Bélarus - Norvège (Mondial U20, Division IA, Amiens, 3e journée)

À la surprise générale, les Norvégiens en blanc sont devant au tableau d'affichage et mènent d'un petit but à la fin du premier tiers-temps. Andreas Heier a ouvert le score, se rattrapant ainsi d'un pénalty manqué à la deuxième minute de jeu après avoir été accroché par Kalashnikov. Cinq minutes plus tard, les Biélorusses amènent l'égalisation, mais il ne faudra qu'un peu plus de dix secondes pour que la Norvège reprenne l'avantage, toujours par Heier (1-2 ; 15'23). Le Bélarus, jusqu'ici tranquille en défense, a concédé autant de tirs (16) en une période qu'en un match entier contre ses précédents adversaires !

2012-12-12-Belarus-NorvegeLors de la seconde période, les Biélorusses tentent de sonner la révolte mais les blancs jouent bien le coup et verrouillent au maximum leur zone défensive. Malgré tout, les rouges tirent quand même de tous les côtés, pillonent la cage de Steffen Søberg autant qu'ils le peuvent. Les quelques pénalités sifflées de part et d'autre ne changent rien au score, jusqu'à ce que la Norvège réussissent finalement à profiter d'un powerplay et à creuser l'écart grâce à Jonas Knutsen (1-3 ; 36'30).

Dans les dernières vingt minutes, les Biélorusses tentent le tout pout le tout. Ils restent disciplinés et cherchent à provoquer les fautes de leurs, adversaires mais les Norvégiens, malgré les infériorités, les contiennent. Bogdan Zozon ramène ses coéquipiers à une longueur de retard de la Norvège, alors qu'il reste encore plus de sept minutes de jeu (2-3 ; 52'13). Cette réalisation change la donne et remet les Biélorusses sur les rails, toutefois la Norvège resserre encore les rangs et, malgré la présence de six Biélorusses sur la glace pour la dernière minute, Jonas Knutsen envoie la rondelle dans les filets déserts pour sceller la victoire norvégienne (2-4 ; 59'59).

Désignés joueurs du match : Bogdan Zozon pour le Bélarus et Andreas Heier pour la Norvège.

Commentaires d'après-match

Pavel Perepekhin (entraîneur du Bélarus) : "Dans ce match, la réussite n'était pas de notre côté. Nous n'avons pas été efficaces, et leur gardien a été fort. On peut dire qu'il a gagné le match pour son équipe. Nous n'avons pris l'initiative qu'en deuxième période. Il est possible que nous ayons perdu à cause de notre départ timide. Nous aurions dû commencer avec autant d'agressivité que dans les rencontres précédentes. Les Norvégiens voulaient probablement plus la victoire. C'était clair dans leurs réactions d'après-match. Nous essayons de jouer un style actif et offensif, mais la beauté ne vaut rien quand on ne marque pas. Il n'y avait pas de tirs de qualité, de sens du but. Le faible leadership de la ligne d'Artur Gavrus, certes une des clés du match, est due aux émotions liées au stress contre la Slovénie ou l'Autriche, où nos meneurs se sont usés à force de ne pas concrétiser. Nous croyons que les Danois rivaliseront avec les Norvégiens et préserveront nos chances de continuer le combat."

 

Bélarus - Norvège 2-4 (1-2, 0-1, 1-1)
Mercredi 12 décembre 2012 à 15h30 au Coliseum d'Amiens. 505 spectateurs.
Arbitrage de Thomas Chmielewski (USA) assisté de Thomas Caillot (FRA) et Scott Dalgleish (GBR).
Pénalités : Bélarus 14' (2', 8', 4') ; Norvège 14' (2', 4', 8').
Tirs : Bélarus 41 (15, 9, 17) ; Norvège 29 (16, 6, 7).

Évolution du score :
0-1 à 10'25" : Heier assisté de Salsten et M. Søberg
1-1 à 15'10" : Kuntsevich assisté de Zemlyankin et Rak
1-2 à 15'23" : Heier assisté de Salsten et M. Søberg
1-3 à 36'30" : Knutsen assisté de Hoff et Nørstebø (sup. num.)
2-3 à 52'13" : Zozon assisté de Voles
2-4 à 59'59" : Knutsen assisté de Karterud (cage vide)


Bélarus

Gardien : Yan Shelepnyov.

Défenseurs : Pavel Kazakevich (A) - Evgeni Lisovets (-1, 2') ; Oleg Misyul (-2) - Dmitri Zalamai (-1, 2') ; Bogdan Zozon (+1, 2') - Ilya Rak (+1) ; Nikita Voles.

Attaquants : Roman Kolenchukov (-1) - Artur Gavrus (C, -1) - Dmitri Ambrozheichik (2') ; Aleksandr Karakulko (2') - Evgeni Samokhin (A) - Ivan Dunayev (-2, 2') ; Artyom Kalashnikov - Artyom Zamlyankin (+1) - Denis Dalidovich ; Egor Voronov - Kirill Khvesyuk (-1) - Pavel Pechur (-1) ; Evgeni Kuntsevich (+1).

Remplaçants : Sergei Stepanov (G).

Norvège

Gardien : Steffen Søberg.

Défenseurs : Iver Håland (+1, 2') - John Nicolay Næsgård (+1) ; Mattias Nørstebø (+1) - Emil Frøshaug (C, +1, 2') ; Nicolay Andresen (-1, 4') - Dag Christian Frøystad (-1, 2').

Attaquants : Jonas Knutsen (A, +1) - Espen Salo (+1) - Jorgen Karterud (+1) ; Magnus Hoff (A, -1) - Mathias Trettenes (-1, 2') - Sebastian Weberg (-1) ; Andreas Heier (+1) - Eirik Salsten (+1) - Markus Søberg (+1) ; Anders Pedersen (2') - Thomas Valkvæ Olsen - André Sørvik.

Remplaçant : Joachim Svendsen (G). Absents : Marius Günther (cheville), Erlend Lesund (blessé).