15e journée D1 : Reims met la pression avant les fêtes

Pour la deuxième semaine consécutive, Reims, placé dans le trio de tête, a évolué en match avancé, programmé cette fois-ci mercredi, face à Neuilly-sur-Marne. Et les Phénix ont fait d'une pierre trois coups. Ils ont battu 4-3 les Bisons malgré un doublé de l'ex-rémois Loïc Sadoun, repoussant ainsi temporairement un poursuivant au classement lors d'une rencontre tendue et musclée. Les Champenois poursuivent leur séquence d'invincibilité à domicile, un objectif que prend très à coeur l'entraîneur François Dusseau, souhaitant faire de Bocquaine une forteresse imprenable. Enfin, ce succès a permis de mettre une fois de plus la pression sur les deux autres pointures de la D1 en lice samedi : Lyon et Brest.

La situation semblait justement délicate pour Lyon qui recevait Nice. Les Lions ont toutefois débuté du bon pied en menant 2-0 grâce à Eric Medeiros et Vikhael To-Landry puis 3-1 à la mi-match. Le second but des Aigles inscrit par Majernik à la 33e minute entretiendra l'espoir mais le portier lyonnais Guillaume Richard ne cédera plus rien jusqu'à la sirène finale. Les Lions finissent 2012 au sommet du classement, avec toutefois un match en plus par rapport à ses principaux rivaux.

Lyon confirme son statut de leader mais dans le même temps Brest s'est fait piéger, en déplacement à Annecy. Les Chevaliers du Lac ont vécu une soirée tout simplement incroyable, menant 2-0 en deuxième période grâce à Benjamin Arnaud et Nathaniel Gourdeau avant que les Albatros n'inversent la tendance avant la deuxième pause. Dans les dix dernières minutes, Sochiro Omi égalisera à 3-3 avant que le défenseur breton David Poulin ne concède un tir de pénalité à... 4 secondes de la fin ! Benjamin Arnaud, une nouvelle fois, libérera les siens. Brest, troisième, encaisse sa quatrième défaite de la saison.

Après un début de saison plus que difficile, Mont-Blanc avait retrouvé des couleurs ces dernières semaines en alignant trois succès consécutifs. Une bonne série alors que le coach Christian Pouget était écarté avant qu'il ne soit définitivement remercié, nouvelle officialisée jeudi. Dirigée désormais par Alain Boisson, l'Avalanche n'a cependant pas emporté Dunkerque qui s'impose 5-2. Bordeaux a de son côté largement dominé Courbevoie, 7-3, dans un match haché par de nombreuses pénalités mais avec un Rolands Vigners des grands soirs. Le jeune Letton obtient 4 points.

La situation d'Amnéville, au neuvième et dernier rang, est toujours alarmante. D'autant plus que les Galaxians se déplaçaient à Toulouse, huitième, pour un match donc immensément important. Menés 1-0, les Bélougas ont été plus efficaces et disciplinés, ils s'imposent 3-1. Il s'agit de la sixième défaite consécutive d'Amnéville qui compte désormais 5 points de retard sur des Toulousains qui eux retrouvent le chemin de la victoire, attendu depuis près d'un mois. Enfin, après trois revers de rang, Anglet a également réagi en battant Montpellier 4-1.