Série A : Val Pusteria s'échappe

Val Pusteria fait le plein (neuf victoires en neuf parties), Valpellice surprend, Renon et Bolzano sont là comme c'était pronostiqué. S'égrène ensuite un groupe avec beaucoup d'équipes en recherche d'identité et des résultats parfois surprenants ; voilà en synthèse le début de championnat en Italie.

Les loups pusteresi tentent, pour la quatrième année consécutive, de ramener le titre à Brunico et, après la splendide entame, ont encore renforcé leur équipe avec l'attaquant Ben Guité (174 présences en NHL, la majeure partie avec l'Avalanche du Colorado), à disposition du coach dans les prochains jours ; mais la vraie force de Val Pusteria reste l'équilibre de l'effectif, un vrai rouleau-compresseur sans point faible si Paul Adey, l'entraîneur, sait choisir ses objectifs : un scudetto vaut plus que bien des records !

Le poursuivant est la Valpe du renaissant Rob Sirianni, premier marqueur avec 20 points (9+11). Les Piémontais ont beaucoup changé, surtout dans la mentalité grâce au coach Mike Flanagan et au directeur sportif Fabio Armani, et maintenant ils retrouvent le soutien fondamental du public malgré les 30% d'abonnés en moins. La deuxième place n'est pas un hasard : l'équipe, qui a encore une transfer card à dépenser et a déjà payé un peu de malchance en étant forcé de renoncer au défenseur Tomko dès la deuxième journée, a finalement un vestiaire compact et le meilleur powerplay du championnat. Valpellice résistera-t-il ? L'enthousiasme sert de carburant pour l'instant, mais la défense est courte pour viser haut.

Les voisins Renon et Bolzano sont aussi voisins au classement. Les rouge et bleu du plateau, qui ont trouvé en Pogge le gardien tant attendu, sont une équipe pour les rythmes élevés, peut-être encore à la merci du sort, mais jamais battue (j'ai encore dans les yeux leur réaction à Torre Pellice alors qu'ils étaient menés 3-0, sans pour autant égaliser) ; ils joueront bien jusqu'à la fin et sont à tenir à l'oeil. Il faut reconnaître au Bolzano champion sortant le mérite d'être arrivé là en utilisant 50% des "transfer cards" disponibiles. La cure d'économies des blanc et rouge a eu du succès notamment grâce à l'excellent départ de Gunther Hell ; l'ex-international, doublure de Zaba depuis deux ans, n'a pas fait regretter le Canadien en parant 95,1% des tirs jusqu'à sa blessure à l'avant-dernière journée. Maintenant, avec la Coupe Continentale qui se rapproche (en novembre), les "renards" complèteront probablement leur effectif pour viser leur dix-neuvième titre.

Dans le groupe de poursuivants, qui se tient en deux points, Alleghe continue d'être l'équipe à tenir à l'oeil. Les "chouettes" de Pokel ont jusqu'ici recueilli moins de points qu'ils ne l'espéraient, mais avec la récente inclusion de Jonas Johansson et les arrêts d'Adam Dennis ils paraissent prêts à revenir. Milan a jusqu'ici plus montré la forme de l'excellent Diego Iori que la renommée du portier Raycroft; l'équipe de Da Rin est la plus irrégulière (battant Bolzano en prolongation avant de perdre à Pontebba une semaine plus tard), et il ets à croire que ce sera une saison d'adaptation. Il n'y a rien à reprocher au Val di Fassa : Miroslav Frycer a fait des miracles en s'appuyant sur les parades de Doyle et sur le bon amalgame de son effectif ; onze points peuvent sembler peu, ils deviendront beaucoup s'ils se répètent dans les trois derniers quarts du championnat. Asiago déçoit un peu, trop martyrisé par les blessures en défense, avec un apport limité de ses jeunes en attaque et avec trop de buts encaissés malgré le second penalty killing du championnat.

Cortina et Pontebba ferment la marche. Les cortinesi pâtissent des débuts désastreux du gardien J.P. Levasseur, leur point fort de la saison passée, et ils jouent depuis quatre journées avec la doublure René Baur, mais l'ultime défenseur n'est pas le seul à subir un calage de rendement : pour le nouveau coach, Clayton Beddoes, il faudra travailler. À Pontebba, les nombreux départs et ke banc court laissaient déjà présager les difficultés qui relèguent  ce moment les Frioulans en dernière position, en dépit de quelques réactions d'orgueil qui ont coûté trois points à Milan et un à Asiago ; Pajic pourra-t-il l'important représentant de l'extrême Nord-Est ?

On parle beaucoup des gardiens dans cet article : en série A, si Bolzano recourt à un étranger après la blessure de Hell, et si Levasseur surmonte ce moment critique comme on peut lui souhaiter, nous n'aurons que des portiers étrangers. En pensant aux nombreuses inventions de tout sujet habilité sur les étrangers, oriundi et communautaires, en pensant aux gardiens qui cirent leur banc et à leur difficulté pour trouver des minutes de jeu, une suggestion vient spontanément : s'il est vrai que les gardiens valent 50% d'une équipe, pourquoi ne pas les calculer à 50% des licences étrangères autorisées ? En d'autres mots : s'il y a six "transfer cards" utilisables, il en resterait trois à ceux qui alignent un gardien formé à l'étranger ; peut-être que comme ça on verrait les Tragust, Hell ou Baur garder les cages de nos équipes. Celui qui pense que cette suggestion est une obscénité peut écrire à <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>.

Le rendez-vous avec les amis de "passionhockey" est fixé dans un mois, à la fin du premier aller-retour, on aura déjà les qualifiés pour les finales de la Coupe d'Italie (les quatre premiers) et on en saura plus sur ce championnat intéressant.

1e 20/09/12
Cortina - Fassa 4-5 (2-0,1-2,1-2,0-0,0-1) tab
Valpellice  - Milano 5-2 (2-0,3-1,0-1)
Asiago - Val Pusteria 1-4 (0-0,1-1,0-3)
Renon - Pontebba 5-0 (0-0,2-0,3-0)
Bolzano - Alleghe 3-1 (0-0,3-1,0-0)

2e 22/09/12
Milano - Bolzano 1-0 (0-0,0-0,0-0,1-0) ap
Fassa - Asiago 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Pontebba - Valpellice  1-3 (0-2,1-0,0-1)
Val Pusteria-Renon 4-3 (1-1,2-0,1-2)
Alleghe - Cortina 3-2 (1-0,0-2,1-0,0-0,1-0) tab

3e 27/09/12
Asiago - Cortina 5-1 (1-0,2-0,2-1)
Bolzano - Pontebba 4-1 (1-0,3-1,0-0)
Renon - Fassa 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Valpellice  - Val Pusteria 4-5 (1-2,1-1,2-2)
Milano -  Alleghe 2-3 (1-0,1-1,0-1,0-0,0-1) tab

4e 29/09/12
Pontebba - Milano 4-2 (1-1,3-0,0-1)
Cortina - Renon 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Val Pusteria - Bolzano 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Fassa - Valpellice  4-1 (0-0,1-0,3-1)
Asiago-Alleghe 4-3 (1-2,0-1,2-0,0-0,1-0) tab

5e 04/10/12
Renon - Asiago 4-5 (2-1,1-2,1-2)
Milano - Val Pusteria 4-5 (0-1,2-2,2-2)
Valpellice - Cortina 7-2 (4-0,1-0,2-2)
Bolzano - Fassa 5-1 (2-0,3-1,0-0)
Alleghe - Pontebba 4-0 (2-0,1-0,1-0)

6e 06/10/12
Val Pusteria - Pontebba 8-1 (3-0,1-0,4-1)
Asiago - Valpellice 3-5 (1-2,2-2,0-1)
Fassa - Milano 2-4 (0-2,0-2,2-0)
Cortina - Bolzano 0-5 (0-2,0-3,0-0)
Renon - Alleghe 3-1 (0-0,1-1,2-0)

7e 09/10/12
Valpellice -Renon 3-2 (1-0,2-1,0-1)
Pontebba - Fassa 4-5 (2-1,1-2,1-2)
Bolzano - Asiago 6-3 (1-1,1-1,4-1)
Milano - Cortina 4-3 (1-0,1-2,1-1,1-0) ap
Alleghe - Val Pusteria 1- 2 (0-0,1-2,0-0)

8e 11/10/12
Fassa - Val Pusteria 1-3 (0-1,1-2,0-0)
Renon - Bolzano 4-1 (2-0,1-1,1-0)
Cortina - Pontebba 8-1 (1-1,6-0,1-0)
Asiago - Milano 2-4 (1-2,0-2,1-0)
Valpellice - Alleghe 3-2 (1-1,0-0,1-1,0-0,1-0) tab

9e 13/10/12
Bolzano - Valpellice 3-4 (1-1,0-0,2-3)
Val Pusteria - Cortina 4-2 (1-2,2-0,1-0)
Milano - Renon 1-2 (0-1,0-0,1-0,0-0,0-1) tab
Pontebba - Asiago 2-3 (0-1,0-1,2-0,0-1) ap
Alleghe - Fassa 6-2 (3-1,2-0,1-0)
 
Classement : Val Pusteria 27, Valpellice 20, Renon 17, Bolzano 16, Alleghe et Milan 12, Val di Fassa 11, Asiago 10, Cortina 6, Pontebba 4.

Classement (à la française) : Val Pusteria 18, Valpellice 14, Renon 12, Bolzano 11, Alleghe et Milan 10, Fassa et Asiago 8, Cortina 5, Pontebba 3.

Classement de Ligue Magnus (à l'italienne après 5 journées): Grenoble 14, Angers 13, Briançon 11, Épinal 10, Dijon et Villard-de-Lans 9, Strasbourg 7, Amiens, Caen, Morzine-Avoriaz et Rouen 6, Gap et Mulhouse 4, Chamonix 0.