Hamilton - Syracuse (match AHL au centre Bell de Montréal)

Bulldogs recherchent attaque désespérément

Blanchis 3-0 mercredi par la même équipe et devant leur public, les Bulldogs d'Hamilton avaient l'occasion vendredi soir de prendre leur revanche sur les Crunch de Syracuse. Et quoi de mieux qu'un cadre de Ligue Nationale de Hockey pour jouer cette game. Alors que les discussions entre la Ligue et les joueurs avancent, les Bulldogs avait décidé de faire vibrer les partisans montréalais le temps d'une soirée, en jouant exceptionnellement au Centre Bell, l'aréna des Canadiens. Une rencontre disputée face à l'équipe championne en titre.

2012-11-09-Hamilton-SyracuseDu côté des Bulldogs, on signalera un absent à chaque niveau. L’attaquant Louis Leblanc (cheville), le défenseur Greg Pateryn (coude) et le gardien Cédrick Desjardins qui soigne une blessure à l’aine.

Le premier tiers est ardemment disputé, et aucune formation n'arrive à prendre clairement le dessus. Galvanisés par la foule venue en très grand nombre pour les encourager (18 600 personnes), les Bulldogs produisent un jeu rapide et technique. La défense est très efficace et arrive à tuer le powerplay en début de tiers, en faveur des Crunch. Seul point noir, l'attaque. L'équipe réserve des Canadiens ne touche guère la rondelle et par conséquent n'a pas beaucoup d'occasions en zone offensive. La situation devient critique lorsque Blake Geoffrion subit une sévère mise en échec de Jean Philippe Côté. L'attaquant des Bulldogs, auteur de 6 points cette saison, s'effondre et quitte les siens. Le visage ensanglanté, il a été mené à l'hôpital. Aux dernières nouvelles, le joueur aurait subi une opération à la tête (revoir la charge).

Dans les vingt premières minutes, les Bulldogs n'ont frappé qu'à trois reprises au but. Ce qui est très largement insuffisant pour faire plier Tokarski, serein devant ses filets. Profitant d'un relâchement de la défense en fin de tiers, Devos ouvre la marque pour les Crunch en déviant le tir de Korobov (0-1, 16'07"). Le powerplay en fin de tiers pour les Bulldogs n'y fera rien. Les partisans sont frustrés par ce but inscrit en toute fin de période, certes, mais ils sont un peu habitués avec le tricolore...

Le second tiers commence fort. À peine rentrer sur le glaçon montréalais, les Bulldogs recollent au score. Quailer arrive à se défaire du marquage de la défense, et remporte un 2 contre 1 sur l'aile droite. Il nettoie littéralement la lucarne opposée de Tokarski (1-1, 22'07"). La foule s'emporte, une holà générale est lancée en tribune, mais que les partisans se calment : les Crunch ont du répondant ! Après avoir dominé les joutes en milieu de glace, Syryacuse reprend les devants par l'intermédiaire d'Angelidis. La rondelle passe entre les jambes de Mayer (1-2, 39'08"). La réserve des Canadiens rentre au vestiaire la tête basse, après avoir encaissé un nouveau but en fin de tiers.

La vie est Bell... pour Syracuse

Le spectacle proposé en ultime période n'est vraiment pas passionnant. Les Syracuse lève le pied, tandis que le jeu des Bulldogs devient brouillon. Hamilton n'y est plus, et pêche techniquement. Les hommes de Sylvain Lefevbre se font systématiquement stopper à la bleue. En troisième tiers, l'écart de niveau entre les deux formations se fait ressentir. Tant sur la gestion de l'effort, de la stratégie, ou même des relances depuis la cage, on ressent le manque d'expérience d'Hamilton. Les Bulldogs forment en effet la deuxième plus jeune équipe de la ligue. La défense lâche prise et Mayer est en danger. Chaque shoot des Crunch se transforme en occasion de but. L'attaquant Tyler Jonhson fait son festival. Cinquième pointeur de la ligue, il inscrit un doublé en trois minutes. Tout d'abord, il conclut un jeu de Panik et Palat, puis récupère le rebond (1-4). Bien que quelques actions viennent redonner espoir aux partisans, le cœur (ou plutôt les jambes) n'y sont plus, et le Centre Bell se vide petit à petit. Finalement c'est un petit accrochage entre supporters en zone famille qui viendra clôturer le spectacle au Centre Bell.

Le match se conclut sur la marque de 4 à 1 en faveur des Crunch de Syracuse, supérieurs dans tous les compartiments du jeu sur la glace du centre Bell. Centre Bell qui aura d'ailleurs fait le plein, puisque l'affluence de ce match atteint les 18 600 spectateurs. Un records pour les Bulldogs dans la maison des Canadiens... Les Bulldogs prennent goût à ces matchs, et une autre rencontre sera organisée au Centre Bell le 22 février prochain contre les Americans de Rochester. Équipe qu'ils rencontreront d'ailleurs dans le cadre de leur prochain match, le 14 novembre. En attendant le retour des Canadiens et de la LNH, les Bulldogs auront fait patienter le public montréalais le temps d'une soirée.

L'équipe réserve du Lightning de Tampa Bay porte sa fiche à 16 points en 10 rencontres avec cette victoire et reste ainsi première de la conférence Est. De leur côté, les Bulldogs s'enfoncent dans les profondeurs du classement, onzièmes.


Hamilton - Syracuse 1-4 (0-1, 1-1, 0-2)
Tirs : Hamilton 14 (3, 5, 6), Syracuse 31 (11, 14, 6).
0-1 à 16'07" : Philip-Michael Devos assisté de Dmitri Korobov et Radko Gudas
1-1 à 22'07" : Steve Quailer assisté de Joonas Nattinen et Gabriel Dumont
1-2 à 39'08" : Mike Angelidis assisté de JT Wyman et JT Brown
1-3 à 47'58" : Tyler Johnson assisté de Richard Panik et Ondrej Palat
1-4 à 50'55" : Tyler Johnson assisté de Richard Panik et Radko Gudas