Briançon - Angers (Coupe de la ligue, demi-finale retour)

La volonté de Briançon n'a pas suffi lors de la demi-finale aller de la Coupe de la Ligue. Corrigés 5-1 à Angers, les Diables rouges, deuxièmes de la Ligue Magnus, se sont rendus compte de l'écart qui les sépare encore de la meilleure équipe de France. Battus cette saison à deux reprises par les Ducs ainsi que par Rouen et Dijon, les joueurs de Luciano Basile n'ont pas trouvé la clé pour faire vaciller les grosses cylindrées. Rien de bien inquiétant à cette période de l'année, pour une équipe ayant pour priorité d'aller le plus loin possible durant les playoffs du mois de mars.

Malgré tout, les Briançonnais aimeraient bien engranger un peu de confiance face à ces adversaires. Un succès à l'arraché face à Amiens (3-2 en prolongation), les rouges sont de retour sur leur glace pour tenter de remporter le match retour. Florian Chakiachvili, blessé, est absent comme les internationaux juniors Pierre Crinon et Cédric Di Dio Balsamo partis à Amiens en vue du championnat du monde junior de la division 1, groupe A. Du côté d'Angers, Jonathan Harty, suspendu, Tomáš Balúch et Marc Bélanger sont les principaux absents.

HENDERSONbrian110920071

Les Diables rouges sont bien décidés à rendre la soirée difficile à leurs visiteurs. En dépit de leur maîtrise du palet, ils peinent malgré tout à s'approcher de la cage de Florian Hardy. Les Ducs sont bien regroupés en défense et habiles lors de leurs contre-attaques pour trouver les failles dans la défense adverse. Cody Campbell perd son duel face à Quemener (3'). Boštjan Goličič riposte du revers (6'). Teemu Linkomaa trouve Dave Labrecque qui lance dans le cercle droit (8').

Jonathan Bellemare sert Robin Gaborit qui part seul au but. Accroché devant Quemener, il obtient un lancer de pénalité. Le gardien gagne ce nouveau duel (14'19''). Hardy repousse le tir de Viktor Szélig (14'). L'intensité du jeu diminue en fin de période. Juho Jokinen, esseulé, reprend à bout portant un lancer de Brian Henderson contré par Quemener (0-1, 18'35'').

Une ouverture du score qui n'altère en rien la volonté des Hauts-Alpins. Ils repartent encore plus fort dès l'entame du deuxième tiers. Goličič s'y reprend à deux fois pour faire flancher Hardy (1-1, 21'11''). Les Diables rouges ont plus de facilité pour s'approcher du but adverse qu'en première période, mais prennent aussi le risque de se découvrir. Seul face à trois adversaires, Szélig place bien sa crosse pour faire échouer l'offensive (34'). Briançon domine territorialement et profite d'une première supériorité numérique quand Éric Fortier commet une obstruction, mais manque de réussite dans le dernier geste comme quand Goličič, bien placé de le slot, manque le cadre. Jonathan Bellemare parvient à piquer la rondelle à Mitja Šivic et tire sur Quemener (31'). Hardy s'oppose au tir de Linkomaa (32'). Quemener bloque de la mitaine le lancer de Fortier dans une phase d'infériorité numérique (36').

Briançon poursuit ses efforts dans le dernier tiers-temps. Hardy repousse une reprise de Goličič (45') et une autre de Peter Bourgaut (50'). Angers reprend l'avantage quand l'arbitrage sanctionne Quemener d'une obstruction. L'ex-portier gapençais contre les tirs de Marcello Ranallo et Fortier, mais le Québécois insiste une seconde fois (1-2, 50'37''). Mais les Diables rouges gardent l'espoir de remporter le match. Lafrance récupère un palet en zone offensive et lance du poignet (2-2, 53'29''). Angers a sa qualification en poche depuis bien longtemps, mais compte bien mater son adversaire pour la troisième fois de la saison. Les deux formations se rendent coup pour coup. Ranallo alerte Fortier dans le slot (54'). Šivic transmet à Lafrance dont le tir est détourné de la jambière par Hardy (55'). Quemener fait obstacle au tir de Jeff May (56') quand ce n'est pas le poteau qui s'en occupe (59').

Dans l'ultime minute, Basile demande le temps mort et Quemener file sur le banc. Brian Henderson allume un pétard à deux mètres de la cage vide pour conclure une série où le vainqueur était connu depuis bien longtemps (2-3, 59'54''). Mais le match n'est pas terminé puisque la démonstration de Henderson fait sortir de ses gonds Brett Wysopal qui se jette sur le fils du sélectionneur. L'Américain est expulsé. Six secondes plus tard, la sirène retentit et les Briançonnais ont la défaite mauvaise. Une rixe implique alors les joueurs présents sur la glace, à l'exception de Hardy de l'autre côté du glaçon. La première conséquence en attendant la commission de discipline est la suspension de Quemener pour le match de championnat à Grenoble.

Angers n'aura pas tremblé dans les Alpes et avec ce succès 3-2 remporte la série 8-3. La marche était trop haute pour les Briançonnais après la lourde défaite au Haras. Mais les Diables rouges ont tenu la dragée haute à leurs adversaires durant soixante minutes en dépit d'un enjeu limité tant les espoirs de qualification déjà maigres s'amenuisaient encore au fil des secondes. Ils n'ont pas accroché le succès qu'ils espéraient tant, mais ont démontré toute leur combativité et se sont rassurés sur leur compétitivité face au ténor du championnat. De quoi les inspirer pour les échéances à venir en Coupe de France et en Ligue Magnus.

Briançon perd son titre alors que les Ducs se qualifient pour la première fois de leur histoire pour la finale de l'épreuve. Ils y retrouveront Rouen fin décembre à Méribel. L'ex-défenseur briançonnais Gary Lévèque sera ravi de leur servir de guide pour sa cinquième participation en finale de la Coupe de la ligue.

 

Briançon – Angers 2-3 (0-1, 1-0, 1-2)

Mardi 4 décembre à 19h30 à la patinoire René Froger. 887 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colléoni assisté de Guillaume Gielly et Gwilherm Margry.

Pénalités : Briançon : 139' (4', 2'', 28'+105') ; Angers : 110' (2', 4', 24'+80')

Évolution du score :
0-1 à 18'35" : Jokinen assisté de Henderson et Albert
1-1 à 21'11" : Goličič assisté de Korenko et Labrecque
1-2 à 50'37" : Fortier assisté de Ranallo (sup. num.)
2-2 à 53'29" : Lafrance assisté de Šivic
2-3 à 59'54" : Henderson (cage vide)

 

Briançon

Gardien : Ronan Quemener [sorti de 59'16'' à 59'54''].

Défenseurs : Viktor Szélig (A) – Brett Wysopal ; Jakob Milovanovič – Teddy Trabichet (A) ; Michal Korenko – Teemu Linkomaa.

Attaquants : Mitja Šivic – Toby Lafrance – Marc-André Bernier (C) ; Loïc Lampérier – David Labrecque – Boštjan Goličič ; Sébastien Rohat – Olli Jokinen – Peter Bourgaut ; Matthieu Frecon.

Remplaçants : Aurélien Bertrand (G), Thomas Lapointe, Guillaume Michelon, Thybaud Rouillard. Absents : Florian Chakiachvili (adducteurs ?), Pierre Crinon et Cédric Di Dio Balsamo (équipe de France junior).

Angers

Gardien : Florian Hardy.

Défenseurs : Jeff May – Pavol Mihálik ; Gary Lévèque (A) – Michael Busto ; Charlie Doyle.

Attaquants : Marcello Ranallo – Éric Fortier – Cody Campbell ; Robin Gaborit – Jonathan Bellemare (C) – Braden Walls ; Julien Albert (A) – Brian Henderson – Valentin Michel ; Juho Jokinen ; Nicolas Hébert.

Remplaçants : Alexis Neau (G), Paul Bahain. Absents : Tomáš Balúch (blessé), Marc Bélanger (blessé), Jonathan Harty (suspendu), Michael Steiner.