Ligue Magnus (4e journée) : Rouen en d'Angers

Son championnat enfin lancé, après sa victoire samedi dernier contre Mulhouse (6-1), Rouen est de nouveau en danger. Les Dragons se déplacent dans l'antre de leur principal adversaire dans leur quête d'un quatrième titre d'affilée. Ils seront, ce soir, à Angers. L'an passé, gagner au Haras en Ligue Magnus n'était pas un énorme problème pour les Normands. Ils s'y étaient imposés trois fois (3-2 en saison régulière puis 7-1 et 3-1 en play-offs). Mais cette saison, Rouen paraît plus à la peine. Les joueurs de Rodolphe Garnier ont déjà affronté les Ducs depuis la reprise. C'était en Coupe de la Ligue, et les triples champions de France s'étaient inclinés sur la petite glace angevine (4-3). Ce soir, s'ils veulent enchaîner et remporter un second succès de rang, les Rouennais devront dominer la meilleure défense du championnat (5 buts encaissés, à égalité avec Grenoble) et battre Florian Hardy, impeccable depuis son retour cet été en Anjou (93,9 % d'arrêts en LM). Les deux équipes devraient évoluer au complet.

Pendant que Ducs et Dragons s'affronteront, le trio de tête de la Ligue Magnus tentera de conserver son invincibilité. Cela devrait être jouable pour Grenoble, en déplacement chez le promu Mulhouse. Les Scorpions restent sur quatre défaites de rang, championnat et coupe confondus. Et ils évolueront sans leur gardien Radovan Hurajt, blessé et absent pour six semaines. La tâche sera un peu plus rude pour Villard-de-Lans, opposé à Strasbourg. Les Alsaciens, qui joueront sans leur défenseur tchèque Frantisek Bombic, pas encore qualifié, sont généralement plus à l'aise en déplacement qu'à domicile. Mais les Ours, en pleine confiance, peuvent passer l'obstacle. Reste le leader, Épinal, opposé ce soir à Briançon. Face aux Diables Rouges, les Spinaliens ne pourront pas se permettre les mêmes largesses défensives que contre Dijon (7 buts encaissés samedi dernier). Mais la meilleure attaque de la ligue (18 réalisations en trois sorties) peut rêver d'une passe de quatre.

Meilleur pointeur du championnat l'an passé, Martin Gascon retrouve les Ducs de Dijon, ce soir. Mais l'attaquant canadien patine désormais pour Amiens. Et avec les Gothiques, il va affronter son successeur en Bourgogne, Tim Crowder. Après deux défaites de suite, les Dijonnais ont besoin de se relancer pour sortir du ventre mou. Les Picards ont eux aussi besoin d'une victoire avant un déplacement compliqué le week-end prochain à Grenoble. En dominant Villard-de-Lans, mardi en Coupe de la Ligue, Gap s'est imposé pour la première fois dans sa toute nouvelle Alp'Arena. Aux Rapaces de remettre ça en championnat. Ils accueillent Morzine. Dernière équipe de la ligue à zéro point, Chamonix va tenter de débloquer son compteur à Caen, face à une équipe normande qui, après un bonne entame de championnat à Strasbourg (victoire 3-0), peine à retrouver le chemin du succès.

Le programme :

Mulhouse (8e, 3 pts, 1 v, 1 dap, 1 d) – Grenoble (2e, 6 pts, 3 v), cet après-midi à 18 heures. La cote : Mulhouse 30 % / Grenoble 70 %.

Épinal (1er, 6 pts, 3 v) – Briançon (5e, 4 pts, 2 v, 1 d), cet après-midi à 18 heures. La cote : Épinal 60 % / Briançon 40 %.

Angers (4e, 5 pts, 2 v, 1 dap) – Rouen (9e, 2 pts, 1 v, 2 d), cet après-midi à 18 h 30. La cote : Angers 60 % / Rouen 40 %.

Amiens (6e, 4 pts, 2 v, 1 d) – Dijon (10e, 2 pts, 1 v, 2 d), ce soir à 20 heures. La cote : Amiens 60 % / Dijon 40 %.

Caen (11e, 2 pts, 1 v, 2 d) – Chamonix (14e, 0 pt, 3 d), ce soir à 20 heures. La cote : Caen 40 % / Chamonix 60 %.

Gap (13e, 1 pt, 1 dap, 2 d) – Morzine/Avoriaz (7e, 3 pts, 1 v, 1 dap, 1 d), ce soir à 20 h 30. La cote : Gap 40 % / Morzine/Avoriaz 60 %.

Villard-de-Lans (3e, 6 pts, 3 v) – Strasbourg (12e, 2 pts, 1 v, 2 d), ce soir à 20 h 30. La cote : Villard-de-Lans 60 % / Strasbourg 40 %.

pts : points ; v : victoires ; d : défaites ; dap : défaites après prolongation.

Prochaine journée (samedi 13 octobre) : Strasbourg – Épinal, Mulhouse – Morzine/Avoriaz, Angers – Gap, Dijon – Caen, Briançon – Villard-de-Lans, Grenoble – Amiens, Rouen – Chamonix.