Coupe de France : le carré magique

Les demi-finales de la Coupe de France opposeront Rouen, Grenoble, Angers et Briançon. Vous avez déjà vu ces quatre-là quelque part ? Oui, ils étaient déjà les demi-finalistes de la Coupe de la ligue. Assurément, on tient là les quatre clubs dominants du hockey français actuel. Un constat qui rend encore plus anormale la place actuelle de Grenoble en championnat (septième) alors que les trois autres occupent les trois premières places.

Ce soir, les Brûleurs de Loups se sont réconciliés avec leur public en dynamitant le vieux rival amiénois 10-4, avec deux buts de Julien Baylacq et trois de Mike Vaskivuo. À quelques kilomètres de là, Rouen s'est imposé 5-2 à Villard-de-Lans grâce à trois buts en deuxième période, tous avec la participation de François-Pierre Guénette.

Anglet avait cru vivre une affiche de gala à domicile lorsqu'un tirage au sort avait été publié par erreur sur le site fédéral le soir du tour précédent, tirage qui leur garantissait de recevoir Angers. Las, il a fallu que les Basques se rendent au Haras, un déplacement déjà difficile pour une équipe de Ligue Magnus... Alors, pour une D1 ! Pourtant, ils ont mené 0-1 après la première période, but de Dave Grenier, et ont tenu le score nul jusqu'à la mi-match. Mais ensuite, les Angevins se sont envolés 7-1.

Le tenant du titre Dijon a été éliminé à domicile (2-5) par Briançon, d'une mortelle efficacité avec deux buts en deux avantages numériques.