Norvège - Danemark (Mondial U20, Division IA, Amiens, 4e journée)

2012-12-13-Norvege-DanemarkL'affiche est belle ce midi au Coliséum puisque les co-leaders du classement s'affrontent : le Danemark et la Norvège. Pour le quatrième jour de compétition, l'heure n'est plus à l'observation sur la glace. Les Danois l'ont bien compris : s'ils veulent prendre une option sur le retour dans l'élite mondiale, ils se doivent de gagner cette rencontre. Ainsi, Patrick Russell est le premier à aller déjouer la vigilance de Steffen Søberg pour l'ouverture du score danoise (0-1 ; 4'26).

Les Norvégiens continuent leurs efforts mais sont un peu moins enclins à se procurer des opportunités sur la cage adverse. Ça patine vite et bien sur le grand glaçon amiénois et Mathias Trettenes parvient à ramener les deux formations à égalité alors que Sebastian Feuk était déporté (1-1 ; 10'54). Finalement, c'est sur une supériorité numérique que Sebastian Ehlers redonne l'avantage aux Danois en trouvant l'espace sur le côté de la cage norvégienne (1-2 ; 13'25, photo de droite).

La seconde période est bien plus disputée entre les deux formations mais la tendance s'inverse quelque peu. Les Danois tentent de mettre la pression d'entrée de jeu et ils pourront installer un powerplay qui ne leur sera malheureusement pas bénéfique. Par la suite, ce sont eux qui vont commettre quelques fautes et donner à la Norvège l'occasion de travailler son jeu de puissance à trois reprises, sans toutefois revenir à égalité. Malgré tout, les Norvégiens jouent crânement leur chance dès que l'opportunité se présente mais Sebastian Feuk est impérial devant ses filets.

Le jeu physique et fluide est agréable à regarder alors que les deux équipes se battent sur le glaçon. Néanmoins ce deuxième tiers ne connaîtra pas de buts, et Norvège et Danemark rentrent aux vestaires sur le même score que la période précédente. Une nouvelle fois, les Danois profitent de l'entame pour mettre la pression sur la cage adverse sous les acclamations d'un jeune public scolaire qui scande gaiement "Allez qui ? Le Danemark !"

2012-12-13-Norvege-Danemark2Les rivaux essaient de se neutraliser en zone neutre, mais la Norvège parvient à s'infiltrer dans sa zone offensive sans marquer. Les blancs sont pénalisés à plusieurs reprises et se fatiguent. Alors qu'ils jouent à quatre, Nicki Kisum dégage le palet, mais dans son mouvement, la crosse s'élève au visage d'un adversaire. Cela vait donc 2'+2'. La double infériorité a finalement raison des efforts défensifs du Danemark et Jonas Knutsen ramène les deux équipes à égalité (2-2 ; 52'00). La prolongation attend les deux adversaires qui n'ont pas réussi à se départager.

Et alors que le Danemark domine totalement cette prolongation mais bute sur Steffen Søberg, Jorgen Karterud, oublié à la ligne bleue, trouve le moyen de tromper le gardien danois pour offrir la victoire à la Norvège (3-2 ; 63'23). Les rouges exultent, et ils peuvent : invaincus à ce stade de la compétition, ils sont presque garantis de jouer les prochains Championnats du Monde parmi l'élite mondiale des moins de 20 ans. Il ne leur manque plus que de battre la Slovénie samedi.

La déception est rude pour le Danemark qui a souvent dominé la possession du palet et a gagné deux tiers des engagements.

Désignés joueurs du match : Steffen Søberg pour la Norvège et Bjorn Uldall pour le Danemark.

Commentaires d'après-match

Brad Gratton (entraîneur du Danemark) : "Nous aurions déjà dû gagner ce match en première période où nous aurions pu aisément mener 4-1. Nous étions en contrôle, mais nous n'avons pas réussi à exploiter nos nombreuses occasions. Malheureusement, nous avons concédé quelques pénalités malheureuses en troisième période, et bien que notre boxplay fonctionne bien, il est impossible de jouer continuellement en infériorité. Dans un match si serré, on s'écroule si on joue constamment à 3 ou à 4 contre 5. [...] Les Slovènes ont été les plus forts de nos trois précédents adversaires, et même si la Norvège a tout gagné, elle a eu la réussite de son côté et a été bien aidée par son bon gardien. Je ne crois pas qu'une victoire slovène soit complètement impossible."

 

Norvège - Danemark 3-2 après prolongation (1-2, 0-0, 1-0, 1-0)
Jeudi 13 décembre 2012 à 12h00 au Coliseum d'Amiens. 219 spectateurs.
Arbitrage de Juraj Konc (SVK) assisté d'Andreas Kowert (ALL) et David Tschirner (ITA).
Pénalités : Norvège 8' (4', 2', 2', 0') ; Danemark 28' (4', 4'+10', 10', 0').
Tirs : Norvège 34 (8, 14, 11, 1) ; Danemark 34 (13, 7, 10, 4).

Évolution du score :
0-1 à 04'26" : Russell assisté de Meyer
1-1 à 10'54" : Trettenes assisté de Heier et Hoff
1-2 à 13'25" : S. Ehlers assisté de Mi. Højbjerg et Spelling (sup. num.)
2-2 à 52'00" : Knutsen assisté de M. Søberg (double sup. num.)
3-2 à 63'23" : Karterud assisté de Nørstebø


Norvège

Gardien : Steffen Søberg.

Défenseurs : Iver Håland - John Nicolay Næsgård ; Mattias Nørstebø (+1) - Emil Frøshaug (C, +1) ; Nicolay Andresen (2') - Dag Christian Frøystad (-1, 2') ; Erlend Lesund (2').

Attaquants : Jonas Knutsen (A) - Espen Salo (+1) - Jorgen Karterud (+1) ; Magnus Hoff (A) - Mathias Trettenes - Sebastian Weberg ; Andreas Heier (+1) - Eirik Salsten - Markus Søberg ; Anders Pedersen - Thomas Valkvæ Olsen - André Sørvik.

Remplaçant : Joachim Svendsen (G). Absents : Marius Günther (cheville).

Danemark

Gardien : Sebastian Feuk.

Défenseurs : Bjorn Uldall - Marco Illemann (-1) ; Patrick Madsen (A, 4') - Anders Thode (2') ; Christoffer Lindhøj - Sebastian Bergholt ; Rasmus Knudsen.

Attaquants : Nicolai Meyer (+1) - Patrick Russell (C, +1, 10') - Mathias Bau (+1, 2') ; Oliver Bjorkstrand (-1) - Sebastian Ehlers (-1, 2') - Thomas Spelling (A, -1) ; Martin Højbjerg (-1) - Thomas Søndergaard (-1, 2') - Mikkel Højbjerg (-1) ; Nicki Kisum (4') - Kristoffer Lauridsen - Mads Eller (2') ; Patrick Rasmussen.

Remplaçant : George Sørensen (G).