Briançon - Morzine-Avoriaz (Coupe de la Ligue, 1/4 de finale retour)

Vainqueurs de la rencontre aller du quart de finale (2-3), les Diables rouges de Briançon reçoivent les Pingouins de Morzine-Avoriaz. Le premier d'une longue série de matchs pour les deux équipes qui disputeront deux journées de Ligue Magnus vendredi et dimanche avant de se retrouver à la patinoire René-Froger en Coupe de France puis en Ligue Magnus à la Skoda Arena de Morzine.

Konrad Reeder, blessé au match aller par une charge de Toby Lafrance, et le défenseur Riku Takala font leur retour dans l'effectif morzinois. Le défenseur slovène Nejc Berlisk, dont le profil n'entrait pas dans les plans de l'entraîneur Tommie Hartogs, a été libéré. Son remplaçant, le Canado-Danois Thomas Evans, arrive en provenance du Mont-Blanc, et dispute sa première rencontre sous ses nouvelles couleurs. Lafrance purgeant le deuxième de ses cinq matchs, Luciano Basile compose également sans Florian Chakiachvili blessé.

Si les Morzinois entrent bien dans la partie, les Diables rouges parviennent les premiers à déstabiliser la défense adverse. Teddy Trabichet reprend un palet contré à plusieurs reprises par les défenseurs morzinois (3'). Henri-Corentin Buysse repousse un tir de Peter Bourgaut (3'). Marc-André Bernier réalise un beau numéro dans la défense et sert Boštjan Goličič dont le lancer est dévié in extremis par la mitaine de Buysse (5'). Olli Jokinen est présent pour reprendre un tir de Loïc Lampérier sur le poteau après un beau débordement de David Labrecque (1-0, 05'39'').

Au tour de Morzine-Avoriaz de dominer. Mickaël Brodin s'échappe après avoir intercepté une passe de Jakob Milovanovič à destination de Trabichet mais est repris devant la cage de Quemener par le retour du défenseur slovène (8'). Quemener détourne le tir de Robin Weihager (9'), de Brodin (10') et se couche devant Guillaume Doucet (12'). Les Pingouins concrétisent leur temps fort par Josselin Besson qui tire du revers sous la transversale (1-1, 12'24'').

Brett Wysopal tente de tromper le gardien en faisant le tour de la cage (15'). Bernier échappe à Mathieu Jestin et lance fort du poignet ; Buysse capte le disque et retombe dans sa cage, les arbitres décidant de ne pas accorder de but (17').

Le capitaine briançonnais récupère un palet qui traîne au deuxième poteau (22'). Quemener est battu par un slap lointain de Johan Ohlsson (1-2, 23'39''). La série est alors à égalité sur les deux matchs. Les Morzinois, appliqués défensivement, exploitent parfaitement les erreurs briançonnaises. Les rouges ont plus de mal à inquiéter leurs adversaires durant le reste du deuxième tiers-temps. Malgré tout Matthieu Frecon se retourne et lance, Labrecque reprenant le rebond (26'). Lors d'une pénalité contre Evan Cheverie, Goličič décoche un bon lancer avant que Cyril Papa ne soit à son tour sanctionné. Une situation de cinq contre trois d'une minute trente inexploitée par les locaux, guère inspirés et parfois maladroits durant cette période.

De retour des vestiaires, les Briançonnais sont plus tranchants. Buysse s'emploie sur un tir de Mitja Šivic (41'). Jokinen cafouille une passe de Lampérier qui file devant le but. Le jeu ne s'éloigne pas pour autant et suite au tir de Michal Korenko, Goličič est le plus prompt dans le trafic (2-2, 45'35''). Les Rouges sont alors libérés et Jokinen essaye au ras de la glace (47'). En fin de supériorité numérique, Frecon, en fond de glace, vient glisser le palet entre les jambières de Buysse (3-2, 49'47'').

Les Hauts-Savoyards laissent alors des espaces. Buysse relâche un tir de Lampérier (50'). Quemener bloque un palet de Josselin Besson parti en deux contre un. Wysopal part à l'offensive et passe à Šivic (52'). Quemener détourne un tir de Toni Kluuskeri (14'). Hartogs sort son gardien à deux minutes de la fin du temps réglementaire mais la domination territoriale des visiteurs reste stérile. Les Diables rouges n'étant pas plus en réussite face à la cage vide.

Briançon se qualifie pour les demi-finales de l'épreuve et sera opposé à Angers, la seule équipe ayant battu les rouges depuis le début de saison. Forts d'une série de quinze victoires consécutives, Luciano Basile et ses hommes se déplacent à Rouen vendredi. Morzine-Avoriaz reçoit Strasbourg.

 

Briançon – Morzine-Avoriaz 3-2 (1-1, 0-1, 2-0)
Mercredi 14 novembre à 19h30 à la patinoire René Froger. 1400 spectateurs.
Arbitrage de Jimmy Bergamelli assisté de Gwilherm Margry et Guillaume Gielly.
Pénalités : Briançon 6' (2', 4', 0') ; Morzine-Avoriaz 12' (2', 8', 2')

Évolution du score :
1-0 à 05'39'' : Jokinen assisté de Lampérier et Labrecque
1-1 à 12'24'' : J. Besson assisté de C. Papa et Kluuskeri
1-2 à 23'39'' : Ohlsson assisté de Cheverie et Weihager
2-2 à 45'35'' : Goličič assisté de Lampérier et Korenko
3-2 à 49'47'' : Frecon assisté de Bourgaut et Rohat (sup. num.)


Briançon

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Viktor Szélig (A) – Brett Wysopal ; Teddy Trabichet (A) – Jakob Milovanovič ; Michal Korenko – Teemu Linkomaa.

Attaquants : Mitja Šivic – Boštjan Goličič – Marc-André Bernier (C) ; Loïc Lampérier – David Labrecque – Olli Jokinen ; Peter Bourgaut – Sébastien Rohat – Matthieu Frecon ; Cédric Di Dio Balsamo ; Thybaud Rouillard.

Remplaçants : Aurélien Bertrand (G), Pierre Crinon, Guillaume Michelon, Thomas Lapointe. Absents : Florian Chakiachvili (adducteurs ?), Toby Lafrance (suspendu).

Morzine-Avoriaz

Gardien : Henri-Corentin Buysse (sorti de sa cage de 57'52" à 60'00").

Défenseurs : Johan Ohlsson – Robin Weihager ; Riku Takala – Thomas Evans ; Numa Besson – Mathieu Jestin ; Nicolas Lehéricey.

Attaquants : Shane Lust – Evan Cheverie – Guillaume Doucet ; Mickaël Brodin (C) – Peter Szabó – Konrad Reeder (A) ; Cyril Papa (A) – Toni Kluuskeri – Josselin Besson ; Raphaël Papa.

Remplaçants : Frédéric Dorthe (G) Théophile Mourin, Sacha Schmitt. Absents : Loïc Gaydon, Nicolas Anthonioz.