8e journée D1 : Brest prend l'eau en rade de Nice

Tout le monde attendait le choc de la 8e journée entre Nice et Brest sur la Côte d'Azur. Le vainqueur s'assurait la tête du championnat. Et il n'y a pas eu de match à vrai dire. Les Aigles ont littéralement volé dans les plumes des Albatros. Landry Macrez a été chassé avant la demi-heure de jeu avec cinq buts encaissés et Stan Sutor a même offert quelques minutes de jeu à Kévin Fouassier en fin de rencontre (8-3). Huit joueurs différents ont inscrit un but côté niçois !

Lyon et Anglet pouvaient conforter leur place sur la troisième marche du podium. Les deux équipes ont échoué et sont rejointes par Reims. Privés de trois joueurs, les Lions ont joué à deux lignes contre Annecy à Charlemagne. Insuffisant face à une équipe valeureuse comme les Chevaliers du Lac (1-4). Anglet accueillait Bordeaux pour le désormais classique derby du Sud-Ouest. Les Basques menaient sereinement par deux buts à un quart d'heure de la fin avant d'être rejoints puis dépassés en moins de deux minutes (3-5). C'est donc grâce à une victoire à domicile face à Toulouse-Blagnac que les Phénix recollent au classement. Un départ tonitruant a rapidement réduit à néant les espoirs des Bélougas qui, après trois buts en six minutes, ont vu leur gardien Sami Koskela partir à l'hôpital (5-2).

Courbevoie s'est signalé avec un large succès chez une équipe d'Amnéville dépassée défensivement. Kevin Gadoury a signé un tour du chapeau (3-7). La remontée du jour a été l'œuvre de l'autre équipe francilienne, Neuilly-sur-Marne. Mont-Blanc faisait sensation en menant par cinq buts à deux à la moitié du match mais est reparti avec des regrets. Une dernière demi-heure à sens unique a permis aux Bisons de sécuriser un succès à domicile (7-5). Enfin, les Dunkerquois avaient ouvert le score avant que Montpellier ne renverse la vapeur (3-2). Le but vainqueur est pour Raimonds Danilics.