Danemark - Bélarus (Mondial U20, Division IA, Amiens, 5e journée)

2012-12-15-Danemark-Belarus2Des tribunes, les Danois avaient déjà assisté à la victoire norvégienne synonyme de montée pour la Norvège, et anéantissant ainsi leurs chances. C'est un peu dépités et nettement moins motivés qu'ils montent sur la glace.

Ils font jeu égal avec leurs adversaires durant tout le premier tiers-temps. Il faut dire que si la première place est déjà acquise, ici se joue le reste du podium entre deux nations qui figurent parmi les meilleures de ce groupe. Cependant, ni les jeux au complet ni les supériorités ne permettront à une des deux formations d'ouvrir le score. La période se termine ainsi sur un score vierge de buts, alors que la Biélorussie s'est procuré bien plus d'occasions que son rival.

Lors de la seconde période, les Biélorusses sont bien plus chanceux et parviennent enfin à concrétiser leurs tentatives d'abord par l'intermédiaire d'Atyom Kalashnikov (0-1 ; 23'02) puis grâce à Dmitri Zalamai (0-2 ; 23'56). Les blancs dominent encore de leur jeu fluide les statistiques de tirs cadrés, alors que le Danemark lui aussi tente de se montrer dangereux pour ne pas laisser filer la victoire. Mais les blancs sont plus réalistes et Roman Kolenchukov appuie là où ça fait mal pour permettre à la Biélorussie de prendre une sérieuse option sur la seconde place du classement (0-3 ; 36'37).

2012-12-15-Danemark-BelarusLe Danemark n'a pas le droit à l'erreur lors des dernières vingt minutes s'il veut rattraper ses adversaires. Mais comme mentionné plus haut, la motivation semble avoir délaissé les rouges qui se sont déjà montrés bien plus combattifs et mordants au cours de ces championnats du monde. Très vite, la Biélorussie s'envole encore un peu plus quand Artur Gavrus enfonce le clou avec une quatrième réalisation (42'48).

Les Danois se contentent alors de limiter les dégâts par la suite face à des blancs qui ne semblent toujours par rassasier. Malgré tout, pour sauver l'honneur, Oliver Bjorkstrand excentré, hérite d'un puck pour battre Yan Shelepnyov sur un deux contre un (1-4 ; 59'55).

Artur Gavrus, meilleur marqueur de la compétition, est élu meilleur joueur biélorusse, un honneur qui revient côté danois au centre Sebastian Ehlers, qui a marqué 8 points et a un pourcentage exceptionnel aux engagements (71%).

Désignés joueurs du match : Sebastian Feuk pour le Danemark et Yan Shelepnyov pour le Bélarus.

Commentaires d'après-match

Pavel Perepekhin (entraîneur du Bélarus) : "Nous avons fait un bon tournoi. Dommage, car nous avons le potentiel pour être les meilleurs. Nous avons surpassé tous nos adversaires sur presque tous les indicateurs. Le potentiel des Danois n'était pas moins digne d'un ticket pour l'élite. J'ai réalisé que le match contre la Norvège serait le plus important du tournoi, mais trop tard. Je me sens coupable de ne pas avoir pu en convaincre mes joueurs à temps. Je crois que cette génération 1993-94 n'est pas aussi prometteuse que les précédentes. Elle avait connu trois défaites en U18. Les gars ont mûri et progressé, ce tournoi l'a montré."

(photos de Pascal Enault)

2012-12-15-Danemark-Belarus3

 

Danemark - Bélarus 1-4 (0-0, 0-3, 1-1)
Samedi 15 décembre 2012 à 15h30 au Coliseum d'Amiens. 1001 spectateurs.
Arbitrage de Thomas Chmielewski (USA) assisté d'Andreas Kowert (ALL) et Sotaro Yamaguchi (JAP).
Pénalités : Danemark 14' (8', 0', 6') ; Bélarus 18' (6', 6', 6').
Tirs : Danemark 23 (4, 11, 8) ; Bélarus 50 (18, 16, 16).

Évolution du score :
0-1 à 23'02" : Kalashnikov assisté de Khvesyuk
0-2 à 23'56" : Zalamai assisté de Kalashnikov
0-3 à 36'37" : Kolenchukov assisté de Gavrus et Ambrozheichik
0-4 à 42'48" : Gavrus assisté de Kolenchukov et Zalamai (double sup. num.)
1-4 à 59'55" : Bjorkstrand assisté de Lindhøj


Danemark

Gardien : Sebastian Feuk.

Défenseurs : Bjorn Uldall (+1, 2') - Marco Illemann (+1) ; Christoffer Lindhøj (2') - Sebastian Bergholt (-1) ; Rasmus Knudsen (-2) - Anders Thode (-2, 2').

Attaquants : Nicolai Meyer (-1) - Patrick Russell (C, -1, 2') - Mathias Bau (-1) ; Oliver Bjorkstrand - Sebastian Ehlers (-1) - Thomas Spelling (A, -1) ; Martin Højbjerg - Thomas Søndergaard - Mikkel Højbjerg ; Nicki Kisum - Kristoffer Lauridsen (-1) - Patrick Rasmussen (-1, 4') ; Mads Eller (2').

Remplaçant : George Sørensen (G). Absent : Patrick Madsen.

Bélarus

Gardien : Yan Shelepnyov.

Défenseurs : Oleg Misyul - Dmitri Zalamai ; Pavel Kazakevich (A, +1, 2') - Evgeni Lisovets (+1) ; Bogdan Zozon - Ilya Rak (+1, 2') ; Nikita Voles (+2, 2').

Attaquants : Roman Kolenchukov - Artur Gavrus (C, +1, 2') - Dmitri Ambrozheichik ; Aleksandr Karakulko - Evgeni Samokhin (A) - Denis Dalidovich (2') ; Pavel Pechur (-1) - Artyom Zemlyankin - Ivan Dunayev (+1, 6') ; Evgeni Kuntsevich (+1) - Kirill Khvesyuk (+2) - Artyom Kalashnikov (+2) ; Egor Voronov (2').

Remplaçant : Sergei Stepanov (G).