar
4-0 à 57'25" : Arrossamena assisté de McGrane et Dusseau (cage vide)

 

Grenoble

Gardien : Sébastien Raibon.

Défenseurs : Nicolas Antonoff - Kévin Dusseau ; Sylvain Dufresne - Jason Crossman (A) ; Baptiste Amar (A) (2') - Maxime Suzzarini.

Attaquants : Julien Baylacq (C) - Christophe Tartari (5'+20') - Mathieu Le Blond ; Joris Bedin (2') - Ed McGrane - Luc Tardif Jr ; Francis Desrosiers - Mike Vaskivuo - François Ouimet ; César Joffre - Mathieu Briand - Nicolas Arrossamena ; Jordan Perret.

Remplaçant : Antoine Bonvalot (G).

Gap

Gardien : Mike Zacharias (sorti de 56'32" à 57'25")

Défenseurs : Kai Syväsalmi - Niko Mäntylä ; Martin Charpentier - Milan Tekel (A) ; Alexandre Cornaire (C) - Matus Luciak ; Brice Mansouri.

Attaquants : Jouni Virpiö - Colin Circelli - Jérémie Paradis (A) ; Mickaël Perez - Jiri Jelen (2') - Norbert Abramov ; Yoann Lacheny - Colin Moore (2') - Charly Cirgues.

Remplaçants : Julian Barrier-Heyligen (G), Thibault Farina, Alexis Dicharry. Absents : Jiri Rambousek (paroi abdominale), Mathieu André, Bertrand Fribault, Jérémy Baridon.