Briançon - Strasbourg (Ligue Magnus, 7e journée)

Les Diables rouges de Briançon accueillent l'Étoile noire de Strasbourg avec la ferme intention de conforter leur deuxième place provisoire au classement de la Ligue Magnus d'autant que leurs rivaux directs, les Ducs d'Angers, premiers, et les Brûleurs de Loups de Grenoble, troisièmes, s'affrontent lors de cette septième journée de la Ligue Magnus. Pour Strasbourg, corrigé à Chamonix une semaine plus tôt (8-0), ce nouveau déplacement s'annonce compliqué au vue de la forme actuelle des Briançonnais. Si les Hauts-alpins sont notamment privés de leur défenseur hongrois Viktor Szélig, Daniel Bourdages peut lui compter sur son nouvel attaquant Carlo Grünn. L'expérimenté Finlandais a passé dix saisons en SM-liiga et évoluait la saison passée à Crimmitschau en deuxième division allemande.

Les Diables rouges prennent le jeu à leur compte et ouvrent rapidement la marque. Depuis l'aile gauche, Jakob Milovanovič sert dans le slot Toby Lafrance qui catapulte le disque au fond des filets (1-0, 02'36). En supériorité numérique, Loïc Lampérier convertit le rebond concédé par Vladimír Hiadlovský sur un tir de Mitja Šivic (06'09''). Le gardien slovaque plonge devant Sébastien Rohat (7'). Lors d'un 3 contre 2, Šivic tente sa chance (13'). Mathieu Frecon tire sur le cadre (18'). Briançon maîtrise la rencontre et rentre aux vestiaires avec cet avantage de deux buts.

Les Strasbourgeois sont plus incisifs en début de deuxième tiers-temps. Ronan Quemener s'interpose devant Lionel Tarantino (22'). Il bloque dans son dos une passe forte de David Cayer (24'). Hiadlovský fait face aux lancers de Milovanovič et Lafrance (27'). Michal Korenko, seul, ajuste le portier adverse d'un tir entre les jambières (3-0, 17'37''). Les Alsaciens repartent à l'offensive par Élie Marcos puis Hugues Cruchandeau (19'). Quelques espaces s'ouvrent en fin de période. Cayer tente une déviation avant que Dave Labrecque ne file en contre-attaque et voit son lancer bloqué par Hiadlovský (37'). Teemu Linkomaa monte aux avant-postes et trouve Lafrance dans l'enclave (38').

Marcos lance sur le montant de Quemener (42'). Briançon riposte par Marc-André Bernier, le Québécois renverse le jeu vers Lampérier qui tire au ras de la glace (43'15'', 4-0). Quemener s'oppose face à Grünn (44'). Mais le Finlandais sent bien le coup en prenant la défense locale de vitesse afin de venir couper la trajectoire de la passe de Cayer (52'39''). Insuffisant pour relancer le match, les rouges se créant les dernières occasions franches. Un tir de Bernier détourné de la botte (53'), une passe de Lampérier à destination de Boštjan Goličič au deuxième poteau (57'). Le dernier mot revient à Labrecque qui expédie une reprise éclair sur une transmission de Bernier (58'37'', 5-1), le troisième but des briançonnais en supériorité numérique.

L'équipe de Luciano Basile, forte de la meilleureattaque et de la meilleure défense (ex-aequo avec le leader Angers) en ce début de championnat, signe son sixième succès consécutif dans cette compétition. Strasbourg stagne à la dixième place. L'Étoile noire a une semaine pour préparer la venue de Rouen alors que les Diables rouges se déplacent mardi à Morzine dans le cadre de la Coupe de la Ligue.

 

Briançon – Strasbourg 5-1 (2-0, 1-0, 2-1)
Samedi 27 octobre à 20h30 à la patinoire René Froger. 1117 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez assisté de Guillaume Florentin et Adrian Popa.
Pénalités : Briançon : 10' (0', 8', 2') ; Strasbourg : 14' (6', 6', 2').
Tirs : Briançon : 32 (13, 10, 9) ; Strasbourg : 26 (5, 12, 9).

Évolution du score :
1-0 à 02'36'' : Lafrance assisté de Milovanovič et Bernier
2-0 à 06'09'' : Lampérier assisté de Šivic et Korenko (sup. num.)
3-0 à 17'37'' : Korenko assisté de Šivic et Lampérier (sup. num.)
4-0 à 43'15'' : Lampérier assisté de Bernier et Wysopal
4-1 à 52'39'' : Grünn assisté de Cayer et Kallström
5-1 à 58'37'' : Labrecque assisté de Bernier et Quemener (sup. num.)


Briançon

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Jakob Milovanovič - Brett Wysopal ; Teddy Trabichet (A) - Florian Chakiachvili ; Michal Korenko - Teemu Linkomaa.

Attaquants : Mitja Šivic - Toby Lafrance – Marc-André Bernier (C) ; Loïc Lampérier - David Labrecque – Boštjan Goličič ; Peter Bourgaut - Sébastien Rohat - Matthieu Frecon ; Cédric Di Dio Balsamo - Thybaud Rouillard ; Guillaume Michelon [à partir de 50'], Thomas Lapointe [à partir de 58'].

Remplaçant : Aurélien Bertrand. Absents : Olli Jokinen (malade), Viktor Szélig (otite).

Strasbourg

Gardien : Vladimír Hiadlovský

Défenseurs : Kenny Kallström - František Bombic ; Jakub Suchánek - David Stříž ; Michal Česnek - Hugues Cruchandeau (A).

Attaquants : Carlo Grünn - Ján Cibuľa (C) - David Brissette Cayer ; Julien Correia - Élie Marcos - Pierre-Antoine Devin ; Rickard Rollin-Carlsson - Lionel Tarantino - Julien Burgert.

Remplaçants : Gilles Beck (G), Pierre Bougé, Pierrick Hoehe. Absents : Édouard Dufournet, Erwan Agostini (entorse du genou).