Angers - Briançon (Coupe de la ligue, demi-finale aller)

Bellemare montre la voie

FORTIEReric110903088Belle affluence au Haras pour cette demi-finale aller de la Coupe de la Ligue (1077 spectateurs). Une équipe d'Angers toujours affaiblie par les absences de Pavol Mihalik, Marc Bélanger et Tomas Baluch. Du côté Briançonnais, la troupe à Luciano Basile se présente au complet.

À noter la présence dans les tribunes du Haras de Dave Henderson. Le sélectionneur national vient sans doute voir à l’œuvre les deux gardiens qu'il a sélectionnés pour le tournoi de Lyon prévu du 10 au 16 décembre 2012 : Ronan Quemener (Briançon) et Florian Hardy (Angers)

Une entame de match à l'avantage d'Angevins qui, comme d'habitude, exercent un pressing haut. Toutefois, les Diables Rouges ne s'en laissent pas compter et contiennent plutôt bien l'envie des Ducs. Une domination stérile, donc, de la part des locaux, et les gardiens n'ont pas grand chose à faire au cours des dix premières minutes.

Angers se retrouve en infériorité numérique au bout de quatre minutes et fait honneur à son rang (meilleure formation de Ligue Magnus avec 92,98% d'infériorités tuées – 4 buts sur 57 supériorités adverses). Briançon ne trouve pas la solution et a même du mal à installer un semblant de jeu de puissance. À cinq contre cinq, Angers reprend la main mise sur cette partie et Jonathan Bellemare trouve l'équerre gauche de Ronan Quemener lorsqu'il reprend de volée une offrande de Cody Campbell (8'). Quelques minutes plus tard, bis repetita, mais Briançon n'y arrive toujours pas. Brett Wysopal tente un tir de la bleue, bien stoppé par Florian Hardy (10').

Le premier tournant du match intervient à la douzième minute lorsque Cédric Di Dio Balsamo est fautif d'une crosse haute sur Braden Walls. L'angevin reste allongé sur la glace le visage en sang. Sanction immédiate pour l'attaquant des Diables Rouges qui écope d'un 2'+2'. Angers installe son jeu de puissance et Ronan Quemener réalise deux arrêts de la botte droite (13' et 14'). Il ne pourra rien lorsqu'Éric Fortier dévie devant le slot un tir de la bleue de Cody Campbell. Le palet rentre dans les filets avec l'aide du poteau gauche de Quemener (1-0, 14'49"). Superbe but des Ducs qui récompense une domination constante des protégés de Jay Varady.

Moins de deux minutes plus tard, les locaux remettent le couvert. Le palet traîne devant les cages briançonnaises et le génie du capitaine angevin fait le reste. Jonanthan Bellemare se trouve dos au but, se retourne instantanément et décoche un missile dans la lucarne gauche de Ronan Quemener qui ne peut que constater les dégâts (2-0, 16'15").

Les joueurs de Luciano Basile, au fond du gouffre physiquement et mentalement, sont à deux doigts d'encaisser un troisième but lorsque Cody Campbell sert plein axe Marcello Ranallo qui se précipite un peu trop dans son tir (19'). Un tiers 100% angevin, et les deux buts d'avance sont une juste récompense.

Angers continue sa marche en avant et impose toujours son rythme et son physique. Le rouleau compresseur est bien en marche et les Briançonnais ont toutes les peines du monde à aligner trois passes de suite tant ils sont gênés dans leurs sorties de zone. Tellement dominés que Mijta Sivic – qui a perdu sa crosse – ne sait plus quoi faire de la rondelle. En zone défensive, il dissimule le palet avant de se relever et de le balancer loin devant lui... avec sa main ! L'arbitre n'hésite pas et l'envoie immédiatement au cachot.

Le jeu de puissance ne tarde pas à se mettre en place et Jonathan Bellemare – décidément dans tous les bons coups ce soir – est servi côté droit par Cody Campbell. Comme il n'est pas attaqué il s'avance avant d'armer un tir qui file entre Ronan Quemener et son premier poteau. Le jeune gardien international, qui ne couvre pas bien son angle, n'est pas exempt de tout reproche sur cette action (3-0, 26'42"). Sans doute perturbé par ce but, il s'incline une nouvelle fois quelques minutes plus tard sur un but des plus anodins. Charlie Doyle, positionné à la bleue côté gauche, envoie un tir flottant qui finit tranquillement dans la lucarne opposée d'un Quemener aux abonnés absents (4-0, 30'06"). Après ce but "casquette", Luciano Basile demande un temps mort car il voit bien que son équipe est en train de couler.

DOYLEcharlie110903043Bien lui en a pris puisque ses joueurs se trouvent revigorés et inquiètent de plus en plus Florian Hardy. Les Angevins, quelque peu fatigués après le rythme imposé lors de ces trente premières minutes, commencent à reculer et faire des fautes. Ainsi, Éric Fortier se retrouve justement sur le banc des bannis lorsqu'il fait trébucher Teemu Linkomaa qui effectuait une remontée rapide côté droit. Les visiteurs ne laissent pas passer l'occasion et Jakob Milovanovic s'avance côté droit avant de trouver la lucarne de Florian Hardy (4-1, 35'50"). Quelques instants plus tard, les Briançonnais sont à deux doigts d'inscrire un deuxième but. Toby Lafrance, fait le tour de la cage avant de servir Marc-André Bernier devant le slot. Celui-ci reprend instantanément mais Florian Hardy sort une mitaine réflexe (38').

Une fin de tiers plutôt à l'avantage des Briançonnais qui se retrouvent tout de même logiquement menés de trois buts au bout de quarante minutes.

La pause a fait un bien fou aux Ducs qui repartent vers l'avant. Ils sont récompensés une cinquième fois lorsque Jonathan Bellemare se joue de la défense visiteuse avant de servir Éric Fortier qui dévie le palet du bâton le long du premier poteau de Quemener (5-1, 45'17"). Encore un positionnement aléatoire du portier visiteur qui n'aurait jamais dû prendre ce but. Les Ducs continuent de pousser, mais l'intensité du match baisse de rythme. Il faut dire que les équipes n'ont pas ménagé leurs efforts durant les deux premiers tiers.

Un match presque parfait de la part des Angevins. Avec quatre buts d'avance avant le match retour à Briançon, les Ducs ont fait un petit pas vers la qualification. Mais il faudra être vigilant car il n'est jamais évident de gagner sur la grande glace de René-Froger.

Jonathan Bellemare revient au top de sa forme (13 points lors des 5 dernières journées, toutes compétitions confondues) et le collectif angevin est bien huilé. Du côté briançonnais, quelques motifs d'espérer au vu des dix dernières minutes du deuxième tiers. À eux de se transcender au match retour pour essayer d'accéder à la finale et de conserver leur titre.

Étoiles du match : *** Jonathan Bellemare (Angers), ** Éric Fortier (Angers), * Jeff May (Angers).

 

Angers - Briançon 5-1 (2-0, 2-1, 1-0)
Mardi 27 novembre 2012 à 20h30 à la patinoire du Haras. 1077 spectateurs.
Arbitres : Nicolas Barbez assisté de Pierre Dehaen et Thomas Caillot.
Pénalités : Angers 10' (6', 2', 2') ; Briançon 12' (6', 4', 2').

Évolution du score :
1-0 à 14'49" : Fortier assisté de Campbell et Gaborit (sup. num.)
2-0 à 16'15" : Bellemare
3-0 à 26'42" : Bellemare assisté de Campbell et Harty
4-0 à 30'06" : Doyle assisté de Jokinen
4-1 à 35'50" : Milovanovic assisté de Lampérier et Sivic (sup. num.)
5-1 à 45'17" : Fortier assisté de Bellemare