Angers - Neuilly (Coupe de la ligue, groupe A, 4e journée)

Les Ducs assurent la qualification

2012-10-02-Angers-Neuilly1Quatrième journée de coupe de la Ligue avec au programme la rencontre Angers – Neuilly. Les Ducs enregistrent le retour de Brian Henderson et se présentent au complet. Du côté de Neuilly, beaucoup de changements par rapport au match aller : Connor Toomey, le gardien titulaire, a été congédié samedi dernier et est remplacé par Kevin Beech. Ce dernier n'étant pas encore qualifié, c'est le jeune Rémi Husson – 18 ans dans un mois – qui est aligné dans les buts nocéens ce soir avec comme back-up... une charmante demoiselle nommée Duquesne-Bret !

Martin Tomasek, l'ancien fer de lance des Gothiques d'Amiens, a également rejoint le groupe de Franck Spinozzi.

Il ne fallait pas arriver en retard au Haras ce soir puisque les Ducs débloquent leur compteur après 17 secondes de jeu. Jeff May lance idéalement Éric Fortier sur la gauche qui décoche un missile dans la lucarne opposée (1-0, 0'17"). Début difficile pour Rémi Husson qui n'a cependant pas grand chose à se reprocher sur le tir du numéro 9 angevin. Les Ducs imposent un pressing constant et les Bisons ne rentrent que très rarement dans la zone adverse. Mais Rémi Husson fait bonne garde et stoppe les occasions de Jeff May (tir de la bleue, 3') ou encore Tomas Baluch (tir plein axe, 5'). Le jeune cerbère déviera également de l'épaule gauche un missile de Jonathan Bellemare (8').

2012-10-02-Angers-Neuilly2Les Angevins font le siège mais n'arrivent pas à faire la différence. Il faut bien reconnaître que Neuilly joue bien le coup défensivement et empêche même les protégés de Jay Varady de mettre en place leur jeu de puissance, lorsque Daniel Volrab se retrouve pénalisé pour un cinglage peu évident.

Les locaux vont quand même doubler la mise au moment où on les attendait le moins. Le banc angevin se retrouve pénalisé pour un surnombre assez grossier. Les Nocéens installent leur jeu de puissance mais Éric Fortier chipe le palet à Maxime Dubuc et sert Marc Bélanger sur le côté droit. Les deux attaquants des Ducs se retrouvent en deux contre un et Marc Bélanger fixe le défenseur avant de placer la rondelle à mi-hauteur le long du premier poteau (2-0, 17'14"). Le tiers se termine avec une avance de deux buts pour des Angevins concentrés. À noter un début d'échauffourée à la sirène, consécutif à un coup de coude de Eliezer Sherbatov sur le visage de Jeff May.

Le deuxième tiers reprend sur les mêmes bases que le premier et Angers impose son rythme. Les Bisons ont du mal à suivre et se retrouvent vite pénalisés. Mais le power-play Angevin est assez désorganisé et ne met que très rarement Rémi Husson en difficulté. Néanmoins, Valentin Michel – sur une déviation heureuse – donne trois buts d'avance à son équipe (3-0, 26'20").

2012-10-02-Angers-Neuilly3Alors que les pénalités pleuvent, Neuilly parvient à réduire le score. Sur un contre, Hugo Vinatier sert idéalement Clément Rey devant le slot ; le numéro 25 des Bisons ajuste Florian Hardy, pas exempt de reproches sur ce coup-là (3-1, 29'15"). Le portier des Ducs se rattrape quelques instants plus tard en réalisant deux superbes mitaines sur des tirs de la bleue de Josef Wagenhoffer (33') ou encore Daniel Volrab (35'). Le tiers se termine sur un rythme moins soutenu et les Angevins se contentent de gérer le score.

Le troisième tiers est assez anecdotique tant les Angevins semblent se préserver pour le gros choc de samedi prochain en championnat (Angers – Rouen). Ils vont tout de même inscrire un dernier but sur une action solitaire de Brian Henderson. Superbe effort du numéro 22 qui se joue de la défense visiteuse avant de placer la rondelle dans le petit filet droit de l'infortuné Rémi Husson (4-1, 49'05").

Une victoire acquise sans mal pour des Angevins sérieux. Néanmoins, Neuilly a présenté un tout autre visage que lors du match aller. Les nouveaux joueurs de l'effectif des Bisons présents ce soir (Tomasek et Volrab) semblent de bonnes pioches. Rémi Husson a effectué un très bon match malgré les quatre buts encaissés. Son élection comme homme du match est loin d'être usurpée.

Étoiles du match : *** Éric Fortier (Angers), ** Jonathan Harty (Angers), * Rémi Husson et Josef Wagenhoffer (Neuilly).

 

Angers - Neuilly-sur-Marne 4-1 (2-0, 1-1, 1-0)
Mardi 2 octobre 2012 à 20h30 à la patinoire du Haras. 600 spectateurs.
Arbitrage de Jérémy Rauline assisté de Jérémy Metais et Matthieu Loos.
Pénalités : Angers 12' (4', 6', 2') ; Neuilly 30' (2+10', 10', 8').

Évolution du score :
1-0 à 00'17" : Fortier assisté de May et Baluch
2-0 à 17'14" : Bélanger assisté de Fortier (inf. num)
3-0 à 26'20" : Michel assisté de Harty et Fortier (sup. num)
3-1 à 29'15" : Rey assisté de Vinatier
4-1 à 41'05" : Henderson

 

Angers

Gardien : Florian Hardy.

Défenseurs : Pavol Mihalik – Jeff May ; Gary Lévêque – Michael Busto ; Jonathan Harty – Charlie Doyle.

Attaquants : Jonathan Bellemare (C) – Braden Walls – Marc Bélanger ; Éric Fortier – Cody Campbell – Tomas Baluch (A) ; Robin Gaborit – Brian Henderson [Valentin Michel] – Julien Albert (A) ; Juho Jokinen.

Remplaçants : Alexis Neau (G), Étienne Chiappino, Paul Bahain, Léonard Nalliod-Izacard. Absent : Nicolas Hébert.

Neuilly-sur-Marne

Gardien : Rémi Husson.

Défenseurs : Arthur Cuzin - Maxime Dubuc (A) ; Jonathan Lafrance - Jozef Wagenhoffer ; Sergejs Louskins.

Attaquants : Stanislav Lascek - Daniel Volrab [Martin Tomasek] - Michal Pinc ; Loïc Sadoun (C) [Martin Tomasek] - Eliezer Sherbatov - Clément Rey ; Kévin Guimbard [Marc Slupski] - Hugo Vinatier - Miroslav Kecka (A).

Remplaçants : Shirlay Duquesne (G), Leyland Plaire, Thomas Eischen, Jérémy Fritsch. Absents : Kevin Beech (non qualifié).