Pierrick Pivron signe à Gap

À quelques jours de la fin de la période des transferts, les Rapaces voient arriver un nouvel attaquant dans leur effectif en la personne de Pierrick Pivron. On pourrait même plutôt parler d'un retour, puisque Pierrick est né et a commencé à jouer à Gap avant de suivre ses parents à Besançon puis en Suisse où il a effectué la majeure partie de son hockey mineur.

Il est rare qu'un joueur de Ligue Nationale Suisse intègre la Ligue Magnus et Ari Salo est heureux de pouvoir compter sur la présence d'un joueur de fort gabarit (1m87 pour 90kg) pour amener une carte supplémentaire à l'attaque gapençaise. Libre de tout contrat, Pierrick est présent à Gap depuis plus de 15 jours et s'entraînait déjà avec le groupe depuis son arrivée : il pourra donc désormais jouer à part entière dans sa nouvelle équipe.

Ari Salo : "Je suis content que Pierrick se joigne à nous, il va amener une dimension physique que l'on avait pas et de la vitesse. Malgré son jeune âge il possède une bonne expérience du haut niveau. Je pense qu'il nous apportera une nouvelle touche offensive, mais il faudra lui laisser encore un peu de temps pour s'adapter à notre système de jeu."

Pierrick Pivron :

Pivron« À 22 ans, après avoir démarré le hockey avec les Rapaces, te voilà de retour des années plus tard pour intégrer l'équipe fanion. Qu'est-ce-que cela t'inspire ?

Revenir pour jouer à Gap, cela signifie beaucoup de choses pour moi : toute ma famille est ici, je viens chaque année y passer mes vacances, j'ai débuté le hockey ici quand mon père jouait encore, etc... il y a beaucoup de souvenirs qui rejaillissent, je suis très heureux de revenir.

Après Gap, quel a été la suite de ton parcours ?

J'ai passé 3 ans à Besançon, puis ensuite je suis parti en Suisse où j'ai joué pour la Chaux-de-Fonds, Fribourg et Neuchâtel, avant de finir mon parcours de hockey mineur au Genève-Servette où j'ai ensuite intégré la LNA (98 matchs en 3 saisons).

Peux-tu nous expliquer ta venue ici ?

Après avoir résilié ma dernière année de contrat de Genève, je me suis retrouvé tard sur le marché des transferts en Suisse, les équipes étaient toutes complètes ou presque, et le lock-out de la NHL n'a pas arrangé les choses non plus. J'ai fait un passage en LNB au Red Ice à Martigny puis l'opportunité de Gap est arrivée.

Quelles sont tes motivations aujourd'hui ?

Avant tout je veux retrouver des automatismes et reprendre du plaisir. J'ai retrouvé la forme depuis que je m'entraine avec le groupe ici et j'espère amener quelque chose à l'équipe. Je m'entends bien avec les joueurs, il y a une super ambiance, tout le groupe est solidaire et ça se passe très bien.

Quelles différences entre la Ligue Suisse et ici ?

Il y a beaucoup de choses qui changent sur une somme de petits détails, c'est sûr, mais c'est quand même très correct ici. Au niveau du jeu, je ne suis pas surpris, j'ai toujours suivi la Ligue Magnus depuis la Suisse et je savais qu'il y avait un bon niveau.

Un mot pour les supporters ?

J'espère qu'ils seront nombreux au prochain match et qu'ils resteront fidèles à notre équipe car on a besoin d'eux. Je suis venu au match contre Mulhouse et j'ai été assez surpris, j'avais perdu l'habitude de voir une patinoire pleine en France, c'était plaisant de voir ça, et il y avait une bonne ambiance malgré la défaite."

Pierrick devrait être qualifié pour le prochain match contre Caen du 16 novembre