10e journée D1 : La lutte pour le maintien se dessine

L’affiche de la dixième journée a opposé ce soir Reims à Brest à la patinoire Bocquaine. Les deux premiers tiers n’ont pas offert beaucoup de suspense puisqu’après deux périodes les locaux menaient avec quatre buts d’avance. Arnaud Goetz a pris le relais de Landry Macrez après le cinquième but local. Le réveil brestois était trop tardif et ils ont échoué à un but des prolongations (6-5). L’homogénéité offensive rémoise s’est traduite par six buteurs différents ce soir. Reims rejoint donc son adversaire à un point du leader, Nice. Les Aigles se sont en effet inclinés ce soir à Neuilly-sur-Marne (5-3). Ils ont pourtant mené trois fois au score, avant de sombrer dans l’ultime période avec trois buts nocéens laissés sans réponse.

Tout cela profite également à Lyon, vainqueur de Courbevoie à Charlemagne, qui arrive à hauteur de Brest et Reims (7-3). Erik Caladi a effectué des débuts timides avec simplement une assistance. Bordeaux continue de se placer en silence. La victoire du soir face à Toulouse-Blagnac leur permet d’atteindre la cinquième place (5-3). Le Slovène Andrej Zidan a été blanchi pour sa première apparition avec les Boxers. Annecy et Dunkerque ont eu besoin d’une prolongation puis des tirs au but pour se départager. Maurice Rozenthal a eu le dernier mot en faveur des Corsaires (5-6). Annecy a raté un tir de pénalité pour retard de jeu à quatorze secondes de la fin de la prolongation…

En fond de classement, un groupe de trois se détache peu à peu en vue de la lutte pour le maintien. En plus de Toulouse-Blagnac, il y a Amnéville et le Mont-Blanc. Les Lorrains ont connu une soirée difficile à Végapolis en restant muets face à Montpellier (6-0). Le Mont-Blanc n’a pas connu meilleure fortune sur la côte Atlantique, avec une défaite à Anglet sans marquer le moindre but (3-0).