Le hockey nord-américain existe même sans NHL...

Des négociations au point mort privent la NHL d’un début de saison dans les temps. Une aubaine pour les ligues juniors canadiennes qui voient leur meilleurs éléments rempiler pour un an de plus... du moins, tant que la NHL ne reprend pas ! Chaque franchise a en effet pu protéger jusqu’à trois juniors, qui auront le droit de faire le saut dans les rangs professionnels exceptionnellement en cours d’année. Tour d’horizon de ce début de saison dans les rangs juniors, avec les hommes en forme du moment.

Ligue de Hockey Junior Majeur du Quebec
Classement au 10 octobre

Division Maritime
1. Halifax (6-1), 12 pts
2. PEI (5-2), 10 pts
3. Acadie-Bathurst (4-3), 9 pts
4. Saint John (4-3), 8 pts
5. Cape Breton (2-4), 7 pts
6. Moncton (3-4), 6 pts

Le principal joueur concerné par le lockout est sans contestation Jonathan Huberdeau. La star de l’équipe canadienne U20 aurait pu débuter avec les Panthers de Florida la saison dernière, mais les “Cats” ont décidé de le laisser mûrir physiquement. Il ne peut donc pas rejoindre l’AHL pendant ce lockout et se retrouve seul joueur surnageant chez les Seadogs. Saint John, double tenant du titre et vainqueur de la coupe Memorial en 2010, a en effet perdu ses meilleurs joueurs, passés professionnels (Zach Philipps et Charlie Coyle (MIN), Nathan Beaulieu (MTL)). Huberdeau est désormais bien seul et si la NHL reprend, les Seadogs devraient couler au fond du classement.

Favoris, les Halifax Mooseheads font peur. Il est vrai qu’ils alignent, outre Martin Frk (DET), trois des plus gros espoirs de la draft 2013. Nathan MacKinnon (13 pts) devrait être choisi en premier. Natif de Cole Harbour (comme Sidney Crosby), il a joué pour Shattuck St Mary’s avant de débuter au Québec... comme Crosby ! Un héritage lourd à porter pour ce surdoué qui a excellé à tous les niveaux, y compris internationaux. MacKinnon a trouvé en Jonathan Drouin (2013, 15 pts) un compère idéal sur l’aile, et en Zachary Fucale le meilleur gardien disponible pour cette draft. Halifax est donc très attendu. Ils devancent l’Ile du Prince Edward, dont le duo Ben Duffy-Josh Currie a trouvé la cible régulièrement (12 pts chacun). Cape Breton suit, avec les très bons Zach O’Brien (12 pts) et Al Lavoie (14 pts). Moncton, dernier pour l’instant, a tenté de réveiller son camp par plusieurs échanges, obtenant quatre vainqueurs de la coupe Mémorial avec Shawinigan, dont l’excellent défenseur Jonathan Racine (FLO). Cape Breton tient le rythme grâce à la belle contribution de William Carrier (16 pts).

Division Est
1. Québec (7-1), 14 pts
2. Rimouski (6-1), 13 pts
3. Victoriaville (3-3), 9 pts
4. Chicoutimi (3-5), 7 pts
5. Baie-Comeau (3-3), 6 pts
6. Shawinigan (2-4), 5 pts

Les Shawinigan Cataractes ont remporté la coupe Memorial 2011 à domicile, créant une belle surprise face à tous les favoris. La saison s’annonce plus complexe puisque les meilleurs sont partis : le gardien Gabriel Girard à Epinal, et plusieurs autres échangés. Les Cataractes auront du mal à éviter la dernière place. Les Remparts de Québec sont dès lors favoris. Avec Patrick Roy comme entraîneur, Mikhail Grigorenko (BUF) porte l’équipe et mène la ligue en points (17 en 8 matchs), mais combien de temps ? Si la NHL reprend, les Sabres, affaiblis au centre, pourraient vouloir le rappeler. Logan Shaw (12 pts) suffirait-il offensivement ? Derrière, c’est Rimouski qui tient la dragée haute avec plusieurs joueurs méconnus, comme Scott Oke et le rookie Fréderick Gauthier (12 pts chacun), et surtout le gardien Carl Hozjan (1,63 ; 94% d’arrêts) Victoriaville est également dans le coup avec un Philippe Danault en feu (16 pts dont 11 buts). Chicoutimi connaît plus de difficultés, même si Charles Hudon surnage (11 pts).

Division Ouest
1. Blainville-Boisbriand (6-1), 13 pts
2. Rouyn-Noranda (5-2), 10 pts
3. Drummondville (4-3), 8 pts
4. Gatineau (3-4), 6 pts
5. Val-d’Or (2-5), 4 pts
6. Sherbrooke (0-7), 1 pt

L’Armada de Blainville-Boisbriand mène la danse avec un très bon duo : Marc-Olivier Roy (12 pts) et Christopher Clapperton (11 pts). Le premier choix 2012 Stefan Matteau (NJ) apporte également une agressivité utile en attaque. Derrière, ce sont les Huskies qui suivent le mouvement avec le buteur suisse Sven Andrighetto (13 pts) et surtout la surprise Jean-Sébastien Déa qui compte déjà 11 buts et 15 pts. Robin Gusse y a disputé 5 matchs dans les cages (3,16 ; 88,7%). Les quatre autres équipes auront plus de mal à aller loin. Sherbrooke, franchise d’expansion, a perdu ses huit premiers matchs.

 

Ontario Hockey League
Classement au 10 octobre

Conférence Est
1. Oshawa (6-1) 12 pts
2. Sudbury (5-3) 10 pts
3. Niagara (5-3) 10 pts
4. Barrie (5-2) 10 pts
5. Mississauga (3-3) 7 pts
6. Belleville (3-2) 7 pts
7. Brampton (2-3) 6 pts
8. Kingston (3-3) 6 pts
9. Peterborough (2-5) 4 pts
10. Ottawa (1-5) 2 pts

Un début de saison royal pour les Oshawa Generals, qui mènent la danse après un mois de compétition. Oshawa est porté brillamment par Boone Jenner (CBJ) qui compte 8 buts et 8 passes en 7 matchs, Lucas Lessio (PHX), excellent au challenge U20 cet été (10 pts) ou Scott Laughton (PHI). Ils devancent Sudbury où Joshua Leivo (TOR) brille, et surtout Niagara, qui apparait comme l’un des candidats au titre, porté par deux anciens premiers choix : Ryan Strome (NYI) et Douggie Hamilton (BOS). Ce dernier a vu son frère Freddie, meilleur marqueur la saison dernière, rejoindre San Jose en AHL, atteint par la limite d’âge. Mais le duo Strome-Hamilton ne donne pas les assurances de rester toute l’année : les deux joueurs font partie des candidats les plus sérieux pour rejoindre la NHL à sa reprise. Des responsabilités à venir donc pour Brett Ritchie (DAL) qui a débuté avec 1 but et 9 passes en 8 matchs. Les Barrie Colts, tenants du titre, sont tout aussi concernés puisqu’ils sont menés par l’excellent Mark Scheifele, qui a joué 9 matchs NHL avec Winnipeg la saison dernière. Scheifele (11 pts) a trouvé un compère intéressant en la personne d’Anthony Camara (BOS, 10 pts, 7 buts). L’espoir 2014 Aaron Ekblad confirme tout le bien que l’on pense de lui en défense. L’équilibre reste à trouver chez les poursuivants, qu’il s’agisse de Mississauga ou du Belleville de Cameron Gaunce (VAN), bien défendu par le gardien Malcom Subban (BOS). Derniers déjà, les Ottawa 67’s se consoleront avec Sean Monahan (2013) qui compte déjà 10 pts en 6 matchs, ou l’arrière Codi Ceci (OTT). Peterbourough ne fait guère mieux malgré la présence de Slater Koekkoek (TB) en défense.

Conférence Ouest
1. Owen Sound (5-1) 11 pts
2. Sault Ste Marie (5-2) 10 pts
3. Guelph (4-2) 9 pts
4. London (4-2) 8 pts
5. Windsor (3-3) 8 pts
6. Sarnia (3-3) 7 pts
7. Kitchener (3-2) 7 pts
8. Erie (2-3) 6 pts
9. Plymouth (2-1) 6 pts
10. Saginaw (2-3), 6 pts

La conférence Ouest s’annonce particulièrement équilibrée. Owen Sound a pris la tête grâce au buteur non drafté Cameron Brace (10 pts) et son gardien Jordan Binnington (STL) mais ne compte pas vraiment d’avance sur Sault Ste. Marie, où Nick Cousins (PHI), deuxième marqueur de la ligue, explose (12 pts). La bonne surprise vient des London Knights, traditionnellement solides, mais qui parviennent à tenir tête aux meilleurs avec un effectif rajeuni. Max Domi (2013), fils de l’ancien gros bras des Maple Leafs de Toronto, compte déjà 11 pts et il n’est pas seul puisque Seth Griffith (BOS) en compte déjà 10 également. La défense, autour de Olli Määttä (PIT) et Nikita Zadorov (2013) promet beaucoup. Windsor, vainqueur en 2008 et 2009 avec notamment Taylor Hall ou Adam Henrique, a su renouveler son effectif depuis et tenir le choc avec Brady Vail (MTL, 10 pts). Les recruteurs y scrutent également le débutant Joshua Ho-Sang (2014) avec attention. Erie ferme un peu la marche mais peut se satisfaire d’avoir en Connor McDavid un futur très grand : l’espoir 2015, qui a reçu le statut de “joueur exceptionnel” pour débuter en junior avec un an d’avance, mène les rookies de la ligue avec 4 buts et 5 passes en 7 matchs et a déjà impressionné par quelques buts spectaculaires, à 15 ans seulement !

Le grand perdant de la saison, c’est Sarnia. Les Sting ont envoyé leurs deux attaquants vedettes sur le podium de la draft. Si Alex Galchenyuk (3e, MTL) a bien rejoint l’équipe et compte 9 pts - en attendant la reprise de la NHL ? - son compère Nail Yakupov (1er, EDM) a préféré rejoindre sa ville natale et la KHL, engageant un bras de fer par fédérations interposées. L’appel de Sarnia à Hockey Canada a finalement été abandonné, et l'IIHF a autorisé Yakupov à jouer en Russie pour ce début de saison. Les Sting devront faire sans et espérer que Galchenyuk reste toute la saison pour porter l’équipe, et que d’autres arguments offensifs se fassent connaitre, comme Reid Boucher (NJ) par exemple. Sinon, l’excellent gardien JP Anderson (SJ) aura beaucoup de travail. Kitchener souffre aussi malgré Radek Faksa (DAL) et Ryan Murphy (CAR). Saginaw débute tout aussi difficilement malgré les très bonnes prestations de Vincent Trochek (FLO, 10 pts), de même que Plymouth avec le rugueux Tom Wilson (WSH) ou Stefan Noesen (OTT).

 

Western Hockey League
Classement au 10 octobre

Division Colombie Britannique
1. Victoria (6-2), 12 pts
2. Kamloops (5-0), 11 pts
3. Prince George (4-1), 9 pts
4. Kelowna (3-3), 7 pts
5. Vancouver (2-5), 4 pts

Une division particulièrement relevée voit les Victoria Royals en tête avec le duo Alex Gogolev (11 pts) - Logan Nelson (BUF, 9 pts). Leur avance est cependant réduite sur les Blazers de Tim Bozon (MTL), impérial en ce début de saison (10 pts) et bien entouré par JC Lipon (12 pts) et Colin Smith (COL, 11 pts). Ils devancent une équipe de Prince George qui a débuté par un sans faute. Les Cougars de Colin Jacobs (BUF, 6 buts, 12 pts) pourraient créer la surprise. Kelowna et sa défense solide suit, avec un Myles Bell étonnant : le défenseur non drafté est 5e marqueur de la ligue avec déjà 11 pts, ex-aequo avec son coéquipier Colton Sissons (NSH), malgré quelques pépins physiques du défenseur vedette Damon Severson (NJ). Enfin, les Vancouver Giants peinent à remplacer leur buteur historique Brendan Gallagher (MTL), passé professionnel après avoir battu tous les records offensifs de la franchise. Les Giants ferment la marche, David Musil (EDM) et Marek Tvrdon (DET) ne suffisant pas.

Division Centrale
1. Calgary (4-0), 10 pts
2. Edmonton (4-2), 9 pts
3. Red Deer (4-5), 9 pts
4. Medicine Hat (3-3), 7 pts
5. Lethbridge (2-5), 4 pts
6. Kootenay (1-4), 2 pts

Les Hitmen ont pris la tête en restant invaincus dans le temps réglementaire. Le favori reste cependant les Edmonton Oil Kings, tenants du titre, qui disposent d’un effectif complet autour de Griffin Reinhart (NYI), Curtis Lazar (2013), Michael St. Croix (NYR, 10 pts) ou Mitch Moroz (EDM). Red Deer, qui a déjà disputé 10 matchs, suit le mouvement autour de son défenseur talentueux Matt Dumba (MIN). Medicine Hat est pour sa part porté par son jeune capitaine Hunter Shinkaruk (2013), auteur de 49 buts la saison dernière mais qui démarre assez doucement cette saison (3 buts, 8 pts en 7 matchs). Kootenay, déjà dernier, semble parti pour une très longue saison.

Division Est
1. Prince Albert (7-0), 15 pts
2. Brandon (5-2), 10 pts
3. Swift Current (3-1), 10 pts
4. Regina (4-5), 8 pts
5. Moose Jaw (3-3) 7 pts
6. Saskatoon (2-5), 4 pts

Les Raiders sont partis en feu avec sept victoires de rang et mènent la ligue. L’attaque prolifique des Raiders vient en grande partie du duo Mark McNeill (CHI) - Anthony Bardaro, les deux hommes comptant 10 et 11 pts. Le gardien Luke Siemens n’est pas en reste, de même que le centre Mike Winther (DAL) et le défenseur prometteur Josh Morrissey (2013). Ils devancent dans une division relevée les Brandon Wheat Kings et leur défenseur-capitaine Ryan Pulock (2013-11 pts) ou encore le 3e marqueur Nick Buonassisi (12 pts). On y trouve aussi le Suisse Alessio Bertaggia (8 pts). Les Swift Current Broncos ont navigué dans les tréfonds de la ligue depuis deux ans et relèvent enfin la tête autour du défenseur Reece Scarlett, du centre Graham Black (tous deux NJ) et du buteur Adam Lowry (WPG, 9 pts). Mais c’est surtout l’import finlandais Eetu Laurikainen qui change la donne en se montrant redoutable dans les cages. Regina (avec Trent Ouellette, 11 pts), Moose Jaw et Saskatoon paraissent moins armés pour suivre les leaders. Les Moose Jaw Warriors comptent malgré tout le meilleur marqueur de la ligue, l’inattendu Sam Fioretti (7 buts, 12 pts).

Division Américaine
1. Portland (4-3), 9 pts
2. Tri-City (4-3), 9 pts
3. Spokane (4-1), 8 pts
4. Seattle (3-3), 6 pts
5. Everett (1-5), 3 pts

Les Portland Winterhawks et les Tri-City Americans vont se livrer un joli duel cette saison. Les premiers ont certes perdu des hommes comme Ryan Johansen (CBJ) ou Nino Niederreiter (NYI) la saison dernière et Sven Bärtschi (CGY) cette saison, mais ils disposent encore de solides arguments, comme les défenseurs Troy Rutkowski (COL), Derrick Pouliot (PIT), ou les buteurs Ty Rattie (STL), Brendan Leipsic (NSH) et Nic Petan (2013, 10 pts). Mieux, ils ont réussi à convaincre la star de l‘équipe américaine U18 Seth Jones de rejoindre leurs rangs : le défenseur, fils de l’ancien basketteur Popeye Jones, est vu par les recruteurs comme un “franchise défenseman” qui pourrait même voler le poste de n°1 de draft en juin prochain. Tri-City se satisfait surtout des très bons débuts du gardien Eric Comrie (2013). Dernier, Everett part pour une très longue saison, et encore plus si Ryan Murray, 2e de la dernière draft, se voit rappelé par Columbus à la reprise de la NHL...