Coupe de France : Marseille crée la surprise

Le premier tour de la Coupe de France a donné lieu à une belle surprise, avec la victoire de Marseille chez un cador de la D2, Toulon. Menés 2-0, les Phocéens ont marqué quatre buts consécutifs en 6'20" au deuxième tiers et ont douché les Varois qui ne s'en sont jamais remis (4-5). Après l'alliance gapençaise de l'an passé, les Marseillais ont reconstruit une bonne équipe pour la D3, mais sans qu'on les attende à ce niveau. La ligne-phare ce soir était constituée de deux joueurs de 21 ans venus de Champigny (Marius Joinet et Joris Fougera) et de l'Américain Dane Lundolph, avec des buts supplémentaires de l'ex-Dunkerquois Benjamin Louf et du Franco-Américain Julian Breux.

Les autres équipes de division 3 n'ont pas existé contre les clubs de division supérieure, le plus gros carton étant subi par Besançon à Chambéry (18-1). Deux autres clubs de D3 se sont qualifiés, mais à l'extérieur contre des confrères : Châlons au Havre (6-4) et Deuil-la-Barre à Valenciennes (8-1).

Deux affiches opposaient des équipes de division 1. Mené 2-4 dans le derby de la Garonne, Toulouse-Blagnac est revenu au dernier tiers pour battre Bordeaux sur un but en prolongation de Karl Fournier. L'autre opposition a été riche en buts puisqu'Annecy a défait le Mont-Blanc 7-6. Courbevoie a failli souffrir du retour des anciennes stars locales Sarnovsky et Sevcik, qui ont permis à Champigny de revenir à 3-3 à la mi-match, mais le COC a défendu sa primauté de division (7-4).

Dans les duels de division 2, Cholet a gagné 3-1 à Nantes, et les Français Volants de Paris ne sont passés devant que dans les cinq dernières minutes contre Évry (4-2). La Coupe de France.